Le développement personnel, ce n'est pas optionnel #0138



Le jour où on dégage de son propre chemin, c'est le jour où on commence à avancer efficacement. Présupposer qu'on est un idiot qui a tout à apprendre c'est la meilleure façon de ne pas le rester toute sa vie.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour en terminer sur ce concept de la matrice du cerveau par défaut dont je vous ai beaucoup parlé dans l'épisode 65,

cette matrice des croyances et des raisonnements limitants,

je tiens à préciser que c'est une image pour faire prendre conscience aux gens de l'influence de l'état global de leur cerveau sur leur réalité individuelle.

Leur faire prendre conscience que nos cerveaux sont les rois incontestés du bullshit.

Leur faire prendre conscience qu'ils peuvent en tant qu'êtres humains cherchant à se développer, avoir des ennemis à l'intérieur.

Leur faire prendre conscience que quand ils n'ont pas envie de se développer, qu'ils ont peur, qu'ils doutent, etc,

c'est davantage leur ADN primitif indompté qui parle que leur conscience humaine supérieure.

Les pensées qui sont dans votre tête ne sont pas toujours les vôtres, même si vous en avez l'impression.

D'où l'importance de définir son identité en tant qu'être humain, pour faire la part des choses entre ce qui peut se passer là haut.

...

Bref la matrice du cerveau par défaut c'est une image pour faire prendre conscience aux gens

que le développement personnel, ce n'est pas optionnel.

Parce qu'on naît tous avec un ADN bourré de biais obsolètes qui nous limitent la vie et qui sont complètement inadaptés à la vie moderne et à l'existence supérieure.

Tant qu'on ne fait rien pour s'en débarasser, ils vont nous pourrir la vie jusqu'à la fin.

Il ne faut pas présupposer que notre cerveau est fini parce que l'on peut vivre avec.

On a besoin d'éducation et de reconfiguration à beaucoup de niveaux qu'actuellement on néglige beaucoup trop.

Je dirais même qu'à notre époque, en moyenne, on n'est même pas des êtres humains normaux car notre culture a sévèrement rabaissé notre nature.

C'est un peu comme le film Idiocracy si vous connaissez.

Le mental de beaucoup de personnes actuellement, mais il est ridicule.

Et c'est logique comment il pourrait en être autrement sans confrontation.

Il est mal-nourri le pauvre.

...

Et je ne me mets pas complètement en dehors de ce paradigme.

On ne naît pas avec une identité.

On la construit tout le long de notre vie.

J'ai encore plein de trucs à améliorer avec moi même,

et je sais que je vais y arriver car je n'hésite pas à me remettre en question.

Quand je n'ai pas de résultats là où d'autres en ont, c'est juste que je m'y prends mal, c'est tout, je ne vais pas me voiler la face avec une excuse bidon.

La plus grosse barrière que l'on peut mettre à son évolution c'est d'éviter de se remettre en question.

De ne pas être honnête avec soi-même.

...

Présupposer qu'on est un idiot qui a tout à apprendre c'est la meilleure façon de ne pas le rester toute sa vie.

Présupposer que peu importe les problèmes auxquels on fait face dans la vie on est toujours au moins en partie responsable qu'ils nous soient arrivés.

Présupposer qu'il y a toujours un niveau d'évolution qui nous attend au dessus.

...

Vous savez les personnes qui croient qu'ils n'ont pas besoin d'apprendre à s'améliorer dans la vie, ça me fait penser à la bagarre.

Il y a énormément de gars qui n'ont jamais appris à se battre de leur vie et qui croient que les arts martiaux ça ne sert à rien,

qui croient qu'ils savent se battre naturellement parce qu'ils sont costauds, etc.

C'est du délire de supériorité.

Quand j'étais plus jeune, je m'entraînais énormément, je passais du temps à roder mes techniques, à développer toutes sortes de tactiques de combat, etc.

Et je me suis beaucoup battu.

Et 100% des types comme ça qui pensaient dans leur tête qu'ils savaient bien se battre alors qu'ils n'y avaient jamais vraiment réfléchi en fait ,

ben je les ai étalé en moins de 10 secondes.

Ils n'ont rien compris du tout.

Et c'est normal, ils n'avaient même pas de garde, ils ne savaient même pas tenir sur leurs jambes, ils n'avaient pas d'automatismes si ce n'est les automatismes archaïques du cerveau par défaut.

D'ailleurs c'est justement un bon exemple pour montrer que le cerveau par défaut ne va pas t'aider correctement à t'en sortir si tu ne l'as pas mis à jour.

Au contraire il va te faire faire n'importe quoi dans les moments cruciaux.

...

Le jour où on dégage de son propre chemin, c'est le jour où on commence à avancer efficacement.

On a tous besoin d'apprendre à être bon.

Peu importe le niveau avec lequel on naît.

...

Il n'y a pas UNE matrice du cerveau par défaut standard dans laquelle on naît et de laquelle on peut sortir pour être libre une bonne fois pour toute.

Non.

C'est davantage un continuum de conditionnements cérébraux et de croyances limitantes induits par la nature et la culture,

que l'on va retrouver chez les individus qui ne sont pas en contrôle d'eux mêmes, qui ont de gros angles morts, qui ne se confrontent pas à leurs failles et qui ont des difficultés à développer leur potentiel.

On peut en avoir plus ou moins de ces conditionnements limitants.

Le but étant d'en avoir le moins possible pour réaliser la vie de ses rêves ou tout du moins vivre l'expérience d'essayer.

Le but étant de ne pas être l'esclave inconscient de son cerveau,

mais au contraire d'en être le maître conscient.

...

Vous savez,

je n'en ai pas grand chose à faire de ce qui se passe dans le monde d'ici 10 ans voire 20 ans,

ça va continuer plus ou moins dans le même délire.

À ce niveau je pense qu'on peut difficilement y faire grand chose en tant qu'individu.

Cela dit au delà de ça je pense que l'impact sur le monde de la façon dont on a mené notre existence individuelle peut se faire ressentir.

...

Ce qui m'intéresse vraiment c'est le futur lointain, et pour qu'il se passe des choses différentes dans le futur lointain, il va falloir que les identités aient évoluées d'ici là.

Et donc c'est ça qui m'intéresse aujourd'hui, commencer à implanter les bases du changement dans les consciences.

Parce qu'on a du travail.

Beaucoup de travail.

...

...

Vous savez, le seul moyen de savoir si c'est possible de changer le monde, c'est d'essayer :D

Et il ne faut pas tout vouloir tout de suite, il faut être patient.

Très patient.

Mettre en place de l'inertie dans les bonnes directions.

Il faut que les routes se soient bien développées avant de pouvoir rouler vite.

Il faut penser processus dirigés, être continuellement ce qui devient dans le présent pour devenir naturellement dans le futur.

...

Et surtout il faut faire ça avant tout pour l'expérience,

pour le défi,

pour la découverte de soi et de la réalité dont on fait partie.

En ce qui me concerne, même si ça s'avère impossible de changer le monde,

c'est toujours mieux d'essayer que de gaspiller son temps à faire des conneries.

Je ne vois pas ce que je pourrais poursuivre de plus intéressant en fait.

Je suis sûr que c'est le chemin le plus riche et le plus transformateur.

Et personnellement je n'ai pas envie de laisser une seule goutte du potentiel de ma vie de côté.

Je veux pousser l'expérience humaine au bout.

...

Tu n'as qu'une seule vie dans le jeu de la vie.

Tu n'as droit qu'à un seul essai.

Et personnellement je ne vais certainement pas jouer la carte de la sécurité.

Quel ennui !

Et donc je ne vois pas pourquoi je me contenterais de quelque chose de plus petit que de changer le monde.


Je veux dire si je me contentais de quelque chose de plus petit,

c'est parce que j'aurais une forme d'insécurité à l'intérieur,

j'aurais peur d'échouer, j'aurais peur de ne pas être à la hauteur, ou une autre connerie du genre.

Parce qu'il n'y a rien à l'extérieur qui empêche qui que ce soit d'essayer.

Tous les verrous et toutes les clés sont à l'intérieur.

...

...

...

Ce monde ne va pas être éternellement le monde des dinosaures métaphoriques qui contraignent notre réalité.

On est pris dans un processus gigantesque.

Et à un moment donné les dinosaures vont se faire naturellement bouffer par la sélection naturelle à cause de leur manque d'efficacité et des problèmes qu'ils n'arrivent pas à solutionner.

À vrai dire je pense que leur fin a déjà commencé.

Enfin je veux dire ce n'est pas comme si c'était exceptionnel.

À toute époque il y a des dinosaures.

À grande échelle, la vie est perpétuellement en train de faire émerger des paradigmes, de les pousser à bout, de les faire mourrir,

de créer de nouvaux problèmes qui n'existaient pas avant,

et de faire émerger de nouveaux paradigmes pour solutionner les problèmes causés par les précédents.

...

Et donc ça va être à nous de donner du sens global à notre monde.

Qu'on le veuille ou non, on lui donnera un sens.

Et d'ici là, va falloir qu'on éleve notre jeu niveau conscience si on ne veut pas faire ça comme des manches.

Parce qu'on n'est pas encore prêt.

On n'est pas encore à la hauteur du phénomène qui se passe sur notre planète.

Ça devient de plus en plus hors de contrôle en fait.

...

Si vous êtes relativement jeunes comme moi je suis sûr que vous n'avez pas envie de rester toute votre vie dans le monde actuel,

que ça vous brancherait de vivre dans un monde nouveau,

régi par des valeurs modernes ;

et qui ne soit pas un monde virtuel,

Non qui soit le vrai monde.

Ce rêve c'est dès maintenant qu'on doit commencer à le construire, tout doucement.

En créant de l'inertie dans les bonnes directions.

De l'inertie qui aura un impact décisif dans le futur.

C'est la phase 1 du changement de la réalité partagée.

La phase de transition, la phase de mise à jour des réalités internes.

...

Et sur ce je vous dis à bientôt pour le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : Pourquoi méditer ? Les bénéfices de la méditation #0139

<< Épisode précédent : Faire face au futur : une méthode simple pour accélérer le changement #0137

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS