Faire face au futur : une méthode simple pour accélérer le changement #0137



Un moment donné de votre vie il va falloir sortir de votre zone de confort vous ne croyez pas ? C'est inévitable. Et pourtant bien souvent, c'est comme si on attendait d'en avoir vraiment marre, qu'on soit poussé au pied du mur pour changer.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Certains pourront se dire que c'est pas si mal de vivre endormi dans la matrice du cerveau par défaut.

De se dire que ce n'est vraiment pas possible d'améliorer sa vie.

De se dire que de toute façon on n'a aucune chance de réussir,

qu'on n'est biologiquement pas fait pour.

De se dire que les gens qui réussissent sont dans une ligue différente que nous.

De vivre majoritairement dans la "fantaisie", dans sa petite bulle, et de ne pas trop s'impliquer dans la dure réalité,

d'essayer d'avoir la vie facile, de profiter de tous les moyens modernes pour se satisfaire comme on peut,

d'oublier notre potentiel, etc.

...

Moi je trouve que c'est nul.

Certes on peut avoir du plaisir, mais c'est très artificiel et temporaire.

Et sur le long terme ça vient avec plein de problèmes et de frustrations,

ce n'est pas fiable.

Comme je vous le disais dans l'épisode 98, au fond l'intelligence de notre ADN sait ce dont on a la capacité,

et si on se contente de tout objectif en dessous de notre potentiel,

on pourra difficilement être épanoui à cause de ça.

Rester enfermé dans la matrice du cerveau par défaut,

ça nous empêche d'atteindre notre plein potentiel, parce que pour développer son potentiel, il faut nécessairement du défi.

Pas de défi, pas de développement.

C'est simple.

Et c'est con parce que paradoxalement plus ça va plus l'humanité va avoir besoin d'individus au potentiel développé pour dépasser ses défis.

...

Et puis c'est quand même un peu lâche de choisir consciemment de vivre dans la matrice du cerveau par défaut quand on sait qu'elle existe et comment elle fonctionne,

faut se l'avouer.

Et de toute façon, même en essayant d'avoir la meilleure vie possible dans la matrice du cerveau par défaut, c'est vraiment un plan foireux...

À part pour regretter de ne pas en être sorti sur son lit de mort !

Pour garantir ça, c'est plutôt un bon plan !

...

Non définitivement, les MAGisters, les héros du monde réel, refusent de vivre dans les courants négatifs de la matrice du cerveau par défaut,

ils visent un paradigme existentiel plus élevé.

...

Quand on est dans la matrice du cerveau par défaut,

on a tendance à éviter d'utiliser nos capacités de regarder le futur.

Un truc dont je vous reparlerais plus tard pour se faciliter à prendre les bonnes décisions importantes pour sa vie et se bouger le cul,

c'est justement d'utiliser davantage et avec une intention plus forte nos capacités de regarder le futur.

Notamment à travers ce que j'appelle le raisonnement par projection du futur lointain dans le présent.

En gros il faut essayer de visualiser tout ce que vous allez finir par arrêter tôt ou tard dans votre vie,

et tout ce à quoi vous allez vous mettre tôt ou tard dans votre vie.

Et de faire en sorte de changer dès maintenant.

....

Vous pouvez également visualiser où va en être votre vie dans 10 ou 20 ans si vous continuez dans telle direction ou telle direction.

Quel va être le résultat global de l'accumulation des petits résultats dans cette direction par rapport à telle autre direction.

Il faut essayer de ressentir dans le présent ce que sera le futur dans différentes directions.

...

Entre passer ma vie dans la matrice du cerveau par défaut,

et passer ma vie à me dépasser et entreprendre des super projets,

où est-ce que j'en serais d'ici 10 ans,

quel est le futur qui va m'apporter le plus au bout du compte.

Et qu'est-ce que j'attends pour commencer à en faire une réalité ?

...

Un moment donné de votre vie il va falloir sortir de votre zone de confort vous ne croyez pas ?

C'est inévitable.

Et pourtant bien souvent, c'est comme si on attendait d'en avoir vraiment marre pour changer.

C'est comme si on attendait que quelque chose nous force,

c'est comme si on attendait qu'il soit presque trop tard

et qu'on soit poussé au pied du mur.

Ce qui est quand même assez con.

Je veux dire si on va finir par changer de manière réactive,

autant prendre de l'avance et le faire dès maintenant de manière pro-active.

...

Il faut bien comprendre qu'un présent type mène à un futur type.

Il n'y a pas de hasard.

Donc il faut consciemment réfléchir aux différents présents possibles pour nous.

Et le futur qui leur est associé.

Et ensuite il faut consciemment mettre ces différents doublets présent-futur sur la balance.

Et choisir celui qui pèse le plus lourd.

Notre cerveau est tellement focalisé sur le court terme qu'il est nécessaire de prendre du recul pour ne pas gâcher son temps sans s'en rendre compte.

...

Dwight Eisenhower disait un truc du genre "Ce qui est urgent n'est pas vraiment important, et ce qui est important n'est pas vraiment urgent".

Si vous êtes concerné par votre futur, il est essentiel de rendre urgent ce qui est important.

Comme le développement de compétences par exemple.

Personnellement depuis 10 ans j'ai toujours privilégié le développement de mon fond d'opération.

Le développement de mes connaissances et de mes compétences notamment.

Même quand j'avais des trucs beaucoup plus urgents à faire.

Et même quand ça m'a mis dans la merde vis-à-vis de ces choses plus urgentes.

Et je ne le regrette pas.

Car à l'échelle de mon existence, ces trucs urgents n'étaient pas importants.

...

Alors qu'à l'échelle de notre existence notre fond d'opération, nos compétences, nos connaissances, tout ça c'est toujours hyper hyper important,

même si ce n'est jamais urgent de les développer.

Ce n'est jamais urgent de devenir une personne plus accomplie.

...

Et pour comprendre pourquoi c'est hyper important de développer son fond d'opération,

je vous invite à aller visionner la série d'épisodes que j'ai fait sur ce thème qui commence à l'épisode 19.

..

Et sur ce, on reparle de tout ça dans le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : Le développement personnel, ce n'est pas optionnel #0138

<< Épisode précédent : Ce qu'il faut savoir pour tirer le potentiel de son cerveau #0136

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS