Le 03/12/2019
STOP L'AUTO-SABOTAGE : Chercher la reconnaissance est une habitude toxique qui va te décourager #0183



Être obsédé par les résultats est la recette parfaite pour se rendre misérable et conditionner son cerveau à toujours être en manque.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour le douzième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.

...

À la fin du dixième épisode, je vous disais que

je suis quasiment certain qu'une infinité de personnes se sont lancées sur Internet et ont abandonné leur projet parce qu'elles n'avaient pas la reconnaissance attendue.

Et que c'était trop dur à supporter pour elles sur la durée,

ça les a bouffé de l'intérieur.

...

C'est très facile de devenir dépendant de la reconnaissance sur Internet.

...

Par exemple durant la période où j'écrivais les vidéos précédentes,

j'ai vu un commentaire de détresse sur une autre chaîne,

qui mettait parfaitement en évidence les problèmes à éviter que j'ai décris dans les derniers épisodes.

D'ailleurs l'auteur de ce commentaire m'écoute peut-être aujourd'hui parce que je lui est répondu.

Bref il était en détresse et il écrivait

"J'espère qu'une personne qui lira ce commentaire pourra m'aider à me motiver,

une personne qui puisse croire en moi.

Alors voilà, j'ai une chaine de 1000 abonnés,

j'ai commencé en mars et depuis j'ai de moins en moins d'idées,

j'essaye de faire du mieux que je peux, d'améliorer la qualité de mes vidéos au max..

Mais il y a les chiffres qui me dépriment beaucoup,

le fait que j'ai 1000 abonnés et que je dépasse à peine les 100 vues, et les 30 likes...

Pourtant je bosse beaucoup sur ces vidéos,

je peux faire 20h de montages facilement.

De plus, j'ai un ami auquel je me confie pas mal,

je lui demande souvent si tel type de vidéo peut être bien ou pas,

et très souvent sa réponse est négative,

il me dit que je devrais faire des vidéos d'actualité pour faire un maximum de vues,

mais c'est pas vraiment ce que je recherche,

et a chaque fois que j'ai une idée, il me dit "nan c'est nul ça" et apres "démerde toi"

...

Comment avoir toujours envie de ne pas abandonner face à mon nombre de vue ?

Comment devrais-je me motiver ?

Voici mes questions auxquelles j'aimerais qu'une personne motivante réponde,

j'en ai vraiment besoin,

je ne veux pas abandonner et meme si je ne cesse de regarder ces videos de motivation,

impossible de m'en convaincre...

J'ai besoin d'aide, même si ma demande d'aide peut paraître minable par rapport à la misère que vivent certains...

Merci d'avoir lu, si tu as une réponse, je la veux bien."

...

Fin du message

...

Encore une fois, des personnes qui sont dans cette situation je pense qu'il y en a plein.

C'est juste un bon exemple parmi tant d'autres de personnes qui sont vouées à se sentir misérables à l'intérieur à cause de leur mauvaise gestion mentale et stratégique vis-à-vis de l'avancement de leurs projets.

Des personnes qui sont structurées pour souffrir.

Si vous faites attention vous verrez notamment qu'il ne suit aucun des principes directeurs que je vous ai expliqué dans les derniers épisodes.

Son esprit n'est pas bien aligné pour avancer efficacement et sereinement.

Et de ce fait il est un peu comme dans une voiture qui va constamment dans le talus,

une voiture avec laquelle non seulement c'est très difficile de rester sur la route,

mais en plus dont le réservoir est percé.

...

Ce qui est marrant c'est que lui-même se rend compte de ça étant donné qu'à la fin de son message il mentionne que "sa demande d'aide peut paraître minable par rapport à la misère que vivent certains..."

Il se rend compte que sa souffrance est auto-générée et qu'elle n'a pas vraiment lieu d'être.

Il se rend compte que la souffrance n'est pas tellement une question de circonstances mais une question de dynamiques mentales.

...

Ce qui est particulièrement fou c'est qu'il s'est conditionné à croire que le problème venait d'un manque de reconnaissance.

Il s'est conditionné à croire que pour continuer il a vraiment besoin de plus de reconnaissance qu'il n'en a déjà,

alors qu'il en a déjà pas mal pour quelqu'un qui a commencé depuis 8 mois.

...

Il s'est conditionné à croire que tout irait mieux pour lui si seulement il avait plus de vues et de pouces vers le haut.

Mais franchement c'est illusoire.

Le problème vient d'ailleurs.

Le problème est bien plus profond et général.

Il cherche à se remplir de reconnaissance tout simplement parce qu'il a besoin de remplir un vide intérieur.

Mais il ne réalise pas que la reconnaissance n'est vraiment pas la bonne matière pour remplir son vide intérieur.

C'est beaucoup trop pauvre nutritivement parlant.

La reconnaissance il faut un peu voir ça comme du sucre.

Ce n'est pas uniquement avec ça que tu vas nourrir sainemement ton esprit,

ça ne peut pas être la base de ton régime, tu dois avoir autre chose.

Si tu ne manges pas de matières grasses ou de protéines,

peu importe la quantité de sucre que tu manges, tu ne seras pas bien, tu auras des carences.

...

Et donc tant qu'il ne règle pas ce problème,

peu importe ce qu'il fait et les résultats qu'il a,

il aura toujours besoin de plus qu'il n'a déjà.

Parce qu'il sentira toujours un vide à l'intérieur.

...

Comme je vous l'expliquais il y a deux épisodes de ça,

d'une certaine manière il a plus de reconnaissance qu'un roi du passé.

Mais il ne le réalise pas.

Au contraire, il ne se sent pas du tout roi, il se sent petit et misérable.

Pourquoi ?

Parce qu'il est focalisé sur les gros chiffres que d'autres ont à notre époque sur Internet.

Il est focalisé sur le chemin des autres plutôt que sur son propre chemin.

Il est une ceinture blanche qui veut devenir ceinture noire au lieu de ceinture jaune.

Il s'est rentré dans le cerveau que ses chiffres n'étaient pas normaux et qu'il avait déjà besoin de beaucoup plus.

Il est dans une relation malsaine et toxique avec la reconnaissance.

Il est coincé dans une réalité qui ne l'aide pas du tout, ni à évoluer, ni à être bien.

...

Si tu penses que tu manques quelque chose alors tu ressentiras un manque.

Et le truc qu'il faut bien comprendre c'est que peu importe notre situation on peut toujours assez facilement penser qu'on manque quelque chose.

Et donc le besoin de support que cette personne ressent est réel,

mais il a été crée par un manque qu'il a lui-même créé.

Un manque lié d'une part à des croyances irréalistes,

et d'autre part à de mauvais investissements de ses ressources mentales.

Il a investi tellement d'attention sur les chiffres que son cerveau a fini par croire

que c'est important pour la survie d'avoir beaucoup de reconnaissance.

Et donc il se sent misérable et déprimé quand il n'a pas le sentiment d'en avoir assez.

Ça déclenche un signal d'alarme en lui.

Un signal de manque.

...

Il s'est conditionné à en avoir besoin pour ne pas être mal.

Mais c'est un besoin complètement factice lié à son obsession addictive pour les résultats.

...

Il n'y a que sur Internet que ce n'est pas normal de n'avoir qu'une trentaine de personnes qui te "likent", qui te félicitent à chaque fois que tu fais ton travail.

Imaginez des personnes qui travaillent dans un bureau, dans un atelier, dans un chantier, dans une boutique, etc

et qui ont besoin que des centaines de personnes viennent régulièrement leur faire un signe du pouce pour continuer d'être motivé à travailler.

C'est absurde, elles ne pourraient pas avancer,

et personne ne voudrait les embaucher.

...

Dans la plupart des activités on ne reçoit pas l'équivalent des vues, des likes, des pouces, etc.

Et pourtant les personnes qui pratiquent ces activités ne sont pas malheureuses pour autant de ne pas avoir droit à ça, n'est-ce pas ?

Et vous savez pourquoi ?

C'est parce qu'elles n'y songent même pas.

Elles ne s'attendent pas du tout à une telle reconnaissance,

et par conséquent elles ne ressentent aucun stress et aucun manque vis-à-vis de ça.

...

Et donc ça c'est sa première grosse erreur.

Il valorise beaucoup trop la reconnaissance,

et pas assez le processus.

...

Sans réaliser que la reconnaissance ne pourra jamais le combler.

Il vise le mauvais endroit, la reconnaissance n'est pas la bonne substance pour être comblé.

Plutôt que de se concentrer sur la reconnaissance il devrait se concentrer à développer une activité qui lui fait oublier la reconnaissance,

une activité qui se suffit à elle-même, une activité avec laquelle il se sent connecté.

Il devrait aussi se concentrer à trouver des personnes avec lesquelles passer du temps,

des personnes avec lesquelles il se sent connecté et qui lui font oublier tout ça.

Bref un mode de vie qui lui retire le temps de penser qu'il manque de quelque chose.

Mais hélas il est probablement précisément dans la situation inverse.

Il a manifestement beaucoup trop de temps pour penser qu'il manque de quelque chose.

...

Il est comme un enfant qui n'arrête pas de se demander quand est-ce que ça arrive,

plutôt que d'apprécier le voyage, et de laisser les résultats arriver d'eux-mêmes.

Un enfant qui fait un caprice pour obtenir quelque chose sans réaliser que l'obtenir ne l'avancera à rien,

si ce n'est le mener à un autre caprice pour obtenir quelque chose d'autre.

Il en est ainsi quand on ne se satisfait pas du chemin.

...

Son esprit porte un poids qu'il n'a pas à porter parce qu'il investit beaucoup trop d'attention et d'énergie dans l'arrivée des résultats

plutôt que de rester concentré sur le processus et de laisser les résultats arriver à leur rythme.

D'ailleurs c'est un bon exemple de ce qu'il ne faut pas faire avec la loi d'attraction.

Ce n'est certainement pas en pensant constamment à l'arrivée des résultats qu'on va les faire arriver plus vite, au contraire.

...

En faisant ça, il perce son propre réservoir d'énergie mentale.

Il s'impose lui même de la difficulté qui n'a pas lieu d'être.

Il subit beaucoup trop de frictions inutiles dans sa tête à cause de l'attention inutile qu'il porte aux résultats.

...

Comme je vous le disais dans l'épisode 44,

les gens qui arrêtent en cours de route, ce n'est pas forcément parce qu'ils ne sont pas endurants mentalement,

mais c'est parce qu'ils subissent trop de frictions sur la route.

Ils perdent trop d'énergie.

Ils laissent trop de choses rentrer dans leur tête.

Ils laissent trop de choses les atteindre.

...

Un des meilleurs moyens d'éviter la friction c'est de ne rien attendre du monde,

de filer droit comme une flèche.

...

Donc pour ne plus être démotivé de manière récurrente,

en particulier dans les premières années du processus,

il faut oublier la reconnaissance.

Ça n'avance à rien d'y porter autant d'attention,

au contraire, ça te divertit négativement du chemin et de la construction de ce qui va justement t'apporter la reconnaissance.

Pour ne plus être démotivé par ça,

il ne faut pas renoncer à avoir de la reconnaissance,

mais il faut tout simplement arrêter de la chercher.

Il faut se déconditionner de la recherche de reconnaissance en coupant les comportements qui nourrissent cette habitude toxique,

il faut réaliser que c'est juste malsain.

....

Et en contre-partie il faut apprendre à valoriser et apprécier le processus au lieu de valoriser uniquement les résultats.

Il faut basculer d'appétit.

...

C'est à dire que quand tu poursuis une activité,

tu devrais être déprimé non pas de ne pas gagner de reconnaissance mais de ne pas gagner de développement.

Tu devrais être déprimé non pas d'être privé de résultats extérieurs,

mais d'être privé de ne pas pouvoir pratiquer, progresser et avancer.

Pour reprendre l'image de la reconnaissance comme étant du sucre,

c'est un peu la même chose que d'apprendre à se déconditionner du sucre et d'apprendre à apprécier manger des légumes verts :D

...

Le signal d'alarme que tu ressens quand tu as l'impression de manquer de reconnaissance,

tu devrais le ressentir quand ça fait longtemps que tu n'as pas avancé sur ton chemin.

Plus tu avances sur ton chemin plus tu augmentes tes chances d'avoir de la reconnaissance de toute manière.

...

Si tu es configuré comme ça tes émotions négatives t'aideront sur la durée, au lieu d'être toxiques.

...

...

Bref sur ce on s'arrête là pour aujourd'hui.

Dans le prochain épisode on abordera une synthèse de toutes les autres erreurs à éviter pour ne pas être constamment découragé.

En attendant, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour la visibilité.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : 7 Erreurs qui te font être Découragé et perdre la Motivation #0184

<< Épisode précédent : Le muscle le plus important à travailler (et dont tout le monde s'en fout) #0182

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS