Le 29/01/2021

Loi d'Attraction, Modèles mentaux et Heuristiques

Loi d'Attraction, Modèles mentaux et Heuristiques
Explication de l'un des principes psychologiques fondamentaux derrière la loi d'attraction : l'heuristique.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

Pour le quarante quatrième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.

...

Dans l'épisode d'aujourd'hui on va continuer de parler de la loi d'attraction,

mais pour aborder un thème plus large : le thème des modèles mentaux.

Le pouvoir des heuristiques

Tout d'abord ce que je voudrais que vous réalisiez c'est qu'à la base l'intérêt de la loi d'attraction, c'est d'être une heuristique.

Une heuristique qu'est-ce que c'est ? C'est une règle générale et approximative qu'on utilise comme un guide pour s'orienter dans différentes situations.

L'intérêt principal d'une heuristique est d'être une règle très simple et pratique à apprendre et à utiliser, en plus d'être très économique en termes de calculs mentaux.

Une règle générale et approximative que l'on peut appliquer rapidement à plein de choses différentes et qui est plus souvent valide qu'invalide.

Une règle générale et approximative qu'on utilise pour approcher la complexité sans vraiment avoir à la traiter de manière exhaustive et précise.

Sans vraiment à avoir à rentrer dans cette complexité.

En l'ocurrence la règle générale et approximative de la loi d'attraction c'est que j'attire les personnes et les événements qui vibrent à la même fréquence que mes pensées.

Si je visualise négatif je vais attirer le négatif, si je visualise positif je vais attirer le positif.

C'est extrêmement facile d'installer et de retenir cette règle dans notre tête et de l'utiliser comme guide pour diriger notre existence dans différentes situations.

Et c'est ça qui en fait une heuristique.

Une autre manière de dire les choses est que les heuristiques sont des raccourcis mentaux que nous utilisons pour nous simplifier la solution de problèmes complexes. 

Ce sont des règles pour reformuler des problèmes spécifiques auxquels on fait face et les transformer en opérations plus simples et générales, et presque automatiques et “évidentes”.

Ce sont des règles pour ne pas avoir à réfléchir, ou tout du moins pour avoir à réfléchir le moins possible.

Grâce à nos heuristiques, on n'a pas à effectuer un raisonnement profond chaque fois qu’un problème spécifique apparaît.

Non on utilise notre règle générale et approximative pour décider et ajuster rapidement notre comportement vis-à-vis de ce nouveau problème.

Le défaut des heuristiques

Le soucis c'est que ces raccourcis mentaux ne sont pas du tout précis et nous induisent parfois en erreur.

Oui ils sont plus souvent valides qu'invalides, mais dans certaines situations ils sont complètement invalides.

Parce que l'un des défauts principaux d'une règle qui essaie de rester simple tout en s'adaptant au plus d'applications possibles,

c'est qu'il y a des applications pour lesquelles elle sera complètement inadaptée.

Pour terminer sur les définitions, en informatique, une heuristique c'est un algorithme, une procédure qui permet de résoudre rapidement des problèmes complexes d'optimisation sans se fonder sur une modélisation formelle, rigoureuse et détaillée.

Une procédure rapide qui n'aboutit pas nécessairement à la solution optimale.

Autrement dit une heuristique c'est un programme mental pas très précis mais qu'on peut installer et utiliser facilement et rapidement avec la plupart des cerveaux.

Ce qui fait que les heuristiques vont se répandre beaucoup plus que les modèles mentaux plus profonds et complexes.


Heuristiques = logiciels pour débutants

On peut dire que les heuristiques sont très bien pour démarrer,

ce sont des bons outils de démarrage, très accessibles,

on peut les suivre sans trop se poser de questions et avoir des résultats.

Mais avec le temps si on les garde, on paye le prix de leurs approximations.

Pire si on y reste attaché et qu'on refuse d'utiliser un modèle plus sophistiqué,

on va probablement se retrouver coincé.

Les heuristiques ne sont pas des outils sérieux et professionnels en gros.

D'ailleurs en anglais plutôt que de parler de règle générale ils parlent souvent de "rule of thumb".

Qui veut dire littéralement "règle du pouce".

En référence au fait qu'on peut assez facilement utiliser nos pouces comme des outils pour estimer toutes sortes de choses quand on n'a pas d'outils plus appropriés sous la main.

L'usage de nos pouces permet de faire une évaluation approximative et pratique sans s'embêter à sortir des outils plus complexes et prendre des mesures plus rigoureuses.

Ce n'est pas super précis et super fiable, mais c'est pratique et ça donne une petite idée.


Les modèles boîtes noires

Une autre manière de comprendre les heuristiques c'est en tant que boîte noire.

Une boîte noire on sait ce qui rentre, on sait ce qui sort,

mais ce qui se passe au milieu on en a aucune idée, c'est complètement opaque.

L'avantage d'une boîte noire c'est qu'en tant qu'utilisateur on n'a pas à s'embêter avec les détails internes.

La loi d'attraction est un modèle boîte noire, dans le sens où elle encapsule d'une manière simplifiée une quantité énorme de dynamiques complexes qui relient les pensées positives et négatives avec les évènements et les résultats positifs et négatifs.

Il n'y a pas moyen de décompacter et d'expliquer toutes ces dynamiques complexes rapidement,

sans y passer beaucoup du temps.

Pour expliquer en détails pourquoi la loi d'attraction marche il faut y passer des heures.

Et c'est en ça aussi que les heuristiques sont puissantes :

même si elles sont approximatives on ne peut pas les remplacer par des modèles aussi compacts.

Mais le truc c'est que c'est tellement compressé comme raccourci que finalement tu ne comprends rien au fonctionnement des dynamiques intermédiaires.

Par exemple beaucoup de gens qui utilisent la loi d'attraction n'ont même pas réalisé qu'entre la pensée positive et l'arrivée des résulats positifs, il doit y avoir des actions.

Comme je vous l'expliquais dans l'épisode 59,

tout commence par la pensée, certes, mais ce n'est pas la pensée qui produit directement les résultats.

C'est plutôt la perception, les actions et la façon d'être mis en accord avec la pensée.

Vos pensées peuvent vous faire voir ou ne pas voir certaines choses.

Vos pensées peuvent aussi vous faire faire ou ne pas faire certaines actions.

Et ce sont cette perception et cette non perception,

ces actions et ces inactions qui construisent votre façon d'être et d'exister.

Et c'est cette façon particulière d'exister que vous avez,

qui conditionne ce que vous "attirez", ce que vous "manifestez",

ou plus précisément ce qui vous arrive.

Pas directement vos pensées.

Mais hélas comme l'heuristique qu'on utilise est un gros raccourci,

on a tendance à se méprendre et croire que le raccourci est la réalité.

Ce qui est faux.


Notre cerveau par défaut adore les heuristiques

Ensuite ce que je veux que vous compreniez avec cet épisode, c'est que notre cerveau par défaut adore les heuristiques.

Il les recherche.

Parce qu'il veut éviter le plus possible les dépenses de temps et d'énergie inutiles.

Il veut éviter le plus possible d'avoir de la complexité à traiter.

Et en principe les heuristiques permettent tout ça.

Du coup on en revient plus globalement à tout ce que je vous disais à propos de la perception existentielle, de l'encapsulation de la conscience,

et plus particulièrement de la stratégie du moindre paradigme viable.

Depuis la base de son traitement de la réalité, notre cerveau par défaut a une approche méta-réaliste.

Il cherche à réduire et compresser la complexité de la réalité pour se faciliter la vie.

Notre cerveau par défaut ne cherche pas à développer les vérités ultimes à propos de la réalité,

il cherche des vérités simples et pratiques que son esprit peut accueillir le plus aisément possible.

Il n'a pas besoin d'en savoir plus que nécessaire sur la réalité.

À partir du moment où le véhicule qu'est notre système de croyances est viable et assure notre survie de manière relativement certaine,

notre cerveau par défaut s'y attache émotionnellement, et il ne cherche pas à en changer ou à l'étendre.

À l'inverse, il se ferme au changement et cherche à défendre son paradigme actuel.

Les mythes “dans ta gueule”

Et au passage c'est en grande partie ça qui explique les mythes "dans ta gueule" tels que le mythe de la génèse, comme quoi Dieu a créé la vie.

Ce que j'appelle les mythes "dans ta gueule", ce sont les mythes bien bourrins qui d'un coup expliquent et solutionnent plein de choses et terminent toute réflexion à propos de ces choses.

Tu prends ça dans ta gueule et voilà c'est fini, c'est expliqué, on en parle plus.

Le trou est bouché.

Et donc typiquement vis-à-vis du mystère de l'origine de la vie,

le mythe de la génèse, comme quoi Dieu a créé la vie,

c'est un mythe "dans ta gueule".

Avec cette explication tu n'as pas besoin de te faire chier à comprendre et expliquer l'évolution, l'ADN et compagnie.

Tu as juste à avaler le mythe et c'est terminé.

...

En fait ce qu'il faut bien comprendre c'est que la réflexion n'est pas gratuite.

Elle a un coût métabolique et temporel.

Si tu passes ton temps à réfléchir à l'origine de vie, tu dépenses beaucoup de tes ressources limitées que tu pourrais utiliser pour autre chose. 

D'où l'intérêt d'avoir des mythes "dans ta gueule" et des cerveaux qui ont évolué pour accepter les mythes "dans ta gueule".

Si tu te dis d'emblée que c'est Dieu qui a créé la vie, eh bien boum voilà c'est fini, tu arrêtes de réfléchir à la question.

Allez hop voilà, tu t'es pris ça dans la gueule, maintenant tu peux vivre sans te poser de question.

Le mythe "dans ta gueule" permet de boucher une fuite de ressources et de les préserver pour des tâches plus concrètes.

...

Toutes les vérités du monde sont subtiles et complexes mais notre cerveau par défaut recherche des vérites simples pour se faciliter la vie et optimiser ses ressources.

Les vérités subtiles et complexes sont difficiles à comprendre et bien souvent ça ne nous avance à rien personnellement de connaître la vérité subtile et complexe.

Je vous renvoie aux deux premiers principes des croyances dont je vous parlais dans l'épisode 48.

Principe n°1, une croyance n'a pas pour vocation d'être vraie en elle-même, mais pour vocation de structurer l'existence et guider les esprits (càd, apporter des bénéfices).

Principe n°2, plus un esprit peut accueillir et saisir aisément une croyance, plus cette croyance se révèlera puissante pour cet esprit.

Et la réciproque du principe n°2 : plus un esprit a du mal à acceuillir et saisir une croyance, moins cette croyance se révèlera puissante pour cet esprit.

Ce qui est pourquoi les vérités complexes sont inutiles pour les esprits qui n'ont pas encore la capacité de les traiter.

Et ce qui est également pourquoi, encore une fois, les vérités simples prolifèrent davantage.

...

Comme je viens de vous l'expliquer les heuristiques sont des guides approximatifs qui sont très faciles à apprendre et à utiliser.

Et donc elles sont complètement alignées avec ces deux principes.

...

Bref pour en revenir à la loi d'attraction, en version "New Age" c'est également un "mythe dans ta gueule".

L'univers te donne ce qui correspond à tes pensées.

Allez boum.

Comment ça marche scientifiquement, on en sait rien, on s'en fout,

ça marche comme ça c'est tout.


Le problème majeur des heuristiques sur le long terme

Du coup je ne sais pas si vous arrivez déjà à le voir,

mais l'un des problèmes majeurs des heuristiques c'est qu'ils sont compartimentés les uns les autres.

On ne peut pas construire grand chose avec des heuristiques, on peut difficilement les combiner ensemble, car chaque heuristique a en quelque sorte son propre modèle simplifié du monde.

Il n'y a pas de modèle du monde partagé par toutes les heuristiques.

Justement le principe des heuristiques, c'est de sauter la nécessité de se baser sur un modèle formel du monde.

Encore une fois c'est grosso-modo une boîte noire.

Du coup chaque heuristique est en décalage avec la réalité.

Et plus on accumule ces décalages, plus on crée de désordre et de confusion.

L'effet cumulé est négatif.

En gros les heuristiques apportent beaucoup de bénéfices sur le court terme,

mais très peu sur le long terme.

Contrairement à une modélisation plus complexe et coûteuse du monde,

qui elle pourra servir de base pour le développement de nouvelles parties de ce modèle,

et donc permettre des effets cumulés positifs.

Les heuristiques ne permettent pas d'effet cumulé positif.

Ce sont l'équivalent des applications amateurs super faciles à utiliser, qui ne demandent aucune compétence, très adaptées pour des usages basiques.

Contrairement aux applications professionnelles qui demandent un apprentisage et une expertise pour faire le moindre truc.

Mais dès qu'on veut faire des trucs plus complexes, les applications amateurs deviennent beaucoup plus limitées que les applications professionnelles,

et finalement on passe plus de temps et d'énergie à essayer de faire marcher les trucs qu'on veut faire avec l'application limitée qu'à apprendre à les faire avec l'application professionnelle.

Et donc avec les heuristiques on a tendance à finir par se retrouver limité, coincé et frustré dans certaines situations.

...

Sur ce on va s'arrêter là pour aujourd'hui.

Ce que je voudrais que vous reteniez de cet épisode c'est

1 / pourquoi certaines croyances se répandent plus facilement que d'autres, indépendamment de leur véracité et de leur intérêt à long terme.

Et 2 / pourquoi ces croyances massivement répandues ne sont en fait pas souvent les meilleurs modèles à suivre sur le long terme pour avoir les meilleurs résultats.


On en revient à l'idée de l'épisode 68 que les plus grands secrets du monde se gardent d'eux-mêmes.

...

Ensuite 3 / ces modèles heuristiques qui sont très répandus, faciles à apprendre et à utiliser, mais trop approximatifs, ils ne sont pas mauvais, ils ont leur place dans le processus, ils sont très bien pour débuter, mais, mais

Point 4 / faites attention de ne pas vous y attacher et à ne pas considérer ça comme des vérités absolues. Parce que si vous y restez attachés ça va vous empêcher de passer au niveau supérieur, dans des paradigmes plus avancés.

...

Considérez les heuristiques comme des outils.

Utilisez les heuristiques pour aller du point A au point B, au point C, au point D, etc.

Mais si vous êtes bloqués disons au point G, laissez les tomber et apprenez des modèles mentaux plus avancés pour aller du point G au point H.

...

Sur ce dans le prochain épisode, on va rebondir sur ce qu'on a vu dans cet épisode et voir en quoi la version New Age de la loi d'attraction qu'on entend souvent est à la fois trop simplifiée et en même temps trop compliquée pour nous mener fiablement au succès.


Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS