Le 10/06/2020

Que faut-il faire ?! Dilemmes éthiques et relativité du mal #0237



Dans cette vidéo on parle de dilemmes éthiques, de censure, du prof Raoult et d'énergies !

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.

...

Dans cette vidéo on va parler de dilemmes éthiques.

...

En science de l'éthique, il y a des expériences de pensée qui mettent en jeu des dilemmes moraux dans des situations où le temps est compté et qu'il faut prendre des risques pour sauver des vies.

L'une des plus connues étant celle du dilemme du tramway, qui a des tas de variantes.

Je vous laisse regarder par vous-même sur Internet les énoncés de ce genre d'expériences de pensée.

Mais en gros dans tous les cas on a le choix entre option 1 /

ne rien faire et laisser des gens mourrir,

et option 2 / agir au risque probable de sacrifier une personne mais sauver les gens qui allaient mourir si on ne faisait rien.

...

Dit de manière plus abstraite option 1 / rester passif et laisser le mal arriver.

Option 2 / faire personnellement un moindre mal pour ne pas laisser un plus grand mal arriver.

...

Ces expériences jouent essentiellement sur notre sentiment de responsabilité.

En gros quand on laisse le mal arriver sans rien faire,

indirectement on fait le mal, mais subjectivement étant donné qu'on ne fait pas personnellement une action pour faire du mal, on ne se sent pas vraiment responsable.

Inversement quand on doit personnellement faire quelque chose de mal pour essayer d'empêcher un grand mal d'arriver, là subjectivement c'est dur.

...

Les variantes de ces expériences permettent de plus ou moins brouiller notre sens moral et faire changer les choix qu'on prend pour résoudre les dilemmes.

...

On peut imaginer par exemple des situations dans lesquelles on fait une mauvaise action mais en ayant l'intention de faire du bien.

...

Bref, récemment on était en plein dans ce genre de dilemme dans la réalité,

avec le coronavirus et ce qu'il fallait faire pour le traiter.

Est-ce qu'il faut prendre des précautions ou est-ce qu'il faut tout tenter.

Est-ce qu'il faut s'en tenir à la procédure ou est-ce qu'il faut outrepasser la procédure.

Est-ce qu'il faut communiquer au grand public ou est-ce qu'il ne faut pas communiquer au grand public.

Est-ce qu'il faut prendre le temps de bien faire les choses ou est-ce qu'il faut se presser.

Est-ce qu'il faut prendre des précautions dans la communication ou est-ce qu'il faut tout communiquer sans filtre.

Est-ce qu'il faut confiner tout le monde où est-ce qu'il faut laisser la vie sociale et économique continuer ?

Les conséquences positives et négatives de chaque option sont assez complexes.

Par exemple le fait de se presser à utiliser une solution médicale sans s'assurer qu'elle soit bonne peut créer une sorte de diversion et au final faire perdre du temps pour trouver mettre en oeuvre une bonne solution.

...

Et face à une situation présentant de tels dilemmes,

il n'est pas du tout étonnant que parmi toute la variété des profils psychologiques humains,

certaines personnes privilégient sans hésiter certains choix,

comme s'il n'y avait pas de dilemmes.

Je considère que c'est ce qu'à fait le professeur Didier Raoult.

Il n'a pas été hésitant à prendre certaines positions.

Certaines personnes ont été totalement d'accord avec ses choix,

alors que d'autres ont eu les penchants inverses et donc ont critiqué ses choix.

...

C'est grosso-modo la vieille opposition politique entre la gauche et la droite.

La gauche et la droite c'est une opposition conceptuelle mais derrière laquelle se cache des mécanismes de la vie pour se gérer elle-même.

La gauche et la droite c'est comme le Yin et le Yang,

ce sont des organes pré-établis qui ont chacune une fonction antagoniste

et qui ont besoin l'une de l'autre pour contre-balancer leur expression à travers le temps.

Les pôles se surveillent et se contiennent l'un l'autre.

Dès que l'un fait des excès, l'autre réagit.

Si bien qu'ils ne sont pas vraiment indépendants.

...

Bref, encore une fois je tiens à préciser qu'il n'y a pas de réponse simple qui assure de minimiser les dérives au niveau de ces dilemmes.

Non dans tous les cas il peut y avoir des dérives.

...

Par exemple si on prend le dilemme : est-ce qu'il faut prendre des précautions dans la communication des informations au public ou est-ce qu'il faut tout communiquer sans filtre.

Dans un monde idéal où le public qui va recevoir ces informations est composé d'agents rationnels qui vont eux-mêmes prendre des précautions et du recul vis-à-vis des informations qu'ils vont entendre, la question ne se poserait pas.

Il faudrait communiquer sans filtre et tout révéler pour que tout le monde soit à jour.

Mais hélas on est très très loin d'être dans un monde où les gens traitent les informations avec du recul.

Il y a énormément de personnes qui sont dominées par leurs émotions et qui au moindre bruit peuvent s'emporter, tirer des conclusions à la con et faire des bêtises.

Le niveau moyen de réflexion et d'esprit critique dans la population est très bas.

La plupart des gens ont tendance à s'enfoncer tête baissée dans leurs intuitions initiales puis à dénigrer sans considération toute perspective qui va l'encontre de ces intuitions.

Ils se croient plus justes et plus lucides que les autres dans leurs intuitions.

Ils pensent qu'ils n'ont aucunement besoin de reconsidérer leur position,

que tout cela est inutile, qu'ils ne sont pas des enfants.

Le problème de ces gens c'est qu'ils sont complètement inconscients des biais et des limites du cerveau humain.

Ils croient que leur cerveau veut leur propre bien et donc ne se méfient pas du tout d'eux-mêmes.

Et au passage si ça vous intéresse de mieux comprendre les relations entre intuitions, émotions, raison et moralité, je vous conseille l'excellent livre The Righeous Mind de Jonhanthan Haidt.

...

Bref, et par conséquent quand il s'agit de communiquer des informations au grand public,

il faut prendre en considération que beaucoup de gens fonctionnent comme ça,

et prendre des précautions afin d'empêcher le plus possible les dérives à la source.

Ça fait partie de la responsabilité du communiquant d'anticiper ce genre de conséquences.

Dit crûment, il faut anticiper la connerie humaine et protéger les gens de leur propre connerie en gros.

...

Et c'est un point sur lequel j'ai trouvé le professeur Didier Raoult trop négligent.

Jusque ici j'ai l'impression qu'il avait assez peu conscience de l'impact que pouvait avoir ses mots et à la façon dont ils allaient pouvoir être interprétés.

Alors même qu'il était dans une position où beaucoup de gens l'écoutaient.

Et donc où il aurait du redoubler de précautions à ce niveau.

Contrairement à ce que pensent certains,

niveau communication il a été très loin du professeur désintéressé et transparent qui ne fait que proposer une solution en toute objectivité scientifique.

Je ne dis pas que les autres en face sont mieux que lui à ce niveau bien sûr,

je dis juste qu'il n'est pas mieux que les autres à ce niveau.


Pour démontrer qu'il est véritablement au dessus de tout ce bruit et ce tapage médiatique,

il aurait avoir une attitude plus sobre et rationnelle,

mais il ne l'a pas fait, il est rentré dans le jeu.

À chaque apparition il a fait des déclarations chocs sans demi-mesure,

déclarations chocs qui bien sûr galvanisent les esprits sensibles à l'émotion.

Ce qu'il a fait niveau communication, ça se rapproche d'une campagne qui occultait beaucoup d'informations et qui galvanisait inutilement les émotions en laissant croire que les critiques étaient infondées, qu'elles cherchaient juste à lui nuire et qu'il ne fallait pas s'en soucier.

Alors que la plupart des critiques avaient leur place et ne venaient pas d'une intention de nuire mais d'une intention d'y voir plus clair et d'éliminer les doutes.

Et ce n'était pas sérieux de sa part de balayer les doutes comme si c'était rien.

Et c'est con parce que personnellement j'aimerais bien le croire et le prendre au sérieux Didier Raoult, mais à cause de ça,

j'ai du mal à accorder de la crédibilité à ce qu'il dit.

Parce que s'il néglige certains éléments qu'est-ce qui me dit qu'il n'est pas complètement biaisé lui aussi ?

C'est bien gentil de dire que les medias font du lavage de cerveau,

mais pour le coup le professeur Raoult lui aussi a contribué au lavage de cerveau dans cette histoire.

Il a joué une sorte de double jeu en préconisant tout un tas de choses mais en ne suivant pas lui-même ce qu'il préconisait.

On l'a souvent entendu critiquer l'implication des émotions au détriment de la raison par exemple,

 alors qu'il contribue justement fortement à l'implication des émotions dans cette histoire.

Il faisait un peu l'innocent qui n'a rien à se reprocher, et qui subit une sur-médiatisation autour de lui sans le vouloir, et c'est dommage.

J'ai du mal à croire qu'un mec qui met son nom dans toutes les publications possibles et qui sort régulièrement des vidéos pour grosso-modo dire la même chose,

ne cherche pas à être médiatisé.

Et hélas la plupart des gens qui suivent le professeur Raoult n'ont vu que du feu dans ce qu'il néglige.

Beaucoup pensaient même que tout le monde cherchait à injustement faire opposition à sa solution et à le détracter pour le détracter,

alors que ça n'a aucun sens.

Je veux dire, la chloroquine a été bien poussée pour le covid-19 sans démonstration digne de ce nom.

C'est tout à fait normal que derrière on essaie de s'assurer que c'était justifié.

Ce n'est ni de l'opposition ni de la détraction, c'est de la vérification. 

Il faut remettre les choses au clair, l'opposition ça aurait été s'il y avait eu plein de preuves rigoureuses que la chloroquine marche pour traiter le virus mais qu'on refusait malgré tout de la donner.

Là ça a été l'inverse, on l'a donné et mise en avant sans démonstrations dignes de ce nom.

Donc on est très très loin de l'opposition.

...

Ça me fait penser à ce qui se passait en parallèle sur le YouTube anglophone récemment.

Il y a une chaîne qui s'appelle LondonReal qui s'est fait censurer une vidéo de conspiration et qui criait que les élites de YouTube voulaient les faire taire,

alors même que les nouvelles vidéos de cette chaîne étaient dans les tendances.

Drôle de façon de faire taire.

Bref, il faut être cohérent et arrêter de privilégier les interprétations dramatiques des événements.

...

D'ailleurs c'est un peu le même dilemme que la censure.

Il y a eu pas mal de vidéos de théories conspirationnistes à propos de l'origine du coronavirus qui ont été censurées.

D'un côté on pourrait se dire ce n'est pas cool, il faut laisser les informations en libre accès,

c'est à chacun de se faire son propre avis, et censurer ne fera que donner du crédit à ces théories conspirationnistes.

Mais là encore ça serait considérer qu'on vit dans un monde idéal où le public qui va recevoir ces informations est composé d'agents rationnels qui vont eux-mêmes prendre des précautions et du recul vis-à-vis des informations qu'ils vont entendre.

Je n'ai plus besoin de vous répéter que ce n'est pas le cas.

Beaucoup de gens sont dirigés par leurs émotions et sont très susceptibles à toutes sortes de biais à la con. 

Et donc de l'autre côté on peut  se dire que ces théories conspirationnistes sont dangereuses,

qu'elles attisent les mauvaises émotions en nous, qu'elles créent de la paranoïa,

qu'elles nous font aller dans la mauvaise direction,

et que certaines personnes n'ont pas la capacité de les considérer rationnellement et donc qu'il faut les empêcher de se faire endoctriner quitte à censurer.

Le conspirationnisme a en effet tendance à fonctionner comme du fondamentalisme religieux,

avec toutes les dérives qui vont avec.

...

C'est aussi un peu le même genre de dilemme avec le droit de vote.

Est-ce que c'est une bonne idée de donner le droit de vote à des personnes qui fonctionnent de manière trop émotionnelle et qui prennent des positions sur la base de leur intuitions,

sans jamais questionner leurs intuitions,

sans même parler de réfléchir et comprendre la complexité des enjeux ?

Est-ce que ces personnes ont réellement une agentivité ?

Est-ce que ces personnes sont suffisamment compétentes pour voter et avoir une rôle décisionnel sur la façon dont les systèmes doivent être gérés ?

Est-ce que ce n'est pas irresponsable de laisser ces gens avoir un impact ?

Pour moi la réponse n'est pas claire.

Mais bon étant donné le rôle de façade qu'à le vote dans nos systèmes,

ça ne change pas grand chose.

...

Bref pour en revenir au phénomène Raoult.

Contrairement à ce que certains pensent,

je ne suis ni pour on contre Didier Raoult.

Depuis le début je garde du recul sur le fond de cette histoire et je ne porte pas de jugement catégorique.

Parce que 1 / c'est beaucoup plus complexe et délicat que ça ne semble toute cette histoire.

Et 2 / si tu es vraiment conscient des angles morts et du faux sentiment de certitude et de lucidité que peuvent générer les biais du cerveau humain alors tu gardes des précautions même quand tu penses ne plus en avoir besoin.

Parce que tu sais que malgré tes sentiments, la probabilité que tu ne sois pas injustement biaisé est pratiquement inexistante.

Parce que tu sais que les biais sont toujours là même quand tu crois qu'ils ne le sont plus.

Parce que tu sais que les idiots qui se croient lucides ça ne manque pas, et tu pourrais bien en faire partie si tu te laisses aller.

Je veux dire c'est un gros classique psychologique le sentiment d'être sorti du brouillard de l'ignorance alors qu'en fait on est entré dans un autre brouillard de l'ignorance.

D'ailleurs je ne sais pas si vous avez remarqué mais le point commun de tout le monde dans cette histoire c'est qu'ils se croient tous convaincus d'être les plus lucides.

Et je pense que les grands gagnants seront ceux qui ne se sont pas laisser emporter dans la présomption d'innoncence ou de culpabilité à la moindre nouvelle information.

Ce qui est ironique c'est que les pro-Raoult et les anti-Raoult se croient tellement différents,

mais pour moi ils sont dans le même sac.

Ils ont exactement le même problème.

Ils se croient trop précipétement lucide et dans le vrai,

ils sont trop sur la défense,

et reprochent aux autres, ce que eux leur reprochent.

Un peu comme des chiens qui s'aboient dessus.

C'est ridicule.

Le seul truc que je déplore depuis le début c'est la réaction de beaucoup de gens qui le soutiennent ou qui le condamnent de manière convaincue en se basant essentiellement sur leur intuition ou des informations trop fraîches et en ne prenant jamais de recul.

Honnêtement j'ai été un peu dépité de voir tous ces gens prendre position et être convaincu de manière aussi précipitée et radicale et avec aussi peu d'informations.

Ce n'est pas responsable de s'engager aussi facilement, et ça contribue fortement à toute l'hystérie générale.

...

Toutes les vidéos que j'ai fait sur Didier Raoult c'est essentiellement pour deux raisons.

1 / pour mieux observer et comprendre certaines dynamiques psychosociales qu'il y autour du phénomène.

Parce que c'est quand même un sacré cas d'école.

On peut apprendre des tas de choses sur la nature humaine en observant toutes les réactions et toute la gestion de cette histoire.

Ça révèle les biais de tout le monde.

...

et 2 / parce que ça me permet de tirer partie des courants de trafic qu'il y a autour du phénomène pour acheminer très facilement du monde sur la chaîne.

Évidémment que c'est en grande partie pour acheminer du trafic sur ma chaîne.

Et pourquoi j'ai décidé de le faire ?

Eh bien c'est justement lié au sujet de cet épisode, à savoir les dilemmes éthiques.

...

J'ai vu des YouTubers connus commencer à faire des vidéos Raoult.

Certains prenaient juste des petites séquences et d'autres faisaient carrément des montages pourris qui trahissaient le sens de ce que disait Raoult

et mettait un joli titre putaclic qui jouait sur le côté homme providentiel de Raoult.

Et ces vidéos faisaient pas mal de de vues.

Certains avaient même le culot d'incruster tout un tas de pubs pour des produits payants dans la vidéo.

Ma première réaction a été de me dire que c'est de la propagande un peu stupide, mais bon c'est la vie, j'ai laissé couler.

Puis par hasard j'ai vu qu'un YouTuber qui avait très peu d'abonnés avait vraiment explosé son nombre d'abonnés.

Je me suis dit "tiens c'est étrange, qu'est-ce qui s'est passé".

Je suis allé voir ses dernières vidéos,

et là oh surprise tous ces derniers uploads c'était un paquet de vidéos Raoult.

Honnêtement je trouve que ce mec raconte pas mal de bullshit dans ses vidéos.

Et les montages sur Raoult qu'il mettait n'incitait pas du tout à l'esprit critique, au contraire, il jouait sur les biais émotionnels.

Et donc là ça m'a fait réfléchir.

Ça m'a fait réfléchir parce que 1 / ça voulait dire que ce n'était pas nécessaire d'avoir une grosse audience pour faire des vidéos Raoult qui explosent.

Et 2 / des mecs qui racontent du bullshit profite de ce phénomène pour amener du monde sur leur chaîne alors que moi je ne fais rien.

...

Et donc là dilemme éthique.

Quelque part si je ne fais rien, je me laisse faire,

je laisse les autres attirer la circulation sur leur chaîne et j'empêche la circulation d'atterir sur ma chaîne,

et donc indirectement sur du contenu et des informations qui ont une chance de les faire réfléchir.

J'estime que mon contenu mérite plus d'attention que celui de certaines chaînes qui utilisent sans retenue tout ce buzz Raoult pour acheminer du trafic vers chez eux.

Utiliser le buzz moi aussi serait jouer à armes égales niveau guerre de l'attention.

Et au moins je donnerais à des gens qui sont pris dans les courants de ce buzz d’atterir sur du contenu qui va les faire réfléchir derrière au lieu de les conforter bêtement dans leurs positions.

Il faut accepter de baisser le niveau pour pouvoir le monter derrière.

...

Mais du coup si je me mets moi aussi à faire des vidéos montage sur Raoult, alors je participe moi aussi à ce phénomène un peu stupide auquel je n'adhère pas.

...

J'ai hésité à le faire et puis finalement je me suis dit que ça fait partie du jeu.

L'algorithme de YouTube est stupide, il laisse des vidéos ayant du contenu réfléchi rester enfouies et ne pas avoir d'exposition alors qu'il laisse des vidéos avec du contenu à la con avoir de l'exposition de fou.

Étant donné les premières années de ma chaîne, c'est assez clair que mes vidéos classiques resteront enterrées.

L'algorithme de YouTube ne va pas m'acheminer du nouveau trafic juste parce que je réfléchis à écrire mes vidéos haha.

Donc même si c'est avec mes vidéos réfléchies que je vais garder du monde sur la durée,

ce n'est pas avec elles que je vais amener du nouveau trafic.

C'est assez triste et stupide de devoir faire du buzz et baisser le niveau pour acheminer du nouveau trafic mais il faut bien comprendre que les règles du jeu sont stupides sur internet.

Ce sont des robots stupides et sans conscience qui contrôlent où va le traffic.

Et si on laisse ces robots faire, ce n'est pas ça qui va élever le niveau sur le long terme.

Un moment donné quand les règles du jeu sont biaisées et que tu estimes que ton contenu a de la valeur,

il ne faut pas se laisser faire ou alors il ne faut pas jouer au jeu.

Ça ne me plait pas du tout de devoir faire ça mais il faut bien comprendre que

l'alternative c'est accepter de rester enterré sans rien faire.

Il n'y a aucun point bonus à jouer proprement, par contre il y a du malus.

...

Si vous voulez il faut un peu considérer comme du brassage génétique.

En biologie, moins une espèce se mélange, plus elle est consanguine et plus elle risque de disparaître.

Pour rester en vie et se propager, il faut se mélanger de temps en temps.

Les vidéos de Raoult publiées sur ma chaîne ont permis de croiser temporairement le flux de ma chaîne avec celui de Raoult.

Sur le long terme, c'est ce genre de croisements temporaires qui permettent l'expansion.

...

Ne jamais utiliser le buzz c'est un peu comme de s'évertuer à péter à la main un mur qui nous bloque le chemin plutôt que d'utiliser un outil.

Certes d'une certaine manière il y a plus de mérite à péter le mur à la main que d'utiliser un outil.

Mais quel est l'intérêt de péter ce mur en premier lieu ?

À quoi ça nous avance ?

À rien.

Ce mur est un challenge artificiel, il ne fait pas vraiment partie de ce qui est important,

il ne fait pas partie de la mission.

Ce qui est important est derrière ce mur, c'est à dire que plus de gens puissent accéder au contenu.

Donc plus tôt on peut s'en débarasser de ce mur qui bloque le chemin, mieux c'est.

S'attacher coûte que coûte au mérite peut dans ce genre de conditions être à la frontière entre vertueux et stupide.

...

Ce que je me refuse à faire c'est d'investir du temps et de l'énergie toute l'année pour attirer du monde.

Il n'a pas été question de ça ici, ça ne me coûtait vraiment rien, ce qui est pourquoi je l'ai envisagé.

...

De base, j'investis très peu d'énergie pour attirer du monde avec mes vidéos classiques parce que je passe tout mon temps à les écrire et les préparer.

Donc j'ai considéré ça comme une sorte d'opération commerciale.

Un gros buzz de courte durée comme ça ne me coûte pas beaucoup de ressources et ça me permet d'éviter d'avoir à essayer de faire des mini-buzz tout le long de l'année pour grappiller de l'attention.

Ce qui est la spirale dans laquelle tombe beaucoup de créateurs pour gagner de l'attention.

Il faut choisir son mal haha

Peu importe comment il y a un prix à payer niveau stratégie pour amener du nouveau trafic sur sa chaîne, parce que le marché est saturé.

Et il est hors de question que je travestisse mon contenu classique.

Donc tout compte fait cela m'a semblé être une option intéressante de publier ces vidéos.

Parce ce n'est vraiment pas le genre de trucs qui va se répéter,

c'est vraiment exceptionnel.

Si je n'étais pas tombé par hasard sur tous ces gens qui font du Raoult,

je n'en aurais jamais eu l'idée.

...

Du coup j'en ai profité pour faire des découpages un peu aléatoires du discours de Raoult,

à peine plus exagérés que ce que d'autres faisaient déjà,

pour voir si ça passait.

Parce que comme d'autres je soupçonnais que beaucoup avaient l'intellect débranché sur cette histoire et ne faisait pas attention à la cohérence du discours,

mais étaient simplement sur une lecture émotionnelle.

Et du coup ouais les découpages bidons sont globalement passés crème.

Certaines personnes ont remarqué bien sûr, mais pas la majorité.

Loin de là.

Ce qui est un indicateur supplémentaire que tout ce débat n'est pas dirigé par l'intellect.

Et que donc on ne peut pas le résoudre au niveau intellectuel.

Raoult aurait pu dire n'importe quoi qu'il y en aurait toujours eu des gens à lui faire des louanges tellement ils s'étaient convaincus.

Parce qu'en fait pour ces personnes Raoult n'est qu'une ancre qui leur permet d'exprimer certaines énergies.

Contrairement à ce qu'on peut imaginer, toute cette histoire n'est vraiment pas à propos de Raoult.

C'est à propos de certaines énergies.

Et ces énergies étaient chargées comme ça bien avant toute cette histoire.

Ces énergies profitent de toute cette histoire pour s'exprimer.

De l'énergie émerge les idées, les positionnements, les défenses, etc qui correspondent.

Donc ça ne sert à rien d'agir au niveau intellectuel pour convaincre quelqu'un de changer d'idées.

Tant que l'énergie associée aux anciennes idées reste active en elle, la personne ne changera pas.

...

Et au passage pour ceux qui ne connaissent pas bien ma pensée,

mon utilisation du terme énergie se rapproche des termes émotions, humeurs, esprits, forces vitales et valeurs.

Valeurs que l'on ressent à l'intérieur, qui nous attirent, que l'on exprime et que l'on incarne.

Valeurs qui nous rassemblent ou qui nous opposent.

Intuitivement les termes valeur et énergie sont distants,

mais je les associe pour mettre en évidence que les valeurs que l'on a ne sont pas statiques,

mais que ce sont comme des entités qui ont leur propre vie à travers nous.

Je parle davantage de ces dynamiques énergétiques dans l'épisode 190.

Mais en gros l'idée, c'est que nos organismes génèrent continuellement certaines valeurs internes, certaines énergies.

Cette génération crée des besoins d'expression.

En gros un moment donné, il faut que ça sorte.

Et donc nos organismes doivent continuellement trouver des moyens externes de libérer les différentes charges énergétiques qui sont bien remontées.

Et pour ça on privilégie les ancres les plus appropriées à la valeur qui nous passent sous la main.

En l'occurence toute cette histoire sur Raoult est une ancre sur laquelle beaucoup d'énergies qui existaient avant se sont ancrées.

...

Bref, je ne vais pas m'étendre plus que ça ici, on en reparlera un peu plus dans les épisodes suivants.


>> Épisode suivant : Pourquoi tu ne pourras jamais réaliser tes rêves #0238

<< Épisode précédent : NO FAP :  ÉVITE CE PIÈGE ! #0236

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS