Le 03/04/2021

Red Pill : le bon, le moins bon et le mauvais [PARTIE 4] - Médicament contre ton Beta Intérieur

Red Pill : le bon, le moins bon et le mauvais [PARTIE 4] - Médicament contre ton Beta Intérieur
Analyse critique des différents bons et mauvais points de la Red Pill (médicament contre ton beta intérieur, oneitis, maladie d'amour, ...)

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister, l’école des Héros du monde réel.

Dans cet épisode on va continuer à parler des bons et des mauvais points de la Red Pill.

Pour rappel, la Red Pill dont il est question ici, c'est une idéologie masculine qui a éclos un peu partout sur Internet à propos de la nature des hommes et des femmes, notamment vis-à-vis des relations hommes femmes.

Comment fonctionne les femmes, qu'est-ce qu'elles veulent vraiment, qu'est-ce qui les repousse, comment faire pour les attirer et coucher avec, comment doit se comporter un vrai homme, comment un vrai homme doit intégrer les femmes dans sa vie.

Voilà en gros ce sur quoi se concentre la Red Pill.

La particularité de la Red Pill est de prendre le contre-pied de la vision romantique classique véhiculée par la société mainstream.

L'idée est d'enlever le conditionnement social, de révéler les vérités dures à entendre, de révéler les vérités qui dérangent.

Ce n'est pas juste des conseils relationnels, c'est vraiment tout un paradigme idéologique.

Et dans cet épisode on va continuer à analyser les différents bons et mauvais points de la Red Pill,

ce qu'on a commencé à faire dans les trois épisodes précédents.

On va d’abord commencer cette quatrième partie par un bon point.

Bon point : la Red Pill est contre ton Beta Intérieur

Un bon point de la Red Pill, mais qui hélas n’est un bon point que si tu prends la Red Pill correctement,

c'est qu’elle n’est pas tellement contre les femmes.

Elle est contre ta relation intérieure avec les femmes.

Elle est contre ton beta intérieur.

Ce beta intérieur qui désire beaucoup trop les femmes (“needy”) et qui se complait dans ce pathétique dégoulis de désir.

Par exemple le mindset de l’âme soeur qui te fait avoir des “oneitis”,

c’est à dire la maladie d’amour quand tu mets une fille sur un piedestal, quand tu es beaucoup trop focalisé sur une seule fille, à tel point que tu t’engouffres et te déstabilises.

Le oneitis on peut voir ça comme une faiblesse de ton système immunitaire émotionnel.

Comme si ton système immunitaire émotionnel se faisait hacker et submerger, et s’emballait de manière complètement disproportionnée.

Et donc la Red Pill au fond, même en attaquant les femmes, c'est ça qu’elle essaie de briser.

Ce n'est pas les femmes. C’est ta faiblesse pour les femmes.

Toutes ces images, ces croyances et ces inclinations qui te rendent beaucoup trop vulnérable.

Pas que la vulnérabilité soit une mauvaise chose dans l’absolu, mais cette sur-vulnérabilité injustifiée c’est clairement absurde et pathétique.

Pareil pour le romantisme (cf épisode 2 de cette série).

Par exemple dans notre cerveau on a un système d’accouplement émotionnel.

Un système de “pair bonding” qui te fait te lier à une personne et la percevoir de manière spéciale.

C’est un système qui est supposé se déclencher quand tu connais bien une personne et que tu as partagé des expériences mutuellement intimes et positives avec elle.

C'est fait pour verouiller la continuité de cette relation et lui assurer un futur (cf. fusion créatrice de destin, épisode 257), ça rend cette relation particulièrement résiliente, ce qui est particuièrement adaptatif pour structurer la naissance et l’éducation des enfants.

Le problème c’est que chez beaucoup de personnes, ce système d’accouplement émotionnel s'active à tort et de manière complètement asymétrique, déconnectée de la réalité partagée.

Par exemple un gars qui se met à fantasmer sur une fille de sa classe,

parce que cette fille lui a demandé un truc vite fait un jour ou même parce que leurs regards se sont croisés un jour.

Le gars se croit déjà lié avec cette fille, il imagine sa vie avec, il fait plein de projections dessus, il n’arrête pas d’y penser, dès qu’il la voit au loin il ressent plein d’émotions et de pression qui chamboulent son corps, “oh mon dieu c’est la femme de ma vie, elle est parfaite, je ne pourrais jamais aimer autant une autre personne !”.

À ce niveau ça relève limite d'un problème pathologique, et pourtant c’est plus commun qu'on ne le pense ce genre de relation imaginaire, surtout quand notre cerveau est immature.

La personne se lie non pas à une autre personne, mais à une image intérieure d'une autre personne qu’il s’est construit dans sa tête.

Et tout ça est beaucoup plus dangeureux qu'on ne pourrait le penser,

parce que ce genre de lien est incroyablement dur à enlever/désinstaller.

Logique car comme précisé précédemment, à la base ce lien sert à rendre la relation résiliente pour lui assurer un futur.

Et donc quand le lien n'est pas adaptatif, cela devient une sorte de cancer psychologique.

Concrètement une fois que le lien sera installé, le cerveau va entrer dans un cercle vicieux (une boucle de feedback, cf épisode 250).

Cela va le pousser à ré-investir encore et encore dans cette personne.

Et quand tu investis beaucoup émotionnellement dans une personne,

les autres personnes te paraissent fades,

elles ne te font pas ressentir ce truc spécial que tu recherches,

et donc c'est difficile d'investir en elles.

C'est un cercle vicieux.

Ça te rend insensible à toutes les choses qui ne bénéficient pas de cet ancrage, mais qui pourtant pourraient te permettre de passer à autre chose.

Résultat, même si tu gardes tes distances avec la personne en question, elle va probablement te rester  dans la tête pendant des années encore avant que ça ne s'atténue.

Même si cette fille te rejette explicitement, pareil, ça ne va pas changer grand chose.

Parce qu’encore une fois ce genre de lien est fait pour ça, pour être résilient aux chocs.

Une fois que tu as associé beaucoup de valeur à une fille,

ton “système limbique” il est infecté, et le “système limbique” c'est une partie profonde du cerveau.

Et donc à partir de là ton contrôle direct sur le lâcher prise est vraiment limité,

tout ce que tu as là dessus c'est du contrôle indirect.

À savoir rester éloigné ou créer un ou des nouveaux liens pour enlever le monopole de celui-ci.

Et le problème c’est que bien souvent quand vous êtes jeunes et que vous avez baigné toute votre vie dans la Blue Pill, vous êtes beaucoup trop con et immature pour réaliser tout ça.

Vous faites toutes les erreurs possibles, la première étant d'être trop ouvert sentimentalement et d'associer beaucoup trop de valeur à quelqu'un, et de laisser ça s'installer bien profondément dans votre subconscient.

Dans ces conditions, vous devrez probablement souffrir une ou deux fois des dégâts de ces erreurs avant de faire attention à tout ça en amont.

Ce qui est pourquoi comme je vous le disais dans l’avant dernier épisode, je suis pour une éducation obligatoire à l’école de ce genre de dynamiques.

Rien qu'à un niveau préventif.

À ce niveau c'est irresponsable de la part de la société Blue Pill de laisser les esprits naïfs et démunis, sans prévention, cela laisse le développment des virus émotionnels hors de contrôle.

En fait la société Blue Pill a même tendance à encourager cette vision naïve et sans dangers des relations romantiques.

Ce qui est vraiment absurde, pas loin de promouvoir la consommation non-controlée de drogues dures.

Car oui quand ces obsessions romantiques deviennent hors de contrôle, ce n'est vraiment pas si différent de l'addiction aux drogues dures.

Ce qui est pourquoi certaines ruptures peuvent faire l’effet d'un sevrage.

Et l'ironie dans tout ça, c’est que la Red Pill nait des conséquences de ce laisser aller Blue Pill.

La Red Pill se nourrit de ça, c’est de là qu'elle tient son pouvoir.

De tous ces hommes qui ont été marqués par ce trauma du lien asymétrique et du manque et de la souffrance qui en a découlé.

Si vous avez un cerveau qui a tendance à l'obsession, il faut faire très attention de proactivement garder de la distance émotionnelle, de ne pas investir aveuglément des quantités et des quantités d'émotions,

et de démultiplier les centres d'intérêts.

Ce qui est l'une des choses que la Red Pill recommande, et c’est un très bon point (même si bien sûr elle va beaucoup trop loin, comme je vous l’expliquais dans l’épisode 2).

...

Vous savez si on enferme physiquement un homme et une femme dans un petit espace, qu'ils interagissent ensemble, etc, au bout d'un moment soit il y en a un des deux qui va commencer à détester l'autre, soit il y en a des deux qui va commencer à développer des sentiments et tomber amoureux de l'autre.

C'est pratiquement biologique en fait.

Et le truc c'est que d'une certaine manière, sans être littéralement enfermé physiquement, on peut s'enfermer mentalement dans un petit espace dans lequel il n'y a qu'une seule personne qui existe.

Et interragir avec dans son esprit, ne serait-ce qu'en pensant à cette personne.

Et à partir de là développer des sentiments disproportionnés comme si on était vraiment super proche de la personne dans la réalité.

Parce que la plupart des parties de notre cerveau ne font pas la différence entre le réel et l’imaginaire.

Si on ne te dit pas de faire attention à ça, si on ne te dit pas que tu joues avec le feu quand tu fais ça, tu risques de le faire à la légère.


Ce genre de scénario asymétrique arrive donc quand deux conditions sont rassemblées :

condition 1 / quand on est en manque et que notre besoin d’expression est chargé à bloc

condition 2 / quand notre système psychologique n’a pas de frein pour empêcher proactivement de survaloriser une personne.

La Red Pill va bloquer la condition 2.

C’est à dire qu’elle va installer (de manière bourrine) tout un tas de freins pour contenir tes désirs et autres fantasmes à propos d'une fille, fantasmes et désirs qui étaient jusque là hors de contrôle.

Elle va brutaliser ton beta intérieur en le matraquant de désillusions à propos des filles.

Elle va créer un stress hormétique sur tous ces systèmes d’attachement psychologique qui étaient beaucoup trop sensibles.

...

Donc ce que je veux dire c’est qu’indépendamment des filles réelles,

la Red Pill peut faire office de “pep talk”, et de discours choc pour arrêter d’être intérieurement faible.

Faire office de discours d’encouragement.

Un remontant pour te faire voir le monde d'une manière opposée à celle que tu tends à avoir et qui t’affaiblit.

Ça te fait arrêter de sur-valoriser les femmes en les dévalorisant à tour de bras.

C'est une stratégie typique pour passer à autre chose.

D’ailleurs cette obsession à marteler que “les filles n'en valent pas la peine” illustre bien que la Red Pill est avant tout contre ton beta intérieur et non contre les filles.

Ces rappels sont là pour compenser et garder le contrôle sur le désir qui tend à remonter.

Il n’y aurait aucun besoin de le répéter et de le ressasser comme une gymnastique mentale si c’était juste à propos des filles et non à propos de la dissonance cognitive qui sévit dans notre esprit.

C’est assez similaire aux groupes de sevrage/détox qui ont besoin de réaffirmer leur domination sur leur addication, qui ont besoin de ré-affirmer à quel point leur vie est mieux sans leur addiction, etc.

Ça n’a de sens que si au fond, on reste très sensible à notre ancienne addiction, si elle nous attire toujours, et donc qu’on la valorise.

Autrement dit cela n’a de sens que si l'on essaie de combattre une dissonance cognitive.


Et donc encore une fois ça peut être intéressant d’avoir une phase temporaire où tu es nourrit à la Red Pill pour te rebooster et te pousser à prendre certaines actions.

Une phase où tu plonges temporairement dans la perspective Red Pill, pour l’utiliser comme un outil pour te propulser.

Le problème c’est quand tu restes coincé dans cette perspective et que ça devient une idéologie permanente.

Hélas beaucoup d’hommes prennent la Red Pill contre les femmes et non contre leur beta intérieur.

Ce qui est pourquoi ce bon point de la Red Pill est en fait trop souvent un bon point empoisonné.

Sur ce, on continue la liste des bons et mauvais points de la Red Pill dans le prochain épisode !


Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS