Le 11/01/2020

Une clé pour mieux gérer la critique et garder son calme et son sang froid #0191



C'est difficile de se faire affecter par la critique quand on apprend à la concevoir d'une manière plus globale.

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour le vingtième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.

À la fin du dernier épisode j'ai commencé à vous expliquer que les êtres humains sont dominés par différentes énergies, et qu'il n'y a pas de compréhension possible entre les différentes énergies.

Je vous disais que beaucoup de critiques négatives naissent d'une incompatibilité énergétique entre la personne qui critique et ce qu'elle critique,

et que l'on ne peut rien y faire, si ce n'est accepter que c'est logique et naturel ;

il existe des personnes avec des énergies opposées aux nôtres,

on ne peut pas se comprendre, tant pis,

il ne faut pas se laisser impacter par ça.

...

Comme je vous le disais dans l'épisode 187, certaines personnes m'ont reproché de balayer leur critique comme si je me considérais au dessus d'elles.

Alors que je l'ai balayé soit parce que c'était des suppositions infondées.

Soit parce que nos énergies étaient manifestement trop différentes et que je considère ça normal qu'on ne se comprenne pas.

Parfois c'est tellement évident que la critique n'a rien compris à ce que je propose et n'est pas capable de vraiment comprendre même si elle essayait,

que je me dis ben oui elle a raison.

Je n'ai même pas envie de me défendre parce que je me rends compte que je ne suis pas attaqué.

Je me rends compte qu'elle ne me critique pas moi, mais sa projection réductrice qu'elle a de moi.

Et donc effectivement elle a raison, sa projection de moi est très critiquable.

Je suis d'accord avec elle.

Mais je ne suis pas responsable de cette projection.

Une projection en dit généralement plus sur la personne qui la fait, et sa façon de filtrer la réalité, que sur le sujet qu'elle porte.

...

Une autre raison liée aux énergies pour laquelle je ne me laisse pas impacter par les critiques négatives est justement qu'elles viennent de personnes qui sont animées par l'énergie de la critique négative et du doute.

Elles ne font que ça, critiquer négativement les autres.

Il n'y a pas d'équilibre.

Leur énergie critique dégouline du ton moqueur et sceptique qu'elles ne peuvent s'empêcher de prendre.

Et du coup pour moi c'est impossible de prendre personnellement une critique venant d'une personne qui critique et doute de tout le monde.

De la même manière que c'est impossible de prendre personnellement le fait qu'un chien m'aboie dessus quand je passe devant sa maison dans la rue, 

si ce chien aboie tout le temps dès que quelqu'un passe devant.

Si le chien est super gentil avec tout le monde et n'aboie que sur moi,

là ouais je vais pouvoir peut-être le prendre personnellement.

Mais s'il aboie sur tout le monde, j'accepte que c'est dans sa nature,

je ne vais pas essayer de réinventer ce qu'il est,

je ne vais pas essayer de le raisonner et lui expliquer qu'il se méprend et que je suis gentil.

...

Et donc, je ne cherche pas à me faire comprendre par des personnes qui aiment passer leur temps à critiquer et à être sceptique et qui n'ont rien d'autre à faire de mieux.

C'est une démonstration implicite que nos valeurs ne sont pas alignées.

Quand les énergies sont trop différentes, je n'ai pas de temps à perdre, ce serait vraiment bête.

Je veux dire tout le monde trouverait ça absurde d'aller dans un rassemblement politique d'extrême droite et essayer de convaincre les personnes qui sont là bas avec des arguments d'extrême gauche.

Eh bien c'est souvent la même chose sur Internet.

Quand je vois qu'une personne est manifestement anti-développement personnel,

je ne vais pas essayer de défendre ce que je fais, elle a trop de bagages contre ça.

Encore une fois ce serait comme d'essayer d'expliquer à un chien qui attaque les chats qu'il ne faut pas attaquer un chat en particulier.

Il ne va jamais comprendre.

Le seul moyen qu'il comprenne vraiment c'est s'il arrête d'attaquer les chats en général,

mais ça n'arrivera pas du jour au lendemain,

alors il faut lâcher prise sur cette critique là.

...

Que ce soit pour les critiques ou pour d'autres événements et interactions à connotation négative qui arrivent dans ma vie individuelle,

j'ai pris pour habitude de prendre du recul et de me dire que cette interaction fait simplement partie du théâtre de la Vie avec un grand V.

Au fond ce n'est pas vraiment à propos de ma vie individuelle.

Ça n'a rien de personnel.

Quand je passe devant un chien qui m'aboie dessus,

je peux prendre du recul et me dire qu'en cet instant donné aux quatre coins de la Terre,

il y a plein de gens comme moi qui se font aboyer dessus par un chien,

parce que c'est un phénomène naturel.

Beaucoup de chiens aboient sur les gens.

Ça n'a rien de personnel.

Au fond je n'ai pas plus créé l'aboiement qui arrive dans ma vie individuelle que tous les autres aboiements qui se passent en même temps sur la planète.

Ce serait idiot de croire que je suis responsable de l'aboiement.

Ça n'aurait pas été sur moi, le chien aurait aboyé sur quelqu'un d'autre.

Et même si j'étais mort depuis longtemps, les chiens continueraient d'aboyer sur les gens.

Que je sois là ou que je ne sois pas là, ça ne change rien.

Et donc, il y en aura d'autres des chiens qui m'aboieront dessus, peu importe ce que je fais dans ma vie individuelle, ça je ne peux pas le contrôler.

...

Et donc de la même manière, je prends ce même recul avec les critiques.

Quand je reçois une critique, je me dis que ça ne sert à rien de m'énerver sur cette critique là,

parce qu'au même moment il y en a plein d'autres de critiques qui ont été créées dans le théâtre de la Vie avec un grand V.

Comme à tous les instants d'ailleurs, ça ne s'arrête jamais.

Je n'en perçois qu'une goutte mais il y un océan qui se déverse en continu.

Je ne vais pas m'énerver contre toutes ces critiques là que je ne perçois pas,

je ne vais pas me dire qu'elles auraient pu ne pas exister, parce qu'il y en a beaucoup trop.

Si toutes ces critiques existent c'est qu'il y a une source d'énergie qui était déjà là et qui me dépasse ;

et je ne peux rien faire pour contrôler toutes les critiques que cette source engendre,

ça fait partie de la nature.

Alors pourquoi m'énerver contre la critique que je perçois dans ma vie individuelle ?

Pourquoi croire que j'aurais pu la contrôler ?

Qu'est-ce qui me fait croire que je peux davantage contrôler celle là que toutes les autres ?

C'est juste une goutte dans l'océan de l'énergie de la critique qui s'est deversée à cet instant donné.

Si elle ne m'était pas tombé dessus, elle serait tombé sur quelqu'un d'autre.

Elle n'aurait pas disparu, elle aurait été transmuté ailleurs.

Car l'énergie trouve toujours un moyen de sortir quand elle doit sortir.

Et de temps en temps c'est inévitable de recevoir une goutte quand il y a un océan d'énergie qui traverse le monde.

Ça ne veut pas dire que cette goutte est importante et signifie quelque chose de profond à propos de nous.

...

Chaque interaction avec une énergie n'est qu'une occurence d'une energie globale qui agit à travers l'ensemble du théâtre de la vie.

À partir du moment où tu sais qu'une énergie est présente dans ce monde,

il faut être naïf pour être surpris de se faire toucher par elle à un moment ou à un autre.

Et encore plus naïf pour croire que ce qui t'arrives est spécial, unique et personnel.

Peu importe qui tu es, chaque énergie du théâtre de la vie va faire ce qu'elle sait faire et ça tu ne peux rien y faire.

Elle ne va rien inventer pour toi, tu n'auras droit à aucun traitement spécial, elle va simplement répéter ce qui est dans sa nature.

Et donc le corrolaire de tout ça est qu'au fond, cette énergie n'a rien contre toi.

Elle ne fait qu'exprimer sa nature.

Et si tu comprends bien ça profondément, alors ça va être difficile pour toi de te sentir affecté par cette critique.

Et ça sera aussi plus facile d'en tirer quelque chose d'utile s'il y a quelque chose d'utile à en tirer.

Parce que tu ne vas pas devenir émotionnel et perdre tes moyens.

Tu vas davantage agir comme un observateur externe qui n'est pas personnellement engagé.

Et à partir de cette position tu vas pouvoir apprendre non pas à traiter avec les détails spécifique de chaque critique, mais avec les énergies générales derrière toutes les critiques.

Parce que tu vas anticiper que ces énergies tu vas la recroiser.

Et que donc c'est à ce niveau là que tu dois apprendre à gérer.

...

Sur ce on s'arrête là pour aujourd'hui.

En attendant le prochain épisode, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait.

Si cette vidéo vous a apporté quelque chose et que vous pensez qu'elle peut aider d'autres personnes,

alors partagez la.

Moi en tout cas vous m'aiderez à faire connaître ce que je fais et à toucher plus de monde et pour ça je vous en remercie d'avance.

Allez, merci de votre soutien et de votre attention et à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : Le meilleur moyen de ruiner sa vie est de se retenir ! #0192

<< Épisode précédent : Ce qu'il faut comprendre sur les différentes énergies qui nous animent #0190

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS