Le 11/01/2021

Les Dangers de la Loi d'Attraction (ce que j'aurais voulu qu'on m'explique quand j'étais plus jeune)

Les Dangers de la Loi d'Attraction (ce que j'aurais voulu qu'on m'explique quand j'étais plus jeune)
Dans cet épisode on va parler des dangers de la loi d'attraction, et plus particulièrement des enseignements qui sont faits autour de la loi d'attraction.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

Pour le quarante et unième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.

Dans cet épisode on va parler des dangers de la loi d'attraction, et plus particulièrement des enseignements qui sont faits autour de la loi d'attraction.

Et par la loi d'attraction j'entends la version de la loi d'attraction New Age qui dit que dans la vie tu obtiens ce que tu visualises, tu obtiens ce que tu crois fortement, tu obtiens ce qui vibre avec ta vibration.

La version de la loi d'attraction qui dit que nos pensées sont des formes d'énergies qui sont émises dans l'univers, qui communiquent avec les énergies de la même fréquence,

et qui manifestent des événements.

...

Mais avant d'aller plus loin, que ce soit bien clair, je ne suis pas anti loi d'attraction.

Non je crois totalement à une certaine version de la loi d'attraction.

Par exemple, pour moi c'est clair et net, il y a vraiment une concordance entre l'intérieur et l'extérieur qui se dessine dans la vie des gens.

Je ne crois pas du tout à l'idée que l'on crée littéralement notre réalité extérieure de l'intérieur ;

je trouve ça absurde et ridicule.

Mais par contre je crois effectivement que sur la durée, ce qui fait la différence entre les gens qui arrivent à s'en sortir super bien dans leur vie et ceux qui galèrent, vient en très grande partie de l'intérieur.

Je crois que dans la vie tu trouves ce que tu cherches.

Je crois que le mental est la différence entre vivre dans un monde hostile, pavé de barrières, pauvre en opportunités, et un monde abondant, amical et facile à vivre.

Autrement dit la différence entre une vie pauvre et une vie riche vient de l'intérieur.

Et je précise que les termes "pauvre" et "riche" sont à prendre au sens large.

Typiquement les gens qui réussissent bien dans la vie, ils sont dans une spirale positive.

Ils sont dans des courants intérieurs qui les entraînent et qui les encouragent à continuer, à trouver de nouvelles idées, etc.

Ils ont un bon mental, une bonne éducation, etc.

Et les personnes qui galèrent c'est l'inverse.

Elles sont dans un spirale négative.

Et pour toutes ces raisons et d'autres qu'on verra plus tard, je crois totalement à une certaine version de la loi d'attraction.

...

Mais cela étant dit, encore une fois j'ai énormément de problèmes avec la version New Age de la loi d'attraction qui dit que dans la vie tu obtiens ce que tu visualises, tu obtiens ce que tu crois fortement, tu obtiens ce qui vibre avec ta vibration.

La version de la loi d'attraction qui dit que nos pensées sont des formes d'énergies qui sont émises dans l'univers, qui communiquent avec les énergies de la même fréquence,

et qui manifestent des événements.

En fait je trouve ces croyances dangereuses.

...

Et honnêtement c'est très facile de voir les dangers qu'il y a avec ce système de croyances.

Déjà dans ce système de croyances, si tu n'as pas de résultats, ce n'est pas un problème de patience ou de stratégie d'actions, non c'est que tu ne visualises pas assez bien.

Que tu ne crois pas suffisamment.

De plus, si jamais tu doutes sur la possibilité d'avoir un résultat, alors c'est fini, ça ne se réalisera jamais.

Parce que ta vibration négative aura repoussé le positif que tu voulais avoir.

Tu vibres négatif donc tu vas attirer le négatif.

...

Et donc petit à petit en adoptant ce systèmes de croyances, tu te conditionnes à devenir superstitieux,

et à culpabiliser quand tu penses négativement ou quand tu n'as pas de résultats.

Tu te conditionnes à avoir peur du doute.

À avoir peur de l'échec.

À avoir peur de la difficulté.

À avoir peur des délais.

À trouver la difficulté et les délails anormaux.

Le signe que c'est un problème.

Le signe qu'il y a quelque chose qui ne va pas et que si tu étais sur la bonne voie, alors tu aurais déjà des résultats.

...

Vous savez, personnellement durant ma vingtaine j'ai travaillé comme un bâtard pour réussir des choses et malgré mes efforts je n'ai pratiquement pas eu de résultats externes.

Ça n'a pas du tout porté ses fruits à l'extérieur.

Le nombre de trucs qui m'a filé entre les doigts ou qui est tombé à l'eau, c'est démentiel.

En moyenne mes résultats externes sont plutôt merdiques comparés aux efforts que j'ai fait, surtout au début de ma vie.

Donc j'aurais pu penser que je m'y prenais mal.

Que j'utilisais mal la loi d'attraction.

Que j'avais un problème dans ma façon de manifester.

Et honnêtement je pensais un peu ça quand j'étais plus jeune.

Dans le sens où je pensais que j'étais mal parti,

que je n'avançais pas comme il faut, que j'étais à la ramasse vis-à-vis des efforts que je mettais, que c'était mal barré pour moi, etc.

Pourquoi ?

Parce que je ne réalisais pas que c'était la difficulté normale du jeu de la vie et que ce n'était pas juste moi qui était nul.

Et pourquoi je pensais ça ?

Parce que la plupart des conseils en développement personnel sont beaucoup trop positifs et naïfs, et laissent penser que ça peut être plus facile de partir de zéro et de réussir dans la vie,

ils laissent penser que tout le monde peut le faire, et que l'on peut avancer beaucoup plus vite que ce qu'on imagine.

...

Et je pensais également que j'étais à la ramasse parce que j'étais trop focalisé sur ce qui se passait à l'extérieur pour prendre conscience que les résultats de mes efforts poussaient à l'intérieur.

Même s'il est vrai que je n'ai eu pratiquement aucun résultats externes.

Mes efforts n'ont pas servi à rien pour autant.

Du tout.

J'ai eu une croissance interne de malade.

Je suis devenu très fort mentalement,

et cette force mentale elle me sert beaucoup depuis.

Mais je ne m'en suis rendu compte qu'après coup que j'avais évolué intérieurement,

car j'étais trop focalisé sur l'extérieur pour me rendre compte que ça avait poussé à l'intérieur.

C’est l’effet de cécité au changement.

On est aveugle aux changements auxquels on ne fait pas attention.

Donc la loi d'attraction dans le sens j'attire littéralement à moi les choses par le mental,

je n'y crois pas du tout.

Et pourtant j'ai un mental de bâtard, donc si c'était vraiment ça, ça devrait très bien marcher pour moi, je devrais être un aimant.

Donc non seulement je n'y crois pas du tout, mais en plus je trouve ça contre-productif, dangereux et décourageant.

Parce que ça te fait développer des attentes de succès irréalistes,

ça te fait sous-estimer la difficulté réelle,

ce qui va créer une très forte dissonance quand tu vas comparer ta situation et ton avancement réel avec ce que raconte les livres et autres vidéos naïves de développement personnel.

Tu auras l'impression qu'il n'y a aucun rapport et que le livre que tu lis ne parle pas de la même réalité que celle dans laquelle tu vis, ça créera une déconnexion.

Des supersitions en apparence positives, mais tout aussi toxiques

Pour en revenir à la supersition, il y aussi un autre problème tout aussi toxique avec la loi d’attraction New Age.

En effet quand tu passes ton temps à te concentrer à visualiser et “vibrer” pour attirer quelque chose de particulier dans ta vie, par exemple pour attirer une personne.

Eh bien à cause de l’accumulation d’anticipation, tu vas être conditionné à projeter plein de choses sur la première personne venue qui correspond assez bien à ce que tu voulais attirer, ou tout simplement à la première personne venue qui s’intéresse un peu à toi.

Tu vas te dire que “ça y est, c’est elle, je l’ai manifesté. C’est forcément elle”.

Tu vas attribuer la présence de cette personne dans ta vie, au travail de vibration que tu as fait en amont, comme si c’était toi qui l’avait “contrôlée” pour arriver ici.

Et à partir de là, tu vas être complètement aveuglé par ton obsession pour elle et filtrer tout le reste.

Un peu comme si c’était l’élue du destin. Ça va amorcer ton biais de confirmation.

Et donc dès le début tu vas idéaliser la personne avant même de la connaître.

Ce qui va amorcer des dynamiques toxiques avant même que la relation n’existe en fait.

Tu vas créer un attachement fort avec elle indépendamment de ce qu’elle est vraiment.

Et donc à partir de là ça va te pousser à refuser de voir quand ça va mal et à rationaliser à tour de bras en trouvant toutes sortes d’excuses pour justifier les problèmes.

Parce qu’après tout, c’est elle, c’est l’élue que tu as manifesté, donc ça ne peut pas être possible qu’elle ne soit pas faite pour toi.

Tu ne peux même plus envisager que ce ne soit pas la bonne personne.

Et donc tu peux t’engager à tort avec les mauvaises choses pour toi, les mauvaises opportunités de travail, etc, juste parce que tu crois que tu les a manifesté et donc qu’elles sont forcément faites pour toi.

Tu les idéalises trop.

Crée une absence de sérénite

Un autre problème de la loi d’attraction New Age, c'est que ça peut créer une absence de sérénité.

Chez certaines personnes suivre les enseignements de la loi d'attraction New Age,

ça va aider à avoir une hygiène mentale propre et à faire attention à la qualité de leurs pensées sur la durée.

Parce qu'ils vont comprendre l'importance qu'ont les pensées, ce qui est une bonne chose.

Mais chez d'autres personnes ça va leur donner le sentiment constant qu'il leur manque quelque chose et qu'il y a quelque chose qu'ils font mal et qui explique que l'Univers ne leur donne pas ce qu'ils désirent.

Il vont être névrosés par leur superstitions.

C'est pour ça que selon moi la loi d'attraction New Age est un concept très tribal, très prérationnel, très Violet.

Ça ressemble beaucoup à un Dieu tribal.

Vous savez à l'époque quand il y avait des périodes difficiles, les gens faisaient des sacrifices à leur Dieu pour que la situation s'améliore.

Quand la situation s'améliorait ils en concluaient que leur Dieu a été satisfait des sacrifices effectués.

Ils attribuaient l’amélioration à l’action de Dieu.

Et quand ça ne s'améliorait pas ils en concluaient que leur Dieu n'a pas été satisfait et qu'il faut faire un autre sacrifice.

Ils attribuaient la non amélioration à l’insatisfaction de Dieu.

Ce qui devait leur créer une torture mentale inutile.

Et je pense que c'est un peu pareil pour beaucoup de gens vis-à-vis de la loi d'attraction New Age.

Quand une bonne surprise leur arrive dans la vie, ils attribuent ça à 100% à leur travail de manifesation, alors que c’est probablement juste une coïncidence.

Et du coup ça les pousse à persévérer en utilisant ce levier, même quand ça ne peut pas marcher.

Quand ce qu’ils veulent ne se manifestent pas, ils se disent qu’il faut se concentrer et vibrer plus fort.

Et le danger c’est qu’il suffit d’une heureuse coïncidence pour les pousser à croire durablement au pouvoir de la vibration et à attribuer le cours des choses à ça,

alors même qu’ils sont incapables de reproduire cette coïncidence, vu que c’était juste une coïncidence.

D'ailleurs dans les cercles spirituels qui sont à fond là dessus, il y a pas mal de gens qui attribuent tellement d’importance à la “vibration” qu’ils en arrivent à faire des supersitions stupides du genre,

ils vont se dire que si tu as un cancer c'est à cause de ta vibration qu'il s'est maniesté.

C'est toi qui l'a attiré.

Si tu as un accident de voiture, pareil, c'est à cause de ta vibration que ça s'est manifesté.

Si tu rencontres une personne toxique, pareil, tu as forcément fait quelque chose pour l'attirer.

Tu es responsable de tout.

Ce qui est vraiment stupide et toxique comme logique.

Il y a des choses qui sortent du cadre de la loi d'attraction,

tout n'est pas rigidement relié. 

La loi d'attraction est plus une règle générale et approximative.

La clarté à l’intérieur oui, mais aussi à l’extérieur

Ce qui nous mène à un autre problème avec la loi d'attraction New Age, à savoir les problèmes de communication externe.

Qu'est-ce que je veux dire par là ?

Eh bien je vais vous donner un exemple caricatural vous allez comprendre très facilement.

Vous allez voir c’est assez proche du problème de supersition dont je vous parlais précédemment.

Quand j'étais plus jeune, il y a une partie de moi qui croyait que parce que j'aimais une fille,

eh bien d'une manière ou d'une autre cet amour était transmis et cela avait un effet sur elle, elle pouvait le ressentir.

Autrement dit je n'avais pas besoin de lui faire savoir que je l'aimais, elle devait déjà le savoir.

Il y a avait déjà une communication à travers la pensée et donc quelque part ce n'était pas nécessaire de communiquer mes intentions et mes sentiments de manière ouverte.

Encore une fois c'est un exemple caricatural mais je vous assure que dans une moindre mesure ça nous arrive dans la vie de tous les jours.

On a la fantaisie de croire que les gens vont deviner nos sentiments par magie,

ou tout du moins la fantaisie de croire que nos sentiments vont avoir un effet sur les gens et que cela va changer leur attitude envers nous.

On a la fantaisie de croire qu'on est en train d'accomplir quelque chose à travers ces sentiments intérieurs.

Et donc on s'accroche toxiquement à ces sentiments, bien souvent sans rien faire de concret en parallèle pour communiquer ce qu'on désire obtenir.

Ce qui est de la mauvaise communication.

...

De nos jours j'ai une croyance un peu inversée on va dire.

Dans le sens où je pense que les autres êtres vivants ne reçoivent absolument rien de nos intentions et de nos affects.

C'est totalement imperméable.

Il n'y a aucune onde qui passe à ce niveau, aucune.

Toute communication de nos intentions et de nos affects avec l'extérieur se fait indirectement par une forme d'expression comportementale.

D'où l'importance d'apprendre à communiquer clairement nos intentions et nos affects pour avoir de bonnes relations avec les autres et se faire bien comprendre.

...

Pour terminer sur ce point de la communication, trois précisions importantes.

Tout d'abord je précise juste que si nos pensées intérieures ne communiquent en aucun cas avec l'extérieur,

en revanche elles communiquent avec l'intérieur.

D'où les effets placebo et nocebo.

Les pensées sont imperméables vis-à-vis de l'extérieur mais pas vis-à-vis de l'intérieur.

À l'intérieur les pensées se propagent comme des virus positifs ou négatifs.

Elles ne restent pas localisées.

Donc même si la notion de vibration n'a pas de sens vis-à-vis des relations entre l'intérieur et l'extérieur.

Elle a du sens d'un point de vue de l'intérieur vers l'intérieur.

En cultivant des pensées positives, en lâchant prise sur le négatif,

d'une certaine manière on élève notre vibration interne.

Plus tu as de pensées positives et moins tu as de pensées négatives,

plus ta vibration interne est haute.

C'est métaphorique bien sûr, mais ce n'est pas du tout absurde comme métaphore pour le coup.

...

Deuxième précision : l'expression et donc la communication avec l'extérieur peut exister sans volonté d'expression, elle peut exister dans l'être.

Dans l'état émotionnel. Dans la présence.

Ça notre cerveau est très très fort pour lire des choses à partir du langage corporel.

On capte tous les signaux à ce niveau, même ceux qui sont subtils et temporaires.

Et c'est ça qui peut donner l'impression qu'on s'envoie des ondes à l'extérieur justement.

Par exemple d'être avec une personne calme, ça peut vous donner l'impression qu'elle vous envoie des ondes de calme.

De voir votre chat vous regardez paisiblement, pareil.

Tout ça parce que pour interpréter leur état à eux, on doit simuler et ressentir leur état.

Grâce à l'empathie, les neurones miroirs et compagnie.

Quand une personne fait un beau sourire tu projettes ta propre joie sur elle.

La joie que tu penses qu'elle ressent, c'est la tienne.

Pour comprendre sa joie, tu dois créer de la joie en toi.

Et c'est logique quand tu y réfléchis.

D'où l'importance de prendre conscience de ce que tu évoques chez les autres par ton langage corporel, pour savoir si tu envoies les messages que tu veux envoyer.

Après ce qui caractérise ces dynamiques ce n'est pas tellement la loi d'attraction, mais plûtot ce qui est appelé la loi du transfert d'état dans les communautés axées sur la communication et le développement social.

La loi du transfert d'état c'est grosso-modo l'idée que les émotions sont contagieuses.

Tout ce que tu ressens la personne en face va le ressentir à un niveau subconscient et ça va grandement affecter ses réactions.

D'où l'intérêt de faire en sorte de se sentir bien soi, pour faire en sorte que les autres se sentent naturellement bien avec nous.

Encore une fois c'est vraiment en grande partie pour ça qu'on aime les animaux de compagnie, leur attitude insouciante génère des émotions positives en nous.

L’expérience des bocaux de riz

Et enfin troisième précision : heureusement que nos pensées sont imperméables à l'extérieur et n'affectent pas notre environnement.

Réfléchissez-y.

Si on pouvait manipuler la réalité avec nos pensées,

ça veut dire que nous aussi on pourrait se faire manipuler et polluer par les pensées des autres.

Ça veut dire que si quelqu'un nous envoyait du négatif, on ne pourrait rien faire pour se défendre, on serait obligé de subir ce négatif.

Et si vous y réfléchissez c'est anti-développement personnel tout ça.

Justement en développement personnel on t'apprend que c'est ton interprétation qui te fait mal.

Ce que dit ou pense une personne de toi ça n'a aucun pouvoir objectif.

C'est toi qui autorise ce qu'elle pense à t'affecter négativement.

C'est ta perception et ton interprétation subjective qui t'affecte positivement ou négativement.

C'est le sens que tu accordes aux événements extérieurs qui te déstabilise.

C'est du placebo et du nocebo.

Et donc, que nos pensées et les pensées des autres soient physiquement imperméables et ne sortent pas de la tête de chacun, en fait c'est génial.

ll faut se réjouir de ça.

Ça veut dire que tu peux apprendre à ne pas subir le négatif venant des autres.

Ça veut dire que tu n'es pas voué à être conditionné par l'extérieur.

Ça te met en position de pouvoir.

En position d'auto-détermination de ta destinée.

...

Bref, et c'est pour ça aussi que les expériences bullshit avec les bocaux de riz en fait c'est de la merde.

Vous savez c'est la fameuse expérience où tu prends trois bocaux de riz,

tous les matins à un premier bocal de riz tu dis des mots gentils, des mots d'amour,

au deuxième bocal de riz tu ne dis rien, tu l'ignores,

et au troisième bocal de riz tu dis des mots de haine, des mots dégradants.

Et supposément avec le temps le bocal qui reçoit de l'amour est censé rester plein de vitalité malgré l'âge.

Et le bocal qui reçoit de la haine est censé pourrir prématurement.

Donc déjà cette expérience soyons très clair, c'est du gros bullshit anthropomorphique, ça n'a jamais été répliqué dans des conditions scientifiques.

Mais au delà de ça, heureusement que ce n'est pas vrai bon sang.

Les gens qui aimeraient que cette expérience soit vraie ils sont inconscients, ils n'ont jamais pris le temps de réfléchir à ce que ça voudrait dire.

Rendez-vous compte, si cette expérience était vraie on serait tous des victimes des circonstances.

Les gens auraient littéralement le pouvoir de nous faire pourrir à distance.

On pourrait se faire littéralement polluer par les autres et devenir malade.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte des inégalités que ça créerait dans le monde.

Les gens qui s'en sortiraient bien dans le monde seraient ceux qui ont le privilège d'avoir des mots positifs, des mots d'amour.

Et tous les autres peu importe leurs efforts personnels, ils ne pourraient jamais rivaliser.

Il n'y aurait aucune égalité des chances.

Si vous trouvez que la vie est inégale, dites vous qu'elle serait beaucoup beaucoup plus inégale si cette expérience foireuse des bocaux de riz était vraie.

Et c'est pareil pour la mémoire de l'eau, et plus généralement pour toutes les théories foireuses sur la mémoire de nos ancêtres qui se répercute sur nous (les schémas familiaux et compagnie).

Tout ça c'est très dangeureux d'y croire sans recul parce que ça peut instiller une mentalité de victime et créer des effets nocebos.

Même si ça semble positif au premier abord, en fait c'est complètement dangereux ou tout du moins risqué de croire à ce genre de trucs.

...

Bref pour terminer sur cette expérience des bocaux de riz, je concluerais en disant que les gens et leurs pensées ne sont pas responsables de notre malheur.

Ce n'est pas leur faute à eux.

Parce que non, on ne vit pas dans un monde où ce sont les gens qui psychologiquement nous font pourrir.

On vit dans un monde où c'est nous mêmes qui psychologiquement nous pourrissont tout seul par notre attachement à différentes attitudes, croyances, émotions, etc qui nous font souffrir et nous rendent malheureux.

Au bout du compte on est les seuls à se pourrir la vie et se rendre malade pour des trucs psychologiques.

La psychologie n'a que le pouvoir que la psychologie se donne.

Ne vous méprenez pas là dessus.

C’est aussi (et surtout) à l’intérieur que les choses se passent niveau résultats

Et enfin le dernier problème avec la loi d'attraction New Age,

je l'ai déjà mentionné c'est que que ça t'oriente trop sur les résultats à l'extérieur et que ce n'est pas là que les choses importantes se passent quand tu es jeune.

Quand tu es jeune ce qui compte c'est l'évolution intérieure, parce que tu n'es pas encore prêt à réussir, tu as besoin de te construire.

Et donc quand j'étais jeune, plutôt que de me taper des livres sur la loi d'attraction qui promettent monts et merveilles à mon ego,

j'aurais vraiment aimé avoir eu un livre qui met en avant la croissance interne.

Un livre qui met en avant l'inévitable enfer du débutant qu'il faut traverser pour devenir un bon joueur dans le jeu de la vie.

Un livre qui m'explique que la clé pour dominer et surmonter tranquillement la difficulté,

c'est de ne pas la sous-estimer et de l'attendre.

De devenir à l'aise avec elle et non de la faire disparaître.

Un livre qui m'explique que si j'attire à moi certains résultats sans avoir le niveau interne pour les maintenir, alors je ne pourrais pas les garder sur la durée.

Un livre qui m'explique que mon objectif ne devrait pas être d'attirer les résultats que je désire, mais de devenir le type de personne qui attire et garde naturellement les résultats que je désire.

Parce que non, les résultats ne sont pas accessibles à tout le monde, il faut devenir le type de personne qui correspond à ces résultats pour les avoir et les garder.

Un livre qui m'explique que dans la vie tu n'attires ni ce à quoi tu penses, ni ce que tu désires, etc

mais que tu attires ce que tu es.

Ce que tu incarnes par défaut.

Un livre qui m'explique que ton fond d'opération est comme un centre de gravité, et que tout ce qui est aligné avec gravitera naturellement autour de toi.

Et qui me dit clairement que pour devenir le genre de personne qui attire et garde des choses de valeur, il y a beaucoup beaucoup de travail à faire, il va falloir faire preuve d'un maximum de patience.

Un livre qui me dit clairement que je ne suis pas encore prêt à accueillir, recevoir et garder ce que je veux,

que j'ai beaucoup de maturation et de développement à faire pour en arriver là.

Et donc qu'il faut d'abord que je me concentre sur le développement intérieur.

Un livre qui me dit clairement de ne pas trop m'attendre à de la réussite à l'extérieur pendant les premières années de développement personnel.

Mais par contre de m'attendre à de la réussite à l'intérieur dans ces premières années.

Un livre qui me dit que c'est normal de galérer à obtenir des résultats, d'être lent, d'investir des efforts et de ne rien avoir en retour, etc

et que ce n'est pas un mauvais signe pour la suite.

Ça fait partie du chemin de la réussite.

Un livre qui m'explique que le chemin de la réussite est loin d'être propre et sans embûches.

Un livre qui m'explique que je vais me faire briser le coeur plusieurs fois en échouant des choses qui vont me tenir à coeur.

Un livre qui m'explique qu'on ne devient pas vraiment confiant en gagnant dans la vie.

Mais qu'on devient vraiment confiant en perdant et en devenant à l'aise avec l'échec.

Un livre qui m'explique que la marque des champions ce n'est ni d'avoir un bon début ni d'avancer rapidement,

mais de savoir encaisser et lâcher prise, d'être inarrêtable,

de ne pas laisser leur progression s'arrêter et d'avoir la capacité de traverser toutes les tempêtes de merde que la vie peut mettre en travers de leur chemin.

Plus tu peux encaisser sans en faire tout un foin, plus tu peux prendre.

Ta gestion et tolérance au stress est l'un des facteurs les plus déterminants vis-à-vis d'où tu peux arriver dans la vie.

Je vous ferais un épisode sur ce sujet mais en attendant,

j'ai déjà fait un épisode que je considère indispensable à ce propos.

L'épisode 104 intitulé "Traverser l'enfer du débutant".

Qui explique que quand tu débutes tu dois t'attendre à une très longue phase de difficulté durant laquelle ton mental va être mis à très rude épreuve,

et que ton objectif ne doit pas être d'obtenir des résultats mais de simplement développer ta gestion de la difficulté,

de traverser cette phase désertique où justement tu fais des efforts sans obtenir de résultats.

Pour moi durant les premières années où tu essaies d'améliorer ta vie, le critère de réussite c'est de rester dans le jeu, d'apprendre à garder l'esprit sain et optimiste et de ne pas abandonner.

C'est ça qui va te conditionner à réussir.

Et en fait à moins d'avoir un coup de chance, c'est déjà assez dur de réussir ça.

C'est suffisamment difficile et stressant pour pousser beaucoup de personnes en dépression.

Mais bien sûr la plupart du contenu en développement personnel n'en parle jamais.

Comme si en n'en parlant pas ça faisait disparaître cette réalité.

La vérité c'est que comme je vous l'expliquais dans l'épisode sur la confusion à propos de la dépression, se battre pour élever sa vie c'est brutal et stressant pour le cerveau,

et sur la durée ça mène quasiment inévitablement à des phases de dépression.

Et donc quand on cherche à améliorer sa vie et réussir, il faut s'attendre à des phases de stress et de dépression et être à l'aise avec.

Il faut arrêter avec la fantaisie : le chemin du succès classique est bien souvent pavé de souffrance.

Et expérimenter la souffrance c'est ça qui va te permettre d'en échapper en fait.

Parce que la souffrance est en grande partie auto-créée.

Mais pour vraiment le comprendre il faut beaucoup l'expérimenter.

...

Si tu n'as jamais été en dépression soit tu as eu un chemin exceptionnellement facile,

soit tu n'as probablement jamais vraiment essayé de viser et d'atteindre un changement qui te dépasse vraiment.

...

Je pense honnêtement que beaucoup de conseils en développement personnel qui sont trop positifs et trop naïfs,

et qui disent de foncer vers nos objectifs sans nuancer,

envoient beaucoup de personnes à l'abattoir.

Parce que ce n'est pas le bon état d'esprit pour durer.

Si vous voulez un bon état d'esprit pour durer et minimiser l'impact du stress, écoutez mes vidéos à partir de l'épisode 19 ou lisez les articles associés à ces épisodes si vous préférez le texte.

Ma capacité orale était moins bonne à l'époque mais le contenu est goldé.

En fait j'écrirais sûrement un livre sur mon approche méditative à la détermination, la détermination "Zen", et je reprendrais beaucoup de ce qui a été dit dans ces épisodes.

La fantaisie est un piège à Ego

Parmi les personnes qui promeuvent la loi d'attraction en mode New Age, je pense qu'il y a beaucoup de biais du survivant.

C'est à dire des personnes qui ont utilisé ce système de croyances et pour qui leur vie a bien tourné et qui attribuent ce succès à la loi d'attraction.

Le problème c'est que dans les communautés spirituelles qui parlent de loi d'attraction New Age, honnêtement c'est aussi rempli de losers.

Et c'est logique parce que ça attire les esprits naïfs qui aiment la fantasie et l'odeur des solutions magiques.

Mais la fantaise seule ne te fera jamais réussir.

...

C'est ironique n'empêche quand tu y réfléchis car la loi d'attraction est censée être un truc spirituel, alors que c'est bien souvent transformé en piège à Ego.

C'est l'Ego qui est attiré par les promesses des coachs et auteurs en loi d'attraction.

C'est l'Ego qui est attiré par "le secret" qui va lui permettre de manipuler la réalité et d'obtenir tout ce qu'il désire.

C'est l'Ego qui est intéressé par les ondes, les vibrations et les champs magnétiques de la pensée, la physique quantique de la pensée et compagnie.

Parce que ça le divertit de ce sur quoi il doit vraiment se concentrer.

Ça lui fait croire à une porte de sortie, ça lui fait croire que la solution à ses problèmes a une réponse ailleurs, ça lui fait croire à une échappatoire de secours.

Cette loi intéresse l’Ego uniquement pour son intérêt personnel.

En tant qu'outil à manipuler, pour ce qu'il peut en tirer.

Alors qu'en réalité la véritable loi d'attraction est quelque chose de beaucoup plus impersonnel, quelque chose qui structure l'univers pour tout le monde, comme je vous l'expliquerais dans un des prochains épisodes.

Ça n'a rien à voir avec un outil que l'on peut manipuler à son avantage.

De la même manière que la gravité n'a rien à voir avec un outil.

...

Pourquoi autant de coachs et d'auteurs en développement personnel parlent du secret, des vibrations de la pensée, des ondes de la pensée, de champ éléctromagnétique de la conscience, de physique quantique et compagnie ?

Pour la même raison que depuis les débuts d'internet, on reçoit des mails comme quoi on a gagné à une loterie,

des mails du genre le fils d'une personne riche qui vient de mourrir veut qu'on serve d'intermédiaire pour apporter sa fortune dans notre pays, etc.

Ça joue sur nos fantaisies.

Et il y a toujours beaucoup de gens naïfs qui tombent dans le paneau.

Sinon ça s'arrêterait.

...

Vous savez j'aime beaucoup comprendre les ramifications de la loi d'attraction.

Mais toute cette histoire d'ondes, de vibrations, etc, et même maintenant de physique quantique, ça n'aide pas du tout à comprendre cette loi.

C'est du brouillard qui masque l'essentiel de ce qu'il y a comprendre.

Te concentrer là dessus plutôt que sur les autres aspects, c'est contre-productif.

C'est de la perte de temps.

C'est de la diversion.

Et pourtant la plupart des gens qui sont à fond sur la loi d'attraction se concentrent là dessus.

Sur ces "gimmicks".

Comme l'expérience du riz.

Pas étonnant qu'ils aient si peu de résultats.

...

Alors oui c'est vrai qu'en utilisant l'image des ondes et des vibrations,

il y a un côté métaphorique qui aide à comprendre facilement les choses.

Mais le problème c'est que 1 / pour la plupart des gens c'est littéral.

Ce n'est pas de la métaphore.

Et de 2 / étant donné qu'ils prennent ça littéralement, ils sont embrouillés et ils négligent les véritables principes de la loi d'attraction.

En gros à long terme, les métaphores font plus de mal que de bien.

Elles font de l'ombre à la clarté.

...

Bref, sur ce dans le prochain épisode je vous expliquerais ce qu'est pour moi la véritable loi d'attraction et ce qui est vraiment important à propos de cette loi.

On va séparer le bon grain de l'ivraie.


Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS