Développez votre conscience des fonctionnements de votre esprit et de la réalité,

et utilisez ce savoir pour élever votre existence !


Le projet de Fondation MAGister, l'École des Héros du Monde Réel, propose une "philosophie" du changement du monde par la maîtrise de la vie.


Il a pour ambition de faire passer le développement personnel, le développement global, la vulgarisation du savoir et la spiritualité "rationnelle" au niveau supérieur. En les connectant ensemble. En mettant en évidence que tout cela fait partie de la même toile.

Pourquoi le développement personnel est-il nécessaire à notre époque #033



Notre biologie et notre sens commun sont de plus en plus dépassés, et même détournés. Pour réussir sa vie et éviter les pièges du monde moderne, il est devenu nécessaire de s'éduquer et de mettre en place un développement personnel rigoureux.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.


Une question intéressante qu'on peut se poser.

C'est mais attend pourquoi c'est si difficile de se motiver.

Pourquoi est-ce qu'on est obligé de lire des livres, de regarder des vidéos, etc, de trouver des moyens de se motiver ?

Biologiquement, notre organisme devrait nous motiver tout seul s'il veut qu'on réussisse dans la vie.

C'est quoi son problème ?

Ça n'a pas de sens qu'on ne soit pas motivé à réussir sa vie !

...

Et bah, en fait si ça en a.


...

Dans l'épisode 11, je vous disais

qu'en suivant les bons processus à long terme, on peut développer son corps et son esprit d'une manière assez vertigineuse par rapport à la base avec laquelle on démarre.

On peut construire et acquérir plein d'avantages pour sa vie future.

Mais le truc c'est que biologiquement,

on a aucun moyen d'anticiper qu'on a un tel potentiel.

Parce que le potentiel que l'on peut atteindre actuellement,

les avantages que l'on peut acquérir en suivant de longs processus de développement dirigé,

dépendent des conditions particulières dans lesquelles on vit actuellement.

Conditions qui n'ont grosso-modo jamais existées dans l'histoire de l'humanité.

Aucun être humain n'a jamais eu accès à autant de moyens et de temps pour explorer son potentiel et se développer.

Et il n'y a jamais eu autant de ressources disponibles sans devoir dépenser d'énergie.


...

De base, la logique et les émotions de notre organisme sont calibrés pour prospérer dans un environnement beaucoup plus primitif que notre environnement moderne.

...

C'est pour cela par exemple que notre cerveau par défaut a une stratégie pro-active d'économie d'énergie, de confort et de procrastination quand il ne subit aucune pression extérieure.

Car dans l'environnement de nos ancêtres, s'économiser autant que possible était crucial étant donné qu'il fallait être prêt à subir les inévitables aléas de la survie.

Un individu qui ne respectait pas ce principe, c'était une question de temps avant que ça ne lui soit fatal.

...

Le truc c'est qu'à notre époque cette pression extérieure et ces aléas de la survie ont pratiquement disparus.

Et à l'inverse dans notre environnement moderne, si vous arrivez délibérement à développer la capacité de prendre et de vous tenir à des chemins qui offrent de la résistance.

Vous allez vous élever tout naturellement au fil du temps.

...

Parce qu'encore une fois, notre cerveau a développé des algorithmes cognitifs pour nous faire prendre le chemin de vie avec le minimum de résistance,

évitant tout stress et toute dépense inutile.

Des algorithmes pour privilégier l'exploitation de ce qu'on a,

plutôt que l'exploration de ce qu'on n'a pas.

...

Sauf que ces algorithmes ils étaient bien calibrés quand il n'y avait rien de facile dans la vie et qu'on ne pouvait pas se permettre de ne pas minimiser la résistance à laquelle on se confronte.

De nos jours, ces algorithmes cognitifs ils sont complètement détournés et exploités par la société de consommation.

...

Je veux dire pour trouver à bouffer par exemple,

dans l'environnement moderne c'est quoi le chemin qui offre le moins de résistance ?

MacDonald ! Les fast-foods !

Il y en a partout.

De nos jours rendez-vous compte il faut affronter de la résistance mentale pour ne pas aller au fast-food.

Le chemin qui oppose le plus de résistance, c'est de manger de la nourriture de base, non raffinée !

...

Donc aujourd'hui c'est super facile de trouver un chemin qui offre de la nourriture grasse, du plaisir et des sensations.

C'est presque donné les sources de stimulations,

il n'y a pas besoin d'explorer beaucoup et de dépenser de l'énergie.

La gratification peut être instantanée.

Et une partie de notre cerveau, aveugle à la modernité,

croit qu'il est un champion de la vie quand on bouffe du fast-food régulièrement

ou qu'on passe notre temps à percevoir des choses super-stimulantes dans les écrans sans dépenser d'énergie à explorer,

et donc sans nécessiter de développement.

...

Avec ces stimulations notre cerveau primaire il croit qu'on vit des choses rares et de valeurs.

Pour lui ce sont des signes que l'on réussit, des signes que l'on exploite le bon filon,  et que l'on est en train de toucher le jackpot dans la vie.

Il ne se rend pas compte de la supercherie.

Il ne se rend pas compte qu'il se fait piéger et utiliser par les systèmes modernes,

et que toutes ses ressources motivationnelles se vident dans du vide.

...

Et donc de nos jours, ces chemins là, ces chemins avec le minimum de résistance, c'est précisément ceux qui empêchent toute évolution.

...

...

Tout le jeu de la vie a complètement basculé avec la modernisation.

Avant il fallait se ruer sur les choses qui nous attirent pour prospérer.

Il fallait éviter toute forme de stress.

Aujourd'hui c'est l'inverse ;

Pour prospérer il faut résister à certaines choses auxquelles notre cerveau émotionnel est attiré.

Et il faut se stresser à faire certaines choses particulières dans le présent pour éviter plus de stress dans le futur.

C'est du délire.

...

Avant tu n'avais pas le choix d'affronter la résistance, la pression était énorme, il fallait se bouger le cul.

Rien n'était facile, une récompense était presque toujours l'aboutissement d'un long travail stressant impliquant un développement collatéral de notre condition physique et mentale.

Aujourd'hui, il n'y a presque plus aucune pression extérieure pour se confronter à de la résistance.

Il y a plein de récompenses faciles qui viennent sans aucun travail sur soi.

Plein de friandises pour les sens.

...

Et donc si tu ne te mets pas la pression toi même.

Ton évolution tu peux te la carrer bien profond.

Tu vas complètement passer à côté de ton potentiel de développement.

Limite tu ne te rendras même pas compte qu'il existe.

Et c'est pour ça que les mythes du talent inné prolifèrent encore.

Et on en reparlera bientôt.



...

Hélas, de nos jours la plupart des gens n'ont pas conscience qu'ils peuvent se développer et que leur organisme renferme un potentiel énorme.

Parce que dès qu'ils entreprennent quelque chose qui met en exergue leurs limites,

tout naturellement le stress et les émotions négatives se déclenchent assez rapidement ;

et comme dans l'environnement moderne ils ont la possibilité de ne pas supporter ce coût vu que leur survie n'en dépend pas,

ils laissent tomber.

Entre les sentiments d'échecs et de frustration d'un côté,

et toutes les récompenses faciles de l'autre, difficile de ne pas céder à la tentation.

Très difficile même.

On a la possibilité de dire non à l'inconfort,

on a la possibilité de repousser notre maturation presque indéfiniement,

on a la possibilité de subvenir à nos besoins de base en restant dans les jupons de la société.

...

Encore une fois, c'est ce que j'appelle le paradoxe du développement moderne.

D'un côté on a jamais eu accès à autant de moyens et de temps pour explorer son potentiel et se développer.

Et de l'autre côté on a jamais eu aussi peu d'incitation "biologique" à se développer.

Et ainsi,

alors que le confort et l'abondance des conditions de vie modernes peuvent sembler n'être que du positif pour la vie ;

alors qu'objectivement ça peut sembler être l'âge d'or pour faire ce qu'on veut de son existence ;

il faut cependant bien comprendre que sans domestication de notre propre nature,

il n'a jamais existé  de force plus hostile au développement que cette anti-pression extrême.

Oh que oui, l'environnement moderne est hostile à un niveau psychologique.


Rester concentré sur ce qui compte.

Ne pas se laisser distraire.

Éviter le stress inutile, et avoir la bonne dose de stress utile.

Prendre le temps de s'arrêter pour réfléchir à ce qui est important.

Comprendre qui on est et ce qu'on veut faire de sa vie.

Sortir de sa zone de confort.

Joindre le geste à la parole.

S'élever pour ce en quoi on croit au plus profond de soi.

...

Psychologiquement, tout ça n'a jamais été aussi difficile et épuisant qu'aujourd'hui.

Il n'y a jamais eu d'époque demandant autant de prise de responsabilité délibérée, et non provoquée.

Il y a tellement de choses qui aspirent notre attention et qui nous retiennent.

Tellement d'entreprises qui combattent pour s'acaparer notre temps et notre conscience.

Tellement de barrières psychologiques.

Tellement de choses qui ne sont pas naturelles et contre lesquelles biologiquement,

notre organisme n'a pas évolué et préparé de moyens de défense.

...

Ce serait plus facile de ne pas développer d'addictions par exemple,

si les choses auxquelles on peut devenir addict n'existaient pas.

Et bien sûr pour la plupart, elles n'existaient pas avant ces choses.

Du moins pas dans la même accessibilité.

...

Aujourd'hui si tu n'es pas fort et éduqué mentalement pour bien gérer cette anti-pression,

si tu n'as pas dompté tes instincts,

tu vas davantage faire vivre des systèmes que vivre ta propre vie.
..
Les prédateurs, les pièges et les dangers n'ont pas disparus, ils ont simplement évolués.
Et ils sont absolument partout.
Il n'y a aucun moyen de les éviter.

Ces ennemis modernes sont si géants et diffus qu'ils semblent inattaquables.

Et par conséquent même quand on les reconnaît, on se dit qu'on devra vivre avec, parce qu'on ne voit vraiment pas ce qu'on peut y faire.
...
L'inertie est lourde.

Trop lourde pour aller contre elle.


Et ainsi donc, dans le monde moderne, les individus qui ont développé une capacité de dépasser leur résistance mentale ont un atout énorme sur tous les autres,

parce qu'en pratique, ce sont les seuls qui ont accès à toutes leurs capacités de développement.

Et ça aussi on en reparlera bientôt dans un épisode à part !

En attendant,

je vous invite à lire le livre "La Guerre de L'Art", de Steven Pressfield si ce sujet du dépassement de la résistance mentale et du domptage de la procrastination vous intéresse.


...


...

Avant de terminer.

Juste une petite note pour préciser un truc.

Je ne dis pas que les produits de notre société sont diaboliques ou qu'ils n'ont aucune qualité.

Je dis que ce sont souvent des friandises pour les sens.

Je dis qu'il faut avoir des standards et une certaine retenue pour que ça apporte plus que ça ne retire dans la balance globale de notre existence.

On a trop vite fait de perdre son temps si on ne fait pas un tant soi peu attention.

Peut-être que ça peut facilement nous apporter une existence satisfaisante, certes,

mais il faut bien réaliser que c'est au prix d'une existence alternative au potentiel plus grand qu'on ne pourra jamais découvrir.

Car même s'il nous est possible d'envisager plusieurs futurs alternatifs pour notre existence.

Chacun ayant une direction différente.

Il ne peut néanmoins y en avoir qu'un seul de réel.

Et quand on se laisse absorber par le confort du présent,

on néglige et on perd de vue qu'on est en train de sacrificer les alternatives qui auraient pu le remplacer.

Ce qui n'est pas fondamentalement malsain, mais qui peut le devenir.


...

Et donc je ne dis pas que toutes les conséquences néfastes du système dans lequel on vit sont intentionnelles.

Je ne dis pas qu'il y a une conspiration.

Au contraire, je dis qu'on ne sait pas vraiment ce qu'on fait,

et qu'on manque de conscience et de recul sur les systèmes qu'on a laissé s'installer.


Je dis qu'il y a un conflit entre trois parties : nos réels intérêts, nos biais superficiels et cet environnement culturel dans lequel on évolue.

Et pour lequel notre cerveau n'était pas du tout préparé.

À partir de là il n'y a rien besoin de faire, l'omniprésence de certaines choses rend plus difficile de faire d'autres choses.

Ça a tendance à nous absorber, à nous contraindre et à nous ralentir dans notre chemin de vie.

Et donc je dis qu'actuellement, on n'est pas non plus équipé d'une éducation pour que ça n'ait pas de mauvaise influence sur notre vie.

On doit tout comprendre tout seul.

...

...

Et sur ce on continue de parler de tout ça ça dans le prochain épisode,

et notamment de cette question du pourquoi le développement personnel est-il nécessaire à notre époque pour ne pas rater sa vie.

En attendant, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait

et je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout,

Ciao