Le 19/01/2020

Peut-on devenir courageux et audacieux si on ne l'est pas ? #0193



Est-ce que le courage et l'audace sont des traits naturels réservés à certains individus ?

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour le vingt-deuxième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.

...

Peut-on devenir courageux et audacieux si on ne l'est pas ?

Est-ce que le courage et l'audace sont des traits naturels ?

...

Comme je vous le disais dans l'épisode 185, sur le pouvoir des couilles,

il y a quelque chose de primitif et de sexuel dans ce genre de traits.

Quand tu les exprimes c'est comme si tu voulais baiser le monde en fait.

Et donc on peut dire qu'il faut se déshabiller l'esprit pour pouvoir les exprimer.

Il n'y pas moyen que ça puisse fonctionner si ton esprit reste habillé.

...

Et le truc c'est que cette primitivité reste enfouie et réprimée chez la plupart des gens à notre époque.

Ils ont comme une armure invisible qu'ils n'enlèvent jamais.

...

De la même manière que l'on peut être très pudique et civilisé avec son corps,

voire mal à l'aise avec son corps,

eh bien on peut être très pudique, très civilisé et mal à l'aise avec ce qu'on a à l'intérieur de nous.

...

Comme je vous le disais dans cet épisode 185,

à une période de ma vie je me suis beaucoup battu les soirs dehors contre des trous du cul.

Contre plusieurs à la fois parfois.

Et dans ma tête, il n'y avait absolument aucun moyen que je perde.

Ce n'était juste pas envisageable.

Et avant que ces combats ne commencent vraiment, je prévenais les types en face de mon plan.

De ma vision.

Je les prévenais que s'ils ne se barraient pas, j'allais leur mettre la misère.

Et je me sentais très connecté à mon énergie audacieuse dans ces conditions.

J'avais l'impression de me mettre à nu et d'être bien.

...

Mais le truc c'est que je n'ai pas directement commencé à m'y prendre comme ça d'un coup.

Du tout.

En fait depuis que je suis gamin je suis très orienté bagarre,

mais je ne me bagarrais pratiquement jamais comparé à l'attraction que j'avais envers ça.

J'exprimais tout cet intérêt à travers diverses activités.

Dès que je jouais à quelque chose, que j'imaginais des scénarios, ou que je regardais un dessin animé ou un film, en général ça impliquait de la bagarre.

Mais du coup mon énergie se libérait en vase clos.

Elle n'avait pas de conséquence sur la vie des autres et sur le monde réel.

Je me déchaînais quand je faisais mes trucs dans mon coin,

mais dès que j'étais connecté avec le monde réel et social j'étais très sur la retenue.

Ça ne sortait pas.

Ou alors ça sortait mais vraiment avec des amis proches.

Si on ne me connaissait que de l'extérieur on ne pourrait pas vraiment se douter que j'avais cette énergie en abondance en moi.

D'ailleurs quand j'étais petit la plupart de mes rêves la nuit impliquaient de sauver une fille qui était en danger et de dégommer plein de méchants, seul contre tous.

Donc c'est assez profondément ancré dans mon subconscient tout ça.

J'ai vraiment une passion à la fois pour tout le côté art martial

mais aussi pour le côté situations "héroïques" où il va falloir se battre,

quand les enjeux et le dégré d'incertitude sont très élevés,

et que tu sais que la seule option qui s'offre à toi pour réussir,

c'est de t'élever à ton meilleur.

...

Ça réveille une énergie en moi ce genre de situations.

Ça fait tourner l'adrénaline à pleine balle.

...

Parfois quand je vois une scène de film où il y a ce genre de situation ou alors quand j'entends une musique qui m'inspire ce genre de situation,

je suis pris d'un fort besoin intérieur de me battre,

et du coup je sors me défouler et libérer cette énergie qui s'est réveillée en moi.

C'est une énergie assez primitive, mais très puissante.

...

Donc de mon point de vue est-ce qu'il y a des prédispositions qui vont te pousser et t'aider à devenir un jour ou l'autre une personne courageuse et audacieuse ?

Clairement je pense que oui.

Si vous avez suivi mes vidéos vous savez que je pense qu'on a plusieurs énergies à l'intérieur de nous-mêmes, des énergies qui vont dans des sens différents,

qui ont évoluées pour gérer notre survie dans ce monde,

et qui fait que c'est souvent un sacré bordel dans notre esprit,

et qu'on a l'impression de vouloir des choses différentes et opposées.

Un peu comme dans le film Vice-versa de Pixar, avec les différentes émotions.

Et donc je pense que certaines personnes ont naturellement des énergies de l'audace et du courage très puissantes qui ont très envie de s'exprimer.

Sachant que l'audace en gros c'est l'énergie enflammée qui te pousse à sauter sur les opportunités sans trop réfléchir, à aller vers l'avant dans l'inconnu, à oser des choses qui te dépassent, à prendre des risques, à ne te mettre aucune limites, à te laisser porter par ton élan intérieur.

Et le courage c'est l'énergie qui te pousse à te battre pour ce que tu valorises malgré la difficulté.

On peut rapprocher l'audace de la hardiesse et de l'arrogance.

Et on peut l'opposer à la timidité, à la pudeur et la retenue.

Le courage quant à lui se rapproche de la bravoure, de la vaillance, et du dépassement de soi,

et peut être opposé à la lâcheté et à la faiblesse.

Donc ce sont des énergies similaires mais en même temps très différentes.

...

Mais après est-ce que d'avoir des prédispositions énergétiques de ce genre c'est l'élément le plus important pour être une personne audacieuse et courageuse ?

Je ne pense pas.

Je ne pense pas qu'avoir les bonnes énergies en haute quantité va automatiquement faire de toi une personne courageuse et audacieuse.

En fait je pense qu'on a tous suffisamment les bonnes énergies qu'il faut à l'intérieur.

Le truc c'est que ces énergies rouges, ces énergies Yang, sont retenues par d'autres énergies antagonistes, des énergies Yin.

Et il s'agit de renforcer certaines énergies et d'en relâcher d'autres,

de cultiver le bon équilibre.

...

Parce qu'en ce qui me concerne même si depuis que je suis petit je sens que j'ai en moi cette forte énergie qui me pousse à me dresser et à me battre dans les situations de challenge,

ben je sais qu'elle ne sort pas toute seule comme par magie.

Pour la simple et bonne raison qu'elle n'est pas toute seule à l'intérieur.

Je suis quelqu'un qui notamment a beaucoup de calme et de réserve en lui,

à savoir des énergies qui contrastent beaucoup avec le feu de l'audace.

Dans beaucoup de contextes, j'ai souvent besoin de me lâcher pour exprimer l'énergie audacieuse qu'il y a en moi parce que les énergies antagonistes sont vraiment très fortes.

J'ai naturellement beaucoup de retenue.

Si je n'étais pas bien chargé en énergie audacieuse,

mais je ne me sentirais jamais de tenter quoi que ce soit,

ma retenue serait un mur infranchissable.

...

L'erreur que font beaucoup de gens c'est d'imaginer que pour certaines personnes,

il n'y a pas d'ambivalence dans leur esprit.

Ça ne va que dans un seul sens.

Il n'y a que de Yin ou que du Yang.

Par exemple ils imaginent que les gens courageux n'ont pas de peur.

Alors que justement un trait comme le courage ne peut exister que dans l'ambivalence.

Le courage n'est pas l'absence de peur mais le dépassement de la peur.

Et c'est pour ça qu'en fait contrairement à ce qu'on imagine,

avoir le courage en tant qu'énergie dominante n'est pas du tout un état énergétique supérieur.

Avoir l'audace comme énergie dominante relève selon moi d'un état énergétique supérieur au courage.

Le courage est plus accessible que l'audace, il arrive avant.

Parce que justement pour être dans le courage tu dois être dans la difficulté et devoir surmonter cette difficulté.

Tu dois avoir des doutes, tu dois être anxieux, tu ne dois pas te sentir sûr de toi, etc

Tu ne peux pas être courageux quand tu te sens bien, quand c'est facile, etc,

ça n'a aucun sens.

Et inversement tu ne peux pas vraiment être audacieux quand tu te sens mal.

Une personne commence à entrer dans l'énergie du courage quand elle arrête de se laisser dicter la vie par les énergies négatives qu'elle a en elle,

mais qu'elle est encore attachée à ces énergies négatives, et qu'elle les traîne comme des boulets.

Elle agit malgré les énergies négatives.

Tu ne peux pas être dans le courage si tu es trop détaché des énergies négatives,

tu es forcément au dessus dans l'échelle des niveaux d'énergie.

...

L'audace arrive ainsi après le courage dans l'échelle des niveaux d'énergie,

quand on est beaucoup plus détaché des énergies négatives et que les énergies positives ont pris le pouvoir et que l'on veut s'attaquer à des gros défis.

Le courage c'est quand on tire les boulets attachés à nos pieds.

Alors que l'audace c'est quand il n'y a plus de boulets et qu'on se laisse pousser des ailes.

...

Et beaucoup plus haut que l'audace il y a l'énergie de la paix.

Une personne à ce niveau est complètement libérée des énergies négatives et n'a plus besoin d'avoir le feu de l'audace pour se propulser.

Mais du coup cette absence d'énergies négatives n'a rien à voir avec le courage.

...


Bref, l'erreur que font beaucoup de gens c'est d'imaginer que les gens courageux n'ont pas de peur, que c'est facile pour eux d'être courageux.

De la même manière, quand on voit quelqu'un qui est courageux et audacieux, on a tendance à s'imaginer qu'il a toujours été comme ça.

Que depuis le début c'est une évidence pour lui.

...

Et le problème de cet idéalisme naïf, c'est que ça t'empêche de réaliser qu'en fait de l'intérieur, 

tu n'es pas si différent de toutes ces personnes qui de l'extérieur ont l'air si différentes de toi, qui ont l'air d'être mieux loties que toi, d'avoir moins de boulets à l'intérieur, d'avoir un meillleur terrain, etc.

Elles aussi à l'intérieur elles ont des énergies négatives pourrait-on dire.

Ou tout du moins elles doivent faire un travail régulier pour maintenir basses les énergies négatives et pour maintenir hautes les énergies positives.

Ce n'est pas facile et automatique d'avoir le bon équilibre, ça se cultive.

...

Bref, même si je sens que j'ai en moi beaucoup d'énergie Yang audacieuse,

je sens encore plus que j'ai en moi des énergies Yin qui me poussent à me retenir et à réfléchir avant d'agir.

Et je pense que ce déséquilibre naturel caractérise la majorité des êtres humains modernes.

Peu importe l'intensité de leur énergie audacieuse,

la plupart des êtres humains ont par défaut une tendance beaucoup plus forte à la retenue.

Pourquoi ?

Parce que d'un point de vue évolutif, c'est ce profil qui est le plus adapté.

Les individus qui par défaut ne se retiennent pas assez ont plus de chances d'avoir des problèmes à la con, de ne pas être aptes à s'intégrer à la société et de mourrir bêtement

avant d'avoir pu apprendre la vie, avant d'avoir pu se faire une place dans le monde, et avant d'avoir eu les chances de procréer.

...

D'un point de vue évolutif, la bonne stratégie pour les êtres humains modernes c'est d'être par défaut sur la retenue.

Et de débloquer la retenue quand on s'est assuré que ça ne nous poserait pas de problèmes pour notre sécurité et pour notre futur.

Autrement dit de débloquer la retenue seulement dans les bons contextes.

...

Et donc ça, en fait ça nous indique qu'il faut développer les bons contextes pour être audacieux et courageux.

Par exemple à très court terme, on a le contexte physiologique.

C'est à dire l'état dans lequel tu es.

Quand tu es "chaud" physiquement, tu vas avoir beaucoup plus d'énergie audacieuse.

Pareil quand tu as bu de l'alcool.

Beaucoup de personnes timides deviennent soudainement très expressives quand elles ont bu de l'alcool.

Est-ce que l'alcool a insufflé en eux une énergie expressive ?

Non elle était en eux depuis le début, c'est juste qu'elle était retenue prisonnière par le système de sécurité.

La timidité est juste le reflet de ce système de sécurité.

On est timide que lorsque l'on ressent une certaine insécurité à l'idée de s'exprimer et que l'on anticipe de potentielles conséquences négatives.

La timidité est un moyen radical de contrôler ces conséquences en les empêchant d'émerger à la racine.

La plupart des personnes timides ne le sont pas avec leur famille et leurs amis proches.

Pourquoi ? Parce qu'ils se sentent en sécurité avec eux.


...

Bref, ensuite on a aussi les contextes de compétences locales.

Quand tu deviens compétent dans un domaine,

et que tu as déjà accumulé des petites victoires dedans,

tu vas avoir tendance à devenir courageux, puis audacieux dans ce domaine.

Donc encore une fois si vous ne vous sentez pas audacieux c'est ok.

Vous devez d'abord utiliser l'énergie du courage pour développer vos compétences,

et une fois que vous aurez fait quelques percées c'est là que vous allez commencer à croire en vous et devenir naturellement plus audacieux.

...

Enfin à une échelle de temps beaucoup plus large et globale de la vie, on a le contexte identitaire.

Ton identité est en quelque sorte un contexte que tu transportes partout où tu vas,

dans tous les domaines de la vie.

Et quand tu commences à t'identifier comme une personne audacieuse et courageuse,

c'est là que les énergies associées commencent à vraiment se développer en toi,

et à rester disponibles en toutes circonstances on va dire.

Parce que quelque part c'est seulement à partir de là que tu les autorises à rester.

Sinon tu les rejettes plus ou moins consciemment.

...

Mais ça n'arrive pas par hasard de se voir comme une personne audacieuse et courageuse,

il ne suffit pas de se dire qu'on l'est.

C'est à travers des expériences qui nous impactent profondément que ça se construit.

...

Par exemple, les premières fois où je me suis retrouvé dans des embrouilles quand j'étais gamin.

J'étais beaucoup sur la retenue.

Parce que de base je ne suis pas du tout une personne hostile et aggressive,

je me considère au contraire très pacifique.

Dans mon corps je ressentais cette énergie qui voulait s'imposer, se battre, et aller vers l'avant.

Mais elle était bien enfouie. J'avais beaucoup de distance avec elle.

Tant que je ne me faisais pas attaquer elle n'allait pas sortir.

Je ressentais beaucoup plus l'énergie de la retenue.

Je ne cherchais pas du tout à faire le chaud et à être intimidant.

...

Mais il y a deux trucs qui m'ont poussé à changer ça.

...

Et on en reparle dans le prochain épisode !

En attendant, je vous mets en dessous en commentaire un épisode sur les matrices identitaires,

lié à cette idée que l'on a toutes les énergies qu'il faut à l'intérieur de nous pour créer plusieurs identités.

Comme d'habitude, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour la visibilité.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : Chien et croyance limitante

<< Épisode précédent : Le meilleur moyen de ruiner sa vie est de se retenir ! #0192

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS