Le 22/03/2020

La dure vérité qui se cache derrière les pervers narcissiques et les victimes, LES SECRETS RÉVÉLÉS ! #0213



La dure et cruelle vérité qui se cache derrière les pervers narcissiques (PN) et les victimes. Les secrets biologiques révélés !

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.

...

Tout d'abord, si vous ne me connaissez pas et que vous vous demandez pourquoi m'écouter,

je suis docteur en sciences cognitives.

Les sciences cognitives qu'est-ce que c'est, c'est grosso-modo l'étude moderne du fonctionnement de l'esprit.

Ça ne veut pas dire que tout ce que je dis est forcément vrai.

Non, c'est juste un indicateur que je prends la recherche et la compréhension au sérieux.

Mais personne ne peut prétendre dire que des choses vraies à part les personnes qui sous-estiment leur ignorance.

Vous devez toujours garder un esprit critique.

...

Pourquoi il y a tant de pervers narcissiques ?

C'est une question qu'on peut se poser quand on voit le nombre de personnes sur Internet qui sortent d'une relation d'emprise avec un pervers narcissique.

Un pervers narcissique étant en gros un manipulateur qui se valorise en développant de l'emprise sur les autres, en les rabaissant et en les maltraitant.

...

On peut déjà se demander, mais pourquoi des gens peuvent être comme ça ? D'où ça vient ? Quel est intérêt ? C'est quoi la logique derrière tout ça ?

Et à ce niveau j'ai l'impression que la plupart des gens sur Internet abordent le sujet dans la dualité.

C'est à dire que les pervers narcissiques sont considérés naïvement comme des personnes à part des personnes normales,

des personnes qui ont un problème, des personnes diaboliques, des personnes qui sont comme ça.

...

Mais devant l'abondance de vidéos sur le sujet, franchement on peut se questionner.

C'est à en croire que la moitié de la population serait composée de pervers narcissiques.

En ce qui me concerne je pense que ce terme de pervers narcissique a été complètement détourné pour parler d'une facette sombre qui peut se réveler en chacun de nous.

Et c'est pour ça que je vais aborder le sujet dans la non-dualité.

C'est à dire que je vais partir du principe que la plupart des personnes que l'on pense pervers narcissiques ne sont pas à part des personnes normales.

Mais que ce sont juste une facette que les personnes normales peuvent revêtir dans certaines conditions, et notamment en relation avec certaines personnes et pas d'autres.

...

Déjà, ce qu'il faut bien comprendre à propos de la nature humaine, c'est qu'elle est dynamique.

Une même personne pourra être un ange avec une personne X, et un démon avec une personne Y.

Qu'est-ce qui explique cette dynamique ?

En deux mots, le respect et l'épanouissement.

Si une personne en respecte une autre alors elle sera un ange avec elle.

En revanche si elle ne la respecte pas, alors elle deviendra un démon.

Et je précise au cas où, quand je parle d'ange et de démon, ce ne sont que des métaphores.

Dans une relation, une personne paraîtra être un démon tout simplement parce l'autre personne n'a pas ce qu'il faut pour éveiller, inspirer et maintenir son côté ange,

et à l'inverse a tout ce qu'il faut pour éveiller, inspirer et maintenir son côté démon.

Elle n'est pas à la hauteur pour inspirer et maintenir son côté ange.

...

Et ainsi donc, ironiquement, on peut dire que le bourreau est en fait aussi une victime,

dans le sens où l'autre personne par son manque de hauteur,

le force à être un démon et ne lui fait pas le cadeau d'éveiller sa part d'ange.

Quelque part elle ne peut rien y faire.

Elle est programmée pour être méchante avec les personnes qui ne se respectent pas assez elles-mêmes, elle ne peut pas s'en empêcher, c'est plus fort qu'elle.

Elle a besoin d'une personne qui inspire le respect en elle à travers le respect qu'elle a pour elle-même.

C'est pour ça que le plus gros cadeau que tu puisses faire à une personne c'est d'éveiller et de maintenir ce qu'elle a de mieux en elle.

Et souvent c'est juste en faisant ton propre bien.

Et on verra pourquoi plus tard.

...

La vérité c'est que beaucoup de personnes soient disants "mauvaises" ne désirent qu'une chose,

que quelqu'un soit à la hauteur pour être capable d'éveiller le bon qu'il y a en elle.

...

Et tout cela est valable pour les conditions de vie, d'où l'épanouissement.

L'épanouissement est un catalyseur de toutes ces réactions.

Une personne qui est dans une bonne économie émotionnelle aura tendance à être la meilleure version d'elle-même, et inversement.

...

Vous savez je trouve ça fascinant de réaliser que certaines personnes ayant un profil génétique propice à la dépression peuvent passer toute leur vie à l'opposé de la dépression à partir du moment où leurs conditions de vie maintiennent désactivés les mécanismes de dépression.

Et de la même manière je trouve ça fascinant de réaliser que certaines personnes ayant un profil génétique propice à la méchanceté peuvent passer toute leur vie à être tout à fait agréables, sympathiques et douces à partir du moment où leurs conditions de vie maintiennent désactivés les mécanismes associés à la méchanceté.

Depuis le début c'était en eux, mais on ne le soupçonnera jamais.

...

Bien sûr c'est plus simple de se dire que certaines personnes sont fondamentalement bonnes ou mauvaises.

Mais c'est une vision simpliste et naïve de la nature humaine qui n'aide pas beaucoup à comprendre ce qui se passe vraiment dans ce monde et dans nos vies.

...

Bien souvent quand une personne X pense qu'une personne Y est un soit disant pervers narcissique,

c'est juste que la personne X est une victime illettrée qui éveille le démon qui sommeille dans la personne Y.

Je dis illettrée car la victime a tendance à être profondément ignorante de ce qu'elle fait et qui éveille le démon chez les autres.

Ce qui est pourquoi beaucoup de personnes enchaînent les relations avec des soit disant pervers narcissiques.

À chaque fois leur attitude réveille le démon qu'il y a dans les autres.

...

Encore une fois je ne remets pas en question le fait qu'il existe des vrais pervers narcissiques qui ont vraiment un problème à part et qui sont toujours comme ça avec tout le monde.

Ce que je remets en question c'est le détournement du concept de pervers narcissique pour parler d'être humains normaux qui sont mauvais seulement dans certaines conditions, notamment avec des personnes qui ne se repectent pas assez.

La raison pour laquelle je pense ça elle est très simple.

Franchement, il y a beaucoup de gens qui se réfugient dans ce sujet et qui ne sont pas simplement des victimes de pervers narcssique, ce sont des victimes tout court.

Être une victime qu'est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire construire une vision du monde dans lequel on est le gentil qui n'a rien à se reprocher et c'est la faute du monde si on va mal.

Ça veut dire blâmer les autres et blâmer le monde pour les problèmes et les dysfonctions qu'on a dans notre vie.

La victime a une empathie superficielle et biaisée, elle ne cherche pas à augmenter sa compréhension des autres et plus largement sa compréhension de la vie,

elle cherche simplement à justifier sa position.

La particularité d'une victime est donc que ce n'est jamais sa faute et qu'elle reste bloquée sur des positions simplistes qui lui servent de refuge et de réconfort mais qui ne l'avancent à rien.

C'est une forme d'immaturité émotionnelle.

Les gens qui se plaignent toujours de leur ex, qui les démonisent, qui les font passer pour un fou, etc, et qui restent bloqués là dessus pendant longtemps, bien souvent ce sont des personnes immatures qui sont complètement encapsulés dans une vision distordue de la réalité.

Les personnes matures ne font juste pas ça.

D'ailleurs ce qui est marrant c'est que ce n'est pas rare d'avoir deux personnes émotionnellement immatures qui étaient en couple se renvoyer la balle après une rutpure.

La première personne te dira que c'est la faute de la deuxième, que c'est un diable, qu'il est fou, qu'il est manipulateur, que ce qu'il a fait est impardonnable, qu'il n'arrive pas à comprendre comment on peut faire ce qu'il a fait, etc.

Et le deuxième te dira la même chose à propos du premier.

Comme s'ils étaient devenus aveugles au positif et qu'ils ne voyaient qu'une vision inversement distordue et négative de l'autre.

Les victimes sont souvent des personnes illettrées à propos de certains aspects de la vie.

Des personnes qui n'ont pas compris que la vie ce n'était pas le monde des bisounours.

Des personnes qui ne se rendent pas compte de ce qui ne va pas chez eux et qui éveille le manque de respect et la méchanceté chez les autres.

Des personnes qui estiment qu'on devrait les traiter avec tout le respect du monde indépendamment de leur attitude et de leurs comportements.

...

Et le problème des victimes quand elles disent que tout est la faute du méchant X ou du méchant Y,

c'est qu'on ne peut pas les croire.

Parce qu'elles vivent dans une réalité distordue dans laquelle elles sont les gentilles contre les méchants.

Pour la victime, n'importe quelle personne qui ne va pas dans son sens et qui ne la brosse pas dans le sens du poil, pourra devenir un méchant pervers narcissique.

À écouter certains, la moitié de la terre est peuplée de pervers narcissiques.

Comme s'ils les attiraient.

Mais la vérité c'est simplement qu'ils les éveillent.

La vérité c'est que les êtres humains normaux peuvent instinctivement être très durs avec ceux qui sont trop fragiles, trop incompétents, trop faibles, etc.

On a des démonstrations de ces instincts dès le plus jeune âge.

Dans toutes les cours de collège tu vas avoir des personnes qui se font victimiser.

C'est un universel.

Et ce qui est marrant c'est que même des personnes qui ne sont pas spécialement méchantes vont faire des sales coups aux victimes de service.

Comme si les plus grosses victimes réveillaient le bourreau qu'il y a en chacun de nous.

Encore une fois, ce qu'il ne faut pas perdre de vue c'est que tout le monde a le potentiel d'être un ange ou un démon selon ce que les gens réveillent en nous,

et selon les mouvements énergétiques de groupes dans lesquels on se fait prendre.

Il y a une part de nous qui méprise la faiblesse, l'incompétence et la victimisation.

Je veux dire combien de personnes se sont énervé et mal comporté au téléphone quand ils ont appelé un service client et qu'ils sont tombés sur une personne incompétente qui ne comprenait rien et qui n'arrivait pas à résoudre leur problème ?

Voir quelqu'un qui ne comprend rien, qui galère et qui nous fait perdre notre temps avec son incompétence ça peut rapidement nous énerver.

On peut se surprendre de s'énerver aussi facilement d'ailleurs.

Comme si on découvrait qu'il suffisait juste des "bonnes" mauvaises conditions pour réveiller nos mauvaises émotions.

De la même manière, voir quelqu'un qui se laisse faire et qui ne sait pas se défendre, qui ne fait rien pour s'arranger, ça nous énerve.

Pareil pour quelqu'un qui pleurniche ou qui déprime tout le temps et qui n'arrive pas à se resaisir.

Plus on voit de la faiblesse et de l'incompétence, plus on a envie de la bousculer pour qu'elle fasse quelque chose.

Ça nous démange.

...

La persécution, la tyrannisation, le harcèlement, c'est un universel.

Encore une fois, dans tous les collèges tu vas avoir des jeunes qui vont en victimiser d'autres.

Et les bourreaux ne vont même pas comprendre pourquoi ils font ça, ça sera instinctif.

Parce qu'en fait c'est un mécanisme naturel de maintien de l'ordre.

Un mécanisme naturel pour montrer à tout le monde l'exemple à ne pas suivre.

Un mécanisme naturel pour ne pas laisser la faiblesse impunie dans la culture.

Un mécanisme naturel pour couvrir de honte et punir ceux qui n'ont pas la force de s'élever et de se défendre.

C'est presque comme si on disait inconsciemment "change quelque chose, respecte toi, élève toi, montre nous de quoi tu es capable.

Ou meurt."

...

Cela peut paraître cruel quand on juge ça avec l'oeil de l'empathie,

mais il y a du pragmatisme derrière toutes ces dynamiques sociales.

Biologiquement, si nos organismes laissaient la faiblesse, la fragilité, l'incompétence, le laisser-aller, etc se répandre de manière incontrôlée, on en serait jamais arrivé là en tant qu'espèce.

Nos cerveaux ont évolué plein de mécanismes pour récompenser la force et pour punir la faiblesse.

De sorte à créer une pression de sélection redondante qui mime la pression de sélection naturelle et empêche la dérive de l'entropie.

La vérité étant que les personnes qu'on a tendance à victimiser sont exactement les mêmes personnes qui seraient incapables de s'en sortir face aux autres difficultés de la vie.

Autrement dit les personnes qui se feraient victimiser par la vie.

Les personnes qui ne sont pas à la hauteur, les personnes qui n'ont pas le niveau, qui ne font pas les bons comportements.

...

Si nos cerveaux n'exerçaient pas cette pression redondante, s'ils étaient laxistes et toléraient la faiblesse et la prolifération de carpettes et autres paillaissons humains,

alors la trajectoire de l'évolution n'irait pas dans le bon sens, elle partirait à la dérive,

et en quelques générations notre espèce se casserait la gueule et perdrait en fitness.

La fitness étant en gros la capacité à s'adapter, survivre et se reproduire.

Encore une fois, on n'est pas dans le monde des bisounours.

C'est une question de survie.

Le monde a naturellement tendance à dériver vers l'entropie, c'est à dire la dégradation le chaos, le désordre, la destructuration, la désintégration.

C'est à dire que pour se maintenir, la vie doit déjà activement combattre et minimiser l'entropie en créant de l'ordre.

À partir du moment où les individus d'une espèce ne prennent pas de précautions pour maintenir proactivement la fitness de leur espèce et l'empêcher de partir à la dérive,

alors l'espèce se fragilise et risque d'être en péril à la moindre crise environnementale.

Si l'espèce ne fait pas en sorte de minimiser l'entropie de l'intérieur, alors quand l'entropie augmentera de l'extérieur,

il se peut que l'entropie soit trop grande et que l'espèce se désintègre et disparaisse.

Ne pas prendre de précautions vis-à-vis de l'entropie, c'est donc augmenter le risques de disparaître dans le futur.

...

C'est pour ça qu'on est poussé à s'énerver contre la faiblesse et le laisser aller de nos congénères et à ne pas laisser passer ça,

en particulier pour ceux avec lesquels on est dans un engagement à long terme.

C'est aussi pour ça que nos cerveaux sont très sélectifs et discriminatoires,

ils ne traitent pas du tout les autres et les comportements des autres de manière indifférenciée.

Ils cherchent à minimiser l'entropie et donc augmenter ou tout du moins maintenir la fitness de notre espèce.

Ils cherchent à faire se reproduire ce qui est le plus fit et à éliminer ce qui ne l'est pas.

...

Nos cerveaux sont tunés pour récompenser beaucoup plus ce qui est dans le haut de panier en termes de fitness, afin que le haut du panier ait plus de chances de se développer.

Et inversement ils sont tunés pour beaucoup punir ce qui est dans le bas du panier en termes de fitness, afin que le bas du panier ait moins de chances de se développer.

Tel est le pragmatisme sans pitié de la nature.

...

Biologiquement c'est crucial d'avoir des mécanismes d'intolérance pour contrôler la faiblesse et l'augmentation de l'entropie qui va avec.

Et ce qui est pris pour de la perversion narcissique est en fait souvent tout simplement l'expression de cette stratégie de régulation naturelle de la faiblesse.

La vérité c'est que les personnes fortes, elles n'en croisent jamais dans leur vie des pervers narcissiques.

Parce que leur force désactive la stratégie de régulation de la faiblesse dans les autres, comme une sorte de talisman ou de charme magique qui les protège.

Sans compter qu'à la moindre activation accidentelle, une personne forte remettera automatiquement les choses en ordre.

...

Si tu as souvent été une victime de pervers narcissiques.

Tu peux rester dans le déni vis-à-vis de tout ce que je viens d'expliquer.

Tu peux aller consommer des vidéos qui vont te conforter dans ta vision et t'offrir un refuge.

Et reproduire encore et encore les mêmes schémas dans ta vie.

Ou alors tu peux essayer de devenir lettré dans ce qui cause ce genre de dynamiques et faire en sorte de développer ce qu'il faut pour que ça disparaisse de ta vie.

C'est à toi de voir.

Mais en tout cas si ça t'intéresse d'apprendre et de te développer, tu es à la bonne enseigne.

...

Sur ce, si vous ne l'avez pas lu j'ai publié un nouvel article exclusif sur le blog de la chaîne,

je vous mets le lien en dessous en commentaire.

Comme d'habitude, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour la visibilité.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : Es-tu ALPHA ou BETA ? Le CORONAVIRUS peut te le RÉVÉLER ! #0214

<< Épisode précédent : 4 CLÉS pour avoir des ABDOS Dessinés #0212

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS