Développez votre conscience des fonctionnements de votre esprit et de la réalité,

et utilisez ce savoir pour élever votre existence !


Le projet de Fondation MAGister, l'École des Héros du Monde Réel, propose une "philosophie" du changement du monde par la maîtrise de la vie.


Il a pour ambition de faire passer le développement personnel, le développement global, la vulgarisation du savoir et la spiritualité "rationnelle" au niveau supérieur. En les connectant ensemble. En mettant en évidence que tout cela fait partie de la même toile.

Gérer le sablier de la patience #032



Les échecs, les erreurs, les rechutes et autres déconvenues : pour avoir une patience de fer, tout ça doit faire partie de tes prédictions. Tu dois les attendre et profiter d'eux pour t'ajuster.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.

...


Pour un deuxième petit épisode sur la patience et la progression.

...

La patience, c'est quelque chose d'essentiellement psychologique.

Si pour x raisons particulières tu es dans l'incapacité de vider ta vessie,

tu peux te retenir toute la journée sans trop de problèmes.

Mais dès l'instant où tu vas te retrouver en capacité de vider ta vessie,

par exemple si tu es en train de rentrer chez toi,

d'un coup ça va devenir insupportable, tu ne pourras plus te retenir !

..

Ce que je veux illustrer avec cet exemple c'est que notre patience ce n'est pas comme un sablier qui quoi qu'il arrive s'écoule grain par grain.

Non.

C'est plutôt un sablier à ouverture variable.

Un sablier qui s'écoule très lentement et stablement dans la plupart des circonstances,

mais qui peut se mettre à s'écouler très rapidement dans des circonstances perturbatrices.

...

On peut avoir toute la patience du monde, il y a forcément des déclencheurs particuliers qui vous nous presser et qui vont mettre à mal notre patience.

L'envie de prouver quelque chose, l'envie de plaire à une personne particulière, ce genre de choses.

...

Et quand on veut aller loin dans sa vie.

Il faut apprendre à s'immuniser à tout ça.

Parce que même si la pression est forte,

le vrai développement,

le développement de fond,

ça ne s'improvise pas,

c'est long.

...

Être pressé c'est bien.

Ça te pousse à avancer.

Mais si tu es trop pressé tu vas craquer avant d'arriver.

...

Comme je vous le disais dans les épisodes 12 et 19,

il faut débrancher une partie de notre cerveau d'adulte pour repasser en mode bébé qui laisse le développement arriver.

Quand on est adulte, on croit qu'on peut forcer et accélérer notre progression en utilisant notre contrôle.

On croit que les contraintes physiologiques derrière le développement n'existent plus.


...

Pour prendre le cas du langage, au début de notre vie, entre la phase où on commence à parler et la phase où on parle parfaitement bien, il y a énormément de temps et de répétitions.

Le rodage des routes mentales ça prend du temps.

Entre temps on parle ouais, mais on n'a pas mal de défauts et de manque de fluidité.

...

Quand on est adulte, on veut éviter toute cette phase de rodage,

on veut raccourcir nos apprentissages,

on veut trouver le "truc" pour passer de zéro à parfait.

...

Comme s'il suffisait de savoir quoi faire.

Alors qu'encore une fois, non, il ne suffit pas de savoir quoi faire, il faut l'intégrer à son être.

Beaucoup de choses dans le développement sont juste incompressibles.

Il ne faut pas abandonner et se dire que ça ne sert à rien juste parce qu'on n'y arrive pas instantanément.

...

La qualité et la fluidité d'une compétence,

ce n'est pas juste une question de logique,

ce n'est pas juste une question de trouver le "truc" pour instantanément progresser au niveau supérieur.

C'est absurde de raisonner comme ça,

parce que notre esprit/cerveau est structuré d'une certaine manière,

et que donc toute progression remarquable implique forcément un changement durable de cette strucutre physique et mentale.

À travers une intégration progressive sur une longue période de temps.

...

...

Et donc dès le début d'un voyage de vie qu'on entreprend,

il faut couper ce sentiment que c'est trop lent et que ça n'avance à rien,

il ne faut pas s'énerver, il ne faut pas se poser de questions, il faut agir calmement et régulièrement, et laisser les choses arriver à leur rythme.

Il faut se dire que même si c'est lent et ennuyant,

Au moins ça marche, bordel.

Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas certaines dans la vie, mais ça par contre c'est certain, quand tu t'entraînes, tu t'améliores petit à petit.

...

...

Encore une fois, quand tu te lances dans quelque chose,

tes progrès vont sûrement arriver beaucoup plus lentement que tu ne le désires, oui.

Mais la vie est plus longue que tu ne le penses, et tes petits progrès vont rester et se cumuler.

À l'échelle de ta vie, ce temps durant lequel tu n'avances à rien parce que tu fais tes armes, c'est rien.

La vie c'est un marathon géant, et s'entraîner pour être au top durant ce marathon géant, ça ne sera jamais une perte de temps.

Bien au contraire, sur le long terme, c'est ça qui fait la différence.

Ceux qui ont développé les meilleures fondations.

...

...

Pour en revenir à l'exemple de la vessie,

pourquoi on peut se retenir toute la journée,

et d'un coup quand on rentre chez soi ça devient impossible de se retenir ?

...

Eh bien c'est tout simplement parce que d'un coup on se met à penser petit.

D'un coup on se dit que l'assouvissement de notre besoin est à notre portée.

On passe du mode marathon au mode sprint.

Et c'est dans ces conditions qu'on perd notre patience.

Parce qu'avant, on n'avait pas de ligne d'arrivée particulière en tête,

la fin était indéterminée,

et donc psychologiquement, le besoin était comme endormi.

...

Ce que je veux dire c'est que l'essentiel du jeu de la patience se joue au niveau de nos prédictions.

...

Imaginez que pour une raison particulière, vous saviez à l'avance qu'en rentrant chez vous vous n'allez pas pouvoir vider complètement votre vessie,

vous allez devoir vous interrompre.

...

Du coup en rentrant chez vous, est-ce que votre patience s'épuiserait autant ?

Non.

Votre patience elle diminue radicalement seulement si vous pensez que vous allez pouvoir complètement assouvir votre besoin.

...

Et donc la clé pour ne jamais perdre patience, c'est de ne jamais se faire piéger à penser petit.

De toujours garder du recul et penser grand.

...

Même quand tu fais quelque chose qui t'excites énormément,

il faut te dire que tout ce que tu espères en recevoir,

ça ne sera sûrement pas pour cette fois.

Il faut te convaincre que même si ça semble être l'opportunité de ta vie.

Ce n'est pas vraiment le cas.

Ce que tu vis en ce moment, c'est juste une étape.

Il y a des trucs encore plus grands et excitants qui t'attendent derrière.


...

...

Quand tu penses grand,

tu ne confonds jamais ce qui t'arrives maintenant,

ce qui semble être à ta portée,

avec ta ligne d'arrivée.

Tout devient beaucoup plus petit et tu deviens automatiquement hyper patient.

...

...

...

Le second point que je veux aborder dans cette vidéo c'est le développement de la conscience.

Qui se passe même quand tu fais de la merde et que tu régresses.

En fait quand tu progresses dans la vie,

il faut t'attendre à rechuter,

et devoir refaire le travail que tu as déjà fait dans le passé.

...

On en reparlera mais les rechutes,

c'est quasiment inévitable étant donné le principe d'homéostasie qui régule notre organisation intérieure.

Autant accepter que c'est inévitable et ne pas s'énerver quand ça arrive.

...

Et en fait quand tu t'attends à rechuter et que tu te vois rechuter dans tes mauvaises habitudes,

c'est cool,

parce que c'est l'occasion de devenir plus conscient de ces mauvaises habitudes.

C'est l'occasion d'apprendre à connaître l'ennemi.

Et le jour où tu connaîtras par coeur cet ennemi, c'est là que tu sauras comment l'éliminer.

...

...

Quand je revois mes anciennes vidéos aujourd'hui, je perçois beaucoup de problèmes que je n'avais pas vu au moment où je les ai produites.

Des problèmes qui me sautent aux yeux, des problèmes que je trouve horribles haha

Je me demande comment j'ai pu être assez stupide et incompétent pour laisser passer ça.

Ça me fait soupirer de malaise de revoir ça.

Mais j'ai eu bien raison des les publier malgré tout ces vidéos.

Parce que si je ne les voyais pas à l'époque ces problèmes qui me semblent aujourd'hui énormes, ça veut dire que je n'avais aucun moyen de les éviter.

Et si je les vois maintenant ça veut dire que produire et publier des vidéos m'a fait progresser.

Ça a développé mes sens.

...

Quand l'ennemi est invisible, tu ne peux pas le vaincre.

Et quand on ne gagne pas d'expérience, l'ennemi reste toujours invisible.

...

...

Les personnes qui prennent de l'avance dans la vie,

ce n'est pas celles qui essaient d'éviter les erreurs,

ce n'est pas celles qui attendent d'avoir la production parfaite pour se lancer et avancer.


Non.

C'est celles qui se lancent en permanence, celles qui font du mieux qu'elles peuvent à chaque instant de leur vie,

celles qui font les erreurs, et qui utilisent leurs expériences imparfaites du passé pour construire et parfaire leurs expériences du futur.

Le meilleur moyen d'éviter une erreur, c'est de la faire jusqu'à ce qu'on puisse l'identifier très clairement, et se rendre compte une bonne fois pour toute à quel point c'était stupide de la faire.

...


Alors même si tu en as marre de tes rechutes et de la lenteur de ta progression.

...

Ne perds pas de vue que la plupart des trucs qui en valent la peine dans ce monde,

prennent énormément de temps et d'efforts pour se mettre en place ;

et notre perception et nos émotions ne sont pas taillées pour comprendre ça,

et vont vouloir nous faire abandonner beaucoup trop tôt.

...

...

Sois plus patient que tes émotions.

N'hésites pas à baisser la barre, les jours où tu n'as plus la force de te relancer aussi haut.

Mais ne l'enlèves jamais.

...

Dépasse l'ennui, dépasse la fatigue, fait taire le fragile qui est en toi,

et continue d'avancer et de développer ta conscience.

...

Ne juges pas la valeur de chaque journée par rapport aux résultats que tu as obtenu.

Juges la par rapport à l'activité dans laquelle tu t'es engagée

...

Et ne te préoccupes pas de la progression que tu vois ou que tu ne vois pas au jour le jour.

Assures toi simplement que tu avances dans de bonnes directions.

Et aies confiance dans le processus à long terme.

Parce que quand tu agis il se passe toujours un tout petit truc qui va te mener à des résultats.

Toujours.

Que ce soit parce que ça te rapproche de ces résultats.

Ou parce que ça te fait réaliser les problèmes de ta stratégie actuelle.

...

Et il s'agit de les accumuler ces tout petits trucs.

...

Sur ce,

Merci de m'avoir écouté,

Je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait.

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo !

Ciao