Le 24/03/2020
Es-tu ALPHA ou BETA ? Le CORONAVIRUS peut te le RÉVÉLER ! #0214



Es-tu un homme "Alpha" qui attire les filles ou un homme "Beta" qui repousse et dégoûte les filles ? La crise du coronavirus peut te le révéler !

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.

...

Dans cet épisode on va parler des mâles "alpha" et du coronavirus.

Quel est le rapport ?

Eh bien écoutez vous allez voir.

Ça semble putaclic mais je suis quasiment certain que c'est l'une des vidéos les plus intéressantes que vous allez écouter sur le sujet parmi tout le bruit qu'il y a là dessus en ce moment.

...

Mais tout d'abord, si vous ne me connaissez pas et que vous vous demandez pourquoi m'écouter,

je suis docteur en sciences cognitives.

Les sciences cognitives qu'est-ce que c'est, c'est grosso-modo l'étude moderne du fonctionnement de l'esprit.

Ça ne veut pas dire que tout ce que je dis est forcément vrai.

Non, c'est juste un indicateur que je prends la recherche et la compréhension au sérieux.

Mais personne ne peut prétendre dire que des choses vraies à part les personnes qui sous-estiment leur ignorance.

Vous devez toujours garder un esprit critique.

...

Dans le dernier épisode sur les victimes et les pervers narcissiques, je vous expliquais l'une des origines biologiques de la méchanceté de l'être humain à l'égard de certains de ses congénères.

Je vous expliquais que biologiquement, si nos organismes laissaient la faiblesse, la fragilité, l'incompétence, le laisser-aller, etc se répandre de manière incontrôlée, on en serait jamais arrivé là en tant qu'espèce.

Nos cerveaux ont évolué plein de mécanismes pour récompenser la force et pour punir la faiblesse.

De sorte à créer une pression de sélection redondante qui mime la pression de sélection naturelle et empêche la dérive de l'entropie.

La vérité étant que les personnes qu'on a tendance à maltraiter sont exactement les mêmes personnes qui seraient incapables de s'en sortir face aux autres difficultés de la vie.

Autrement dit les personnes qui se feraient maltraiter par la vie.

Les personnes qui ne sont pas à la hauteur, les personnes qui n'ont pas le niveau,

les personnes qui ne seraient pas capables de survivre et recréer une culture fonctionnelle si on leur enlevait.

Les personnes qui sont des menaces pour la sécurité du futur.

...

Si nos cerveaux n'exerçaient pas cette pression redondante, s'ils étaient laxistes et toléraient la faiblesse et la prolifération de carpettes et autres paillaissons humains,

alors la trajectoire de l'évolution n'irait pas dans le bon sens, et en quelques générations notre espèce se casserait la gueule et perdrait en fitness.

La fitness étant en gros la capacité à s'adapter, survivre et se reproduire.

Encore une fois, on n'est pas dans le monde des bisounours.

C'est une question de survie.

Le monde a naturellement tendance à dériver vers l'entropie, c'est à dire la dégradation, le chaos, le désordre, la déstructuration, la désintégration, la vieillesse, etc

C'est comme une loi de la nature, comme une force inéluctable qui s'applique en permanence sur toute chose.

Et par conséquent pour se maintenir fonctionnelle, la vie doit donc déjà activement chercher à combattre et minimiser la force de l'entropie en créant de l'ordre, en se préparant à l'avance, et en favorisant ce qui est fiable.

À partir du moment où les individus d'une espèce ne prennent pas de précautions pour maintenir proactivement la fitness de leur espèce et l'empêcher de partir à la dérive,

alors l'espèce se fragilise et risque d'être en péril à la moindre crise environnementale.

Si l'espèce ne fait pas en sorte de réduire l'entropie de l'intérieur, alors quand l'entropie augmentera de l'extérieur,

il se peut que l'entropie soit trop grande et que l'espèce se désintègre et disparaisse.

Ne pas prendre de précautions vis-à-vis de l'entropie, c'est donc faire augmenter les risques de disparaître dans le futur.

...

Au moment où je tourne cette vidéo on a un bon exemple d'augmentation soudaine de l'entropie avec le coronavirus, et des conséquences que ça a sur la vie.

Déjà on se rend compte que les personnes pour qui c'est dangereux, ce sont celles qui avaient déjà une entropie élevée : à savoir les personnes âgées et les personnes avec des problèmes de santé.

Et par conséquent ça donne une idée de l'importance pour l'équilibre de la vie de proactivement maintenir le plus bas possible l'entropie globale pour pouvoir survivre au mieux aux intempéries du futur.

Et cette augmentation de l'entropie engendrée par le coronavirus, elle a révélé qu'on n'était pas suffisamment préparés sur certains points.

Notre système tout entier a subit un gros coup dur niveau fonctionnalité.

Il y a plein de systèmes qui sont devenus dysfonctionnels ou à la limite d'être dysfonctionnels.

Notamment tout ce qui est système de soin, qui sont débordés et qui subissent un stress énorme en ce moment.

On peut également voir le manque de prépération mentale chez beaucoup de personnes, qui ont perdu leur sang froid et qui se sont laissées emporter par la peur.

Ils ont perdus l'équilibre.

Cette augmentation d'entropie est déjà trop forte pour eux pour qu'ils continuent de fonctionner sans stresser et sans régresser.

Ce qui veut dire qu'ils étaient déjà au bord de la régression. Leur marge mentale était faible.

C'est important d'avoir de la marge dans la vie, justement pour maintenir un équilibre quand l'environnement se déséquilibre.

...

On voit également que beaucoup de personnes n'arrivent pas à opérer dans le futur et sont aspirées par le présent.

Elles sont désemparées, elles n'arrivent pas à s'adapter,

toute leur vie est devenue dysfonctionnelle.

Ce qui indique que leur équilibre était trop dépendant de l'extérieur.

...

Enfin plus important, on peut également remarquer les gros problèmes d'anticipation, de négligence, de passivité et de laisser faire dans nos sociétés.

Beaucoup de personnes se disaient que c'était juste une sorte de grippe, que ça va passer, quand le soleil arrivera on sera tranquille, etc.

Ils raisonnaient uniquement sur ce qui se passait dans le présent.

Sans considérer le vrai problème à savoir le développement exponentiel du virus si on continue de lui permettre de se propager,

et les conséquences que ça va avoir sur le fonctionnement de différents systèmes.

...

La vérité c'est que tout ce qui s'est passé était prévisible à l'avance.

De la même manière que la plupart des gros problèmes qui nous arrivent dans notre vie personnelle sont prévisibles à l'avance.

Certains problèmes dans notre vie sont exactement comme des virus, on peut les voir venir mais on fait preuve de négligence, on les laisse se développer, on laisse couler et on procrastine.

On peut se rendre compte qu'on est déjà en train de partir à la dérive dans certaines dimensions de la vie, et que si on continue comme ça et qu'on ne change rien, on va avoir de gros problèmes.

Mais le vrai problème c'est qu'on a tendance à se reprendre en main au dernier moment, quand ça devient vraiment grave et qu'on ne peut plus faire autrement.

Tant que les problèmes en sont au stade initiaux on se dit que ce n'est pas grave, qu'on est en contrôle, qu'on peut faire avec, et qu'on s'en occupera plus tard.

Et c'est ça la putain d'erreur, on sous-estime grandement le danger de laisser les problèmes s'installer dès le début.

Parce que dans ce monde les problèmes qu'on laisse passer au début ont tendance à escalader et se reproduire à des échelles de plus en plus larges, et ce qui était sous contrôle à petite échelle peut très vite devenir hors de contrôle à grande échelle.

Quand il y a des signes que l'entropie commence à augmenter, c'est bien souvent le signe que ça va empirer.

Les moindres brêches du début peuvent avoir des conséquences énormes.

D'où l'importance de contrôler le plus possible l'entropie à la source et de partir avec les meilleures bases possibes.

...

En tout cas ce qui est sûr c'est que cette crise sanitaire nous donnera une bonne leçon.

Quand elle sera passée, vous pouvez être sur que les pays vont prendre des mesures pour empêcher que ça se reproduise,

et surtout prendre des mesures pour se préparer à l'augmentation de l'entropie au cas où ça se reproduise.

Je pense également que ce sera un bon choc, un bon coup de réveil pour prendre plus au sérieux divers problèmes globaux comme le réchauffement climatique par exemple.

Un bon coup de réveil pour utiliser notre tête et anticiper le futur à long terme si on continue dans cette direction.

Parce que si vous faites attention le schéma de négligence est très similaire.


...

Bref, pour en revenir à la fitness et à l'entropie, c'est donc pour ça que par défaut, on est poussé à s'énerver contre la faiblesse et le laisser-aller de nos congénères et à ne pas laisser pas ça.

Et c'est pour ça que nos cerveaux sont très sélectifs et discriminatoires,

ils ne traitent pas du tout les autres de manière indifférenciée.

Ils cherchent à diminuer les risques, ils cherchent à réduire l'entropie et donc augmenter ou tout du moins maintenir la fitness de notre espèce.

Ils cherchent à faire se reproduire ce qui est le plus fit et qui réduit l'entropie,

et à éliminer ce qui est le moins fit et qui augmente l'entropie.

...

Nos cerveaux sont tunés pour récompenser beaucoup plus ce qui est dans le haut de panier en termes de fitness, afin que le haut du panier ait plus de chances de se développer.

Et inversement ils sont tunés pour punir ce qui est dans le bas du panier en termes de fitness, afin que le bas du panier ait moins de chances de se développer.

Tel est le pragmatisme sans pitié de la nature.

...

Biologiquement c'est crucial d'avoir des mécanismes d'intolérance pour contrôler la faiblesse et minimiser l'augmentation inutile de l'entropie.

Et comme je vous le disais dans l'épisode précédent, ce qui est pris pour de la perversion narcissique est en fait souvent tout simplement l'expression de cette stratégie de régulation de la faiblesse et de l'entropie qui va avec.

La vérité c'est que les personnes fortes, elles n'en croisent jamais dans leur vie des pervers narcissiques.

Parce que leur force désactive la stratégie de régulation de la faiblesse dans les autres, comme une sorte de talisman ou de charme magique qui les protège.

Sans compter qu'à la moindre activation, une personne forte remettera automatiquement les choses en ordre.

...

Pourquoi sur internet dans le domaine de la séduction il y a plein de vidéos qui parlent de comment devenir un mâle "alpha" qui attire les filles et arrêter d'être un mâle "beta" qui repousse et dégoûte les filles ?

Eh bien parce que derrière cette simplification grossière on retrouve les compas de la fitness et de l'entropie qui guident l'attraction.

...

Derrière l'étiquette alpha se cache tout ce qui réduit l'entropie, à savoir l'indépendance émotionnelle, le sang-froid, la sérénité, la gestion du stress, la résilience, l'assurance, la prise d'initiative, le réglage des problèmes lorsqu'ils émergent, la débrouillardise, la capacité de se défendre,

la capacité de résoudre les conflits, de maintenir la cohésion avec les autres et de gérer les crises,

la sécurité, le sens de l'orientation, la discipline, le maintien de sa forme physique, émotionnelle et mentale,

l'apprentissage, le développement et  l'aiguisage des capacités, des connaissances et des compétences,

la concentration et l'engagement sur la création et l'élevation de son futur, etc

...

Inversement derrière l'étiquette beta se cache tout ce qui augmente l'entropie, à savoir la dépendance émotionnelle, le manque de sang froid, l'anxiété, la fragilité, le manque d'assurance, l'absence de prise d'initiative,

la passivité vis-à-vis des problèmes qui s'installent et qui traînent,

l'incapacité de se défendre, l'insécurité,

l'incapacité de résoudre les conflits, de maintenir la cohésion avec les autres et de gérer les crises,

le laisser-aller qu'il soit physique, émotionnel ou mental, le divertissement, la négligence, le manque d'orientation, le manque de concentration et d'engagement sur la création et l'élevation de son futur, etc.

L'alpha représente la précaution vis-à-vis de futur de l'espèce et de la régulation de l'entropie.

Et le beta représente le manque de précaution vis-à-vis du futur de l'espèce et de la régulation de l'entropie.

Si le cerveau des filles ne faisait pas attention à tout ça, s'il ne se comportait pas de manière discriminatoire et qu'elles étaient attirées de manière indifférenciée par tous les mecs,

alors en quelques générations on aurait une invasion de fragiles empotés et incapables de s'en sortir dans la vie, incapables de maintenir une culture stable et fonctionnelle,

et par conséquent la fitness de l'espèce humaine chuterait et l'entropie augmenterait de manière critique.

...

Beaucoup d'hommes se plaignent que les filles sont trop difficiles, qu'elles ont des standards trop élevés, qu'elles en veulent trop, qu'elles ne sont jamais contentes, qu'il faut tout avoir et tout réussir, etc,

mais si tu y réfléchis tu réalises que c'est stupide de s'attendre à ce qu'elles ne le soient pas.

Encore une fois on n'est pas dans le monde des bisounours.

Il faut bien des sous-systèmes naturels et des statégies comportementales instinctives pour s'assurer de préserver la fitness globale et constamment minimiser la dérive de l'entropie.

S'attendre à ce que le cerveau des filles n'essaie pas de préserver et d'élever la fitness de notre espèce,

c'est aussi stupide que de s'attendre à ce que ton propre cerveau te laisse être heureux

alors que ta vie commence à partir en couilles ou que tu ne fais rien pour améliorer ta vie et apporter quoi que ce soit au monde.

Si on pouvait facilement être heureux en ne faisant rien pour améliorer notre vie et contribuer au bon fonctionnement de notre culture,

notre espèce n'en serait jamais arrivé là.

L'insatisfaction est un puissant moteur d'évolution.

Tout est connecté.


...

Et au passage, les mecs on est pareil que les filles, on est à fond sur la fitness, en version plus superficielle.

À partir du moment où une fille est super jolie on lui pardonnerait presque d'être conne.

Parce que pour notre cerveau sa beauté est le signe qu'indépendamment de ce qu'elle a dans la tête, elle a déjà une très bonne fitness et que les risques de complications vis-à-vis de la procréation avec elle sont au plus bas.

La beauté physique est comme une synthèse de tout un tas de paramètres relatifs à la fitness.

Et quand elle est haute ça nous déraille complètement l'esprit du reste.

Mais après quand on se lasse du physique, si on se rend compte qu'elle n'a rien dans le crâne, l'ennui va nous pousser à aller voir ailleurs pour trouver une fille qui a tout, le corps et l'esprit.

L'ennui c'est le cousin de l'insatisfaction, et c'est également un gros moteur de l'évolution.

Sans lui on ne chercherait jamais à explorer nos possibilités,

on ne se renouvelerait jamais,

on pourrait faire la même chose toute notre vie sans se poser de questions.

...

Bref si tu veux être "alpha", si tu veux être durablement plus attractif envers la gente féminine,

oublie tous les conseils superficiels et court-termistes qu'on trouve sur inernet.

Pose toi simplement ces questions :

S'il était très probable que la difficulté et le chaos du jeu de la vie augmente radicalement pour tout le monde d'ici quelques années,

quel genre de personne il serait désirable d'être dès maintenant pour s'en sortir plus tard et rester fonctionnel ?

Qu'est-ce qu'il serait nécessaire que je développe dès maintenant pour m'en sortir avec le moins de problèmes, le moins de complications et le moins de difficultés possibles ?

Qu'est-ce que je devrais éliminer pour rester fonctionnel ?

Quels défauts et quelles faiblesses il serait dangereux de toujours avoir ?

...

Le genre d'hommes qu'il est disérable d'être pour affronter et bien gérer les situations difficiles et chaotiques qui peuvent arriver dans le futur,

est le genre d'hommes qui est désiré par les femmes en temps normal.

Les "alphas" sont tout simplement des hommes qui sont déjà dans les bonnes dispositions pour bien gérer si jamais le chaos et la difficulté du jeu de la vie augmente.

Autrement dit ce sont ceux qui peuvent combattre l'augmentation de l'entropie.

À l'inverse les betas, sont ceux qui sont peut-être viables maintenant,

mais qui ne vaudront pas un clou si jamais la difficulté, le chaos et l'entropie augmentent.

...

Et au passage c'est pour ça que l'énergie féminine est parfois représentée par le chaos et donc par extension l'entropie.

Pour savoir si un homme peut combattre l'augmentation de l'entropie,

alors il faut soit-même pouvoir créer de l'entropie pour tester sa capacité.

Quand tu es une fille, si un homme arrive à te gérer calmement quand tu n'es vraiment pas de bonne humeur,

alors c'est un bon indicateur qu'il devrait pouvoir gérer la vie à venir,

et c'est pour ça que c'est attractif.

...

Sur ce voilà qui clos ce petit épisode.

Si vous ne l'avez pas lu j'ai publié un nouvel article exclusif sur le blog de la chaîne,

je vous mets le lien en dessous en commentaire.

Comme d'habitude, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour la visibilité.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : DÉPRESSION et SUICIDE : Comprendre les mécanismes biologiques pour GUÉRIR et s'en PRÉVENIR #0215

<< Épisode précédent : La dure vérité qui se cache derrière les pervers narcissiques et les victimes, LES SECRETS RÉVÉLÉS ! #0213

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS