Le 30/01/2020

Prendre en main son destin #0196



Il faut s'enlever de la tête qu'on est taillé dans des matériaux différents. On a tous le même ADN et donc la même nature. Avec le même matériel génétique tu peux construire des personnalités très différentes selon le conditionnement au cours de la vie.

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour le vingt-cinquième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.

...

Dans les trois derniers épisodes on a commencé à parler de la possibilité de devenir une personne audacieuse et courageuse si on ne l'est pas, et du processus associé.

...

Pour résumer le propos de ces trois derniers épisodes,

en fait il faut s'enlever de la tête qu'on est taillé dans des matériaux radicalement différents.

On a tous grosso-modo le même ADN et donc la même nature humaine.

Avec exactement le même matériel génétique tu peux construire des personnalités très différentes selon le conditionnement épigénétique au cours de la vie.

Typiquement, la personnalité qui ressort se construit à partir de petites inclinations positives et négatives qui deviennent de plus en plus inclinées à travers l'expérience, par effet boule de neige.

Alors certes, si on prend un ADN particulier et qu'on redémarre plusieurs fois à zéro sa vie dans différentes conditions,

les probabilités d'obtenir des personnalités particulières ne seront pas équivalentes étant donné les inclinations initiales.

À partir d'un même ADN certaines personnalités sont beaucoup plus probables et faciles à développer.

Mais ce n'est pas une fatalité.

Dans certaines vies un ADN donnera des personnalités radicalement différentes de ce vers quoi tend son "destin" typique,

tout simplement parce qu'il y aura des expériences qui vont conditionner sa trajectoire développementale différemment.

Et ce qu'il faut bien comprendre c'est que les inclinations liées à l'expérience n'arrivent pas au hasard.

On peut grandement manipuler le type d'expériences qui va avoir un impact sur notre développement.

Donc même si votre ADN est peu incliné à se développer naturellement dans une certaine direction,

vous pouvez compenser en démultipliant les expériences qui vont tailler cette inclination.

C'est d'ailleurs pour ça que certaines personnes ont des évolutions soudaines dans leur personnalité à partir du moment où ils commencent à passer beaucoup de temps à accumuler un type d'expérience qui n'avait pas de place dans leur vie avant ça.

C'est juste un changement de régime.

Par exemple au niveau social.

Se dire qu'on est introverti, qu'on est timide, qu'on est un solitaire, qu'on a de l'anxiété sociale, etc, est bien souvent une excuse pour justifier nos inclinations actuelles, rester dans sa zone de confort et ne pas développer d'autres inclinations qui sont tout autant dans notre nature.

On est avant tout humain, avec tout ce qui va avec.

Parce que tu es à l'aise en étant seul ne veut pas dire que tu n'es pas fait pour être avec les autres.

On peut tous apprécier les deux.

Je dirais même qu'on a tous besoin des deux en fait.

...

Je pense que dans la vie c'est important de bien se connaître.

Mais le problème avec les tests de personnalité par exemple,

c'est que bien souvent c'est plus des outils pour se donner la permission de rester dans des cases que des outils pour vraiment se découvrir et élever notre conscience de soi.

Ce qui est pourquoi j'ai toujours beaucoup de réserves vis-à-vis de l'intérêt des outils de "diagnostic".

Franchement ça m'énerve quand les gens font toujours référence à leur profil MBTI par exemple, comme s'ils n'arrivaient pas à se détacher de ça,

alors que c'est très fumeux comme système de classification.

D'un côté ça peut aider pour identifier ses forces et donner de l'orientation à notre vie,

et de l'autre ça peut solidifier beaucoup de croyances limitantes.

...

Comme je vous le disais dans l'épisode 84, une identité fixe et unidimensionnelle, c'est juste une forme de zone de confort qu'on trimbale partout avec soi et qui empêche notre évolution.

...

Par exemple, beaucoup d'hommes concentrent le développement de leur personnage soit sur leurs capacités physiques soit sur leur intellect, mais rarement les deux.

Comme si être bon dans une dimension c'était une excuse pour se dire qu'on n'est pas fait pour l'autre.

Alors qu'en vérité c'est juste de la négligence inconsciente du fait qu'on s'est identifié à un rôle à un moment donné de notre vie,

et que ce moment à conditionné toute la narration ultérieure de notre existence.

....

Et c'est pareil pour les gens qui sont à fond dans le business mais qui sont zéro dans tout le reste notamment la spiritualité,

et inversement les gens qui sont à fond dans la spiritualité mais qui sont zéro en business.

Chacun de ces stéréotypes est une forme d'encapsulation de la conscience dont je vous parlais dans l'épisode 64.

Le fait d'être devenu maître dans un "territoire" de vie a tendance à nous faire rejeter la valeur des autres territoires de vie et à nous faire développer de la xénophobie envers eux.

On les voit comme des domaines étrangers, des domaines qui ne sont pas nous.

On se dit que ça ne sert à rien, que ça ne nous correspond pas, que ça n'a pas vraiment de valeur, etc.

Mais au fond ce désintérêt c'est juste une histoire de xénophobie idéologique assez primitive pour justifier notre zone de confort, éviter de s'investir là où notre niveau est bas et minimiser le stress qui n'est pas nécessaire à la survie.

Notre cerveau est très fort pour justifier nos négligences.

Il peut aller très très loin pour ne pas nous remettre en question.

...

Oui peut-être que vous avez vécu des expériences qui ont fortement conditionné la trajectoire développementale de votre personnalité dans une certaine direction.

Oui peut-être que sur le moment vous n'aviez pas le recul pour y faire quelque chose.

Mais vous n'êtes pas un automate condamné à rester dans cette direction.

Vous avez la capacité d'auto-réflexion.

La capacité de prendre de la hauteur et de comprendre pourquoi vous en êtes arrivé là, avec toutes vos inclinations actuelles,

et qu'est-ce qu'il faut faire pour changer votre trajectoire développementale.

Oui ça impliquera probablement de l'inconfort, mais pas plus que de rester en place en fait.

...

Sur ce on s'arrête là pour aujourd'hui.

Si vous ne l'avez pas lu j'ai publié un nouvel article sur la discipline et la motivation.

Comme d'habitude, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour la visibilité.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : Porno : la raison n°1 pour laquelle tu devrais arrêter d'en consommer #0197

<< Épisode précédent : Personnalité : ce que la fiction peut apprendre sur le réel #0195

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS