Ce que l'Ego a du mal à comprendre sur le Monde #0132



Pourquoi le monde est aussi imparfait ? Pourquoi on est mortel ? Pourquoi il faut lutter pour survivre ? Pourquoi il existe des maladies génétiques ? Vraiment mal branlé ce monde hein dis-donc !

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.


Pour le vingt-cinquième épisode de la série sur l'éveil spirituel et la sortie de la matrice de la perception existentielle, la matrice de notre propre création.

...

Dans l'épisode d'aujourd'hui, on va parler de simulation.

...

Imaginez que nous les êtres humains on crée un monde virtuel.

Une sorte de jeu-vidéo hyper-complexe.

Dans lequel les personnages virtuels ont leur propre conscience et vivent leur propre vie.

Pour un personnage virtuel, l'équivalent de l'éveil spirituel, de la réalisation de l'Absolu, de l'ouverture du troisième oeil et tous les autres synonymes que ça peut avoir,

ça serait de réaliser

1 / qu'il est dans un jeu,

2 / qu'il est programmé pour se voir comme un personnage,

alors que dans l'absolu il est indissociable du jeu.

3 / que sa détermination individuelle fait partie intégrante de la détermination globale du jeu,

qu'elle en est insépérable, et qu'elle est notamment la continuité parfaite d'un large héritage encodé dans son ADN

Et 4 / que ce qu'il est en train de réaliser, ça fait totalement partie du jeu, et ça ne pouvait arriver que maintenant que le développement de sa conscience en est arrivé à ce stade,

sachant que sa conscience n'est pas simplement sa conscience mais celle du jeu,

étant donné que cette conscience a distribué et poursuivi son développement à travers de multiples personnages avant d'être héritée par ce personnage.

...

Et à partir de là ce personnage il va probablement changer son attitude.

Il va commencer à devenir un mystique.

D'ailleurs s'il est bien en avance sur les autres, il est plausible qu'une religion se développe autour de ce personnage et de ses réalisations de l'Absolu.

...

Bref pour en revenir aux réactions egoïques vis-à-vis de Dieu et de l'Absolu,

qu'on a commencé à aborder dans l'épisode précédent.

Beaucoup de gens se demandent également pourquoi le monde est aussi imparfait si Dieu est infiniment intelligent.

Et là encore c'est considérer l'imperfection relative, au sein des codes de la perception existentielle.

C'est comme se demander pourquoi on n'est mortel et pas immortel,

sans considérer que notre durée de vie est parfaitement ajustée à la vie qu'on est supposée mener.

Ce qui est la raison pour laquelle les durées de vie des différentes espèces vivantes sont si variables.

...

Dans l'absolu étant donné l'infinité de contraintes qui existent,

le monde est aussi parfait qu'il peut l'être.

Oui, la vie c'est bien bordélique et compliqué comme affaire,

oui c'est une lutte pour survivre, se faire sa place dans ce monde et être heureux,

et on voudrait que ce soit plus facile.

Mais il faut bien comprendre que c'est cet équilibre semi-instable entre l'ordre et le chaos émotionnel qui anime et tracte l'évolution.

Nos sentiments ne sont pas calibrés comme ils sont calibrés par hasard.

...

Encore une fois il faut sortir de notre perspective relative et se rendre compte de la difficulté de la tâche de Dieu qui en tant que Créateur et Création,

s'efforce d'évoluer et de s'auto-organiser pour faire émerger un monde de plus en plus complexe à partir de sa propre matière.

Le nombre de paramètres et de contraintes est infini,

c'est tout bonnement incroyable que ça puisse évoluer,

parce qu'il y tellement tellement de moyens de faire merder le tout en essayant de le faire évoluer.

C'est incroyable en particulier qu'il n'y ait pas plus de pathologies que ça par exemple.

Il faut sortir de notre perspective relative limitée et se rendre compte d'où le monde est parti pour en arriver là.

Il faut se rendre compte des contraintes du bordel qu'est la Création pour en voir sa perfection.

À partir de là, tout ce qui ne va pas avec le monde devient évident et inévitable.

De la même manière que tout ce qui va bien avec le monde.

Les deux vont ensemble.

Mais c'est très difficile de le réaliser quand on est coincé dans la matrice de la perception existentielle.

Et c'est parfaitement logique, elle n'est pas faite pour, au contraire.

...

L'Ego a une vision très relative de la perfection, il ne se rend pas compte que s'il avait le pouvoir de changer certaines choses pour rendre le monde parfait selon ses codes,

ça créerait probablement un paquet de déséquilibres et tout se casserait la gueule.

Il ne se rend pas compte que lui-même ne serait jamais entré dans l'existence en premier lieu si tout était parfait depuis le début.

Les choses sont ajustées comme elles sont pour des raisons qui échappent à notre Ego.

...

Ce qui peut être la source du plus grand mal, peut aussi être la source d'un plus grand bien.

La plupart des oeuvres de science fiction sont d'ailleurs bourrées d'incohérences justement parce que notre Ego est incapable de jouer avec la réalité tout en restant cohérent.

...

Par exemple si on essayait d'effacer certaines maladies génétiques,

on effacerait probablement en même temps beaucoup de possibilités d'évolution.

Parce que certes il y a certains gènes affectant le fonctionnement cérébral qui s'ils sont combinés d'une certaine manière  peuvent créer des pathologies comme la schizophrénie par exemple.

Mais ce qu'il faut réaliser c'est que si ces mêmes gènes sont combinés ensemble d'une manière légèrement différente,

ben ça peut créer des génies, des personnes hyper-créatives, etc, qui vont faire avancer l'humanité.

Quand tu étudies la vie et la psychologie des personnes les plus remarquables de l'histoire de l'humanité, tu te rends compte que beaucoup d'entre elles ne sont pas passés loin de la folie.

Il y a d'ailleurs un très bon livre sur ce sujet.

"A First-Rate Madness", littéralement "Une folie de première classe",

de Nassir Ghaemi, qui exlore les liens entre leadership et maladies mentales.

...

Le mécanisme d'encapsulation de notre conscience dont je vous parlais dans l'épisode 64, n'est pas aussi puissant par hasard.

Désencapsuler notre conscience un peu plus que la normale peut créer beaucoup de stress.

C'est en partie pour cela qu'on dit souvent heureux les ignorants, heureux les simples d'esprits, etc.

...

Dieu en tant que Créateur et Création, est obligé de risquer les pathologies graves pour donner sa chance à l'évolution.

S'il ne laissait aucun risque à la pathologie il ne laisserait aucune chance à l'évolution.

...

Les gens ne se rendent pas compte à quel point faire évoluer nos capacités physiques et mentales, c'est comme de jouer avec le feu.

La plupart des gens qui ont des avantages ont souvent des gros désavantages qui sont biologiquement indissociables de leurs avantages.

...

Et puis évidémment au niveau des incomréhensions de l'Ego,

il y a toute cette absurdité de l'illusion et des demi-vérités dont je vous ai parlé il y a quelques épisodes.

L'illusion fait partie du monde des formes.

Le monde relatif.

Dans l'absolu, il n'y a pas de formes.

Par exemple en étudiant l'éveil spirituel et l'Absolu,

un esprit qui est coincé dans la matrice de la perception existentielle va se dire que ça veut dire qu'il n'y a pas de "Moi" qui habite dans son corps.

Que son Ego une illusion.

De la même manière il va se dire qu'il n'a pas de libre-arbitre, et que c'est Dieu qui tire les ficelles de toute la Création dont il fait partie.

...

La plupart des gens qui pensent ce genre de pensées,

ne réalisent pas à quel point c'est absurde de se dire ça.

Parce qu'en fait il faut forcément un Ego pour comprendre l'idée d'habiter dans quelque chose et l'idée de corps.

La plupart des gens négligent que cette idée "d'habiter dans quelque chose", et cette idée de "corps" n'existent pas dans l'absolu,

elles sont relatives à la matrice de la perception existentielle et au monde des formes.

De la même manière que l'idée d'une entité qui "tire les ficelles" d'une autre entité est relative à la matrice de la perception existentielle.

Autrement dit ces personnes qui pensent ces choses, elles n'arrivent pas à voir qu'elles sont toujours en train de raisonner au sein du rêve relatif et donc qu'elles présupposent le rêve dans leur façon de penser l'absolu.

C'est exactement comme de faire un rêve dans un rêve,

et de croire qu'on ne rêve plus alors qu'on est juste sorti du premier rêve.

...

Et encore une fois c'est le même problème aussi quand on se demande comment toute notre expérience peut-elle bien être produite par cette espèce de masse de viande gélatineuse appelée cerveau qu'on a dans le crâne.

Comment est-ce que la matière peut-elle se transformer en expérience.

Et la réponse c'est que tout ça, c'est un délire qui fait partie du rêve.

Ça ne reflète pas du tout ce qui se passe dans l'absolu.

Dans l'absolu il n'y aucune distinction entre la matière et l'expérience.

Il n'y a que dans le monde relatif que l'on distingue des formes d'autres formes.

Ici le cerveau et l'expérience.

Et c'est pareil aussi quand on distingue le mental du physique.

Et qu'on se dit par exemple qu'arrêter une addiction, c'est mental, ce n'est pas physique.

Quand on se dit c'est dans la tête que ça se passe !

Dans l'absolu c'est absurde.

...

C'est mental et physique, il y a des circuits dans le cerveau qui sous-tendent l'addiction mentale.

Mais le truc c'est que ça nous aide à un niveau relatif de faire des distinctions,

parce qu'on attribue des propriétés différentes à chaque concept.

Et ça nous aide pour guider nos actions.

...

Il y a aussi ce problème quand on se dit qu'on est juste un petit truc dans l'Univers, et qu'on se croit beaucoup plus objectif qu'une personne qui se voit comme quelque chose de grand, de spécial et d'incroyable.

Si tu penses que tu n'es qu'un petit truc dans l'Univers,

tu devrais réaliser que de 1 /

L'infini s'étend tout autant à l'extérieur de ton corps qu'à l'intérieur de ton corps.

Autrement dit comme toute chose, tu es parfaitement au centre de Tout.

et de 2 /

tu devrais réaliser que sans des êtres conscients tel que toi pour conscientiser cet Univers,

il n'existerait même pas.

...

Et sur on continue d'en parler dans le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez apprécié, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout,

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : Vision du Monde, Bien-Être et Souffrance #0133

<< Épisode précédent : Dieu, Psychoses et Expériences Spirituelles #0131

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS