Le 17/02/2019

Ne te laisse pas impressionner par les grands objectifs #076



Un défi il est trop grand pour toi uniquement si tu n'arrives pas à le mettre à ta portée dans ta tête. Si tu ne te le permets pas. Et si tu lui permets, il te fera grandir plus que toi tu ne pourras te faire grandir tout seul.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

À la fin du dernier épisode

Je vous disais que pour sortir de la matrice limitante de son cerveau par défaut,

il faut douter de ses propres doutes.

Il faut accepter l'incohérence temporaire dans la narration de sa vie et même dans sa propre identité.

Être ouvert à toute forme de connexions entre les choses.

C'est comme ça que l'on peut changer de paradigme existentiel.

En envisageant qu'on a un paradigme et qu'on a une identité qui nous absorbent et qui nous aveuglent,

et qu'il puisse y en avoir d'autres de mieux.

...

Moi par exemple je doute qu'il soit impossible pour un être humain de développer un projet qui fasse évoluer la conscience globale et qui change la face du monde, comme ça tranquille, oklm.

Ça paraît irraisonnable comme objectif, on est d'accord,

mais je m'en fiche, j'en doute malgré tout.

Parce que si je commence à me mettre la moindre limite mentale et douter de ça,

alors ça veut dire que je ne sais pas jusqu'où je laisse mon esprit me limiter inconsciemment.

Ça veut dire que mes limites ne sont pas sous mon contrôle.

...

Et là au moins je suis au clair : aucune foutue limite mentale.

...

Et je suis complètement optimiste quant à la réussite de ce projet que j'entreprends qui a pour objectif ultime de faire évoluer les consciences et de changer la face du monde.

Même si actuellement, ça semble complètement incohérent,

que ça ne colle pas au sens commun, à ma petite vie, à l'inertie culturelle, à l'état actuel de ce projet, etc.

Je m'en fiche, je reste complètement optimiste.

...

Parce que les prémices d'une histoire influencent son déroulement.

C'est justement ces prédispositions incohérentes qui peuvent me permettre de réussir.

Alors être dans l'absurdité me rassure, parce que ça veut dire que je suis dans la bonne direction.

...

Je vous l'ai déjà dit dans l'épisode 46,

mais plus jamais de ma vie je ne veux me laisser une chance de me sous-évaluer et de sous-évaluer les opportunités du monde.

Et c'est pour ça que je ne cherche pas à imposer de limites raisonnables à mon évolution.

...

Ce que j'en dis c'est que l'Internet est une technologie très très puissante,

qui est encore largement sous-estimée.

Il y a des idées fantastiques qui sont dures à découvrir dans ce monde.

Très dures.

Même si tu cherches ce genre d'idées.

C'est à dire qu'il y a des choses que l'on aimerait bien connaître dans le monde,

mais qu'on ne sait pas encore que l'on peut connaître.

Parce que la transmission des informations dans le réseau de conscience humain,

elle est bourrée de contraintes.

À commencer par les contraintes de notre propre conscience individuelle dont je vous parle depuis pas mal d'épisodes maintenant.

...

Et ce qui est génial avec Internet c'est que l'on peut créer des sortes de portail de conscience.

Qui rassemblent plein plein d'idées et qui leur donnent une visibilité telle que ça accélère la communication et la vie de ces idées à travers la conscience humaine globale.

...

Grâce à ces portails on peut accéder à des idées qui bousculent notre conscience individuelle et auxquelles on aurait jamais accédé sans ça.

...

Et un des trucs que j'ai envie de faire avec la Fondation MAGister, c'est en partie de construire un portail de ce genre.

J'ai envie de créer l'un des plus gros et l'un des plus cools portails de conscience qui existe.


...

Et si au final je n'arrive pas à changer le monde et faire tout ça, ben tant pis.

...

On s'en fout de ne pas arriver aux résultats ce qui compte c'est que quand on est optimiste on agit, on tente des choses, on vit, on se développe un max, on s'épanouit.

Alors que quand on est pessimiste on n'agit pas, on ne tente rien, on meurt à petit feu de l'intérieur.

Encore une fois c'est une question de prédispositions.

...

...

Et enfin dans le dernier épisode, je vous disais que pour sortir de la matrice limitante de son cerveau par défaut,

il faut inverser le système narratif primitif et considérer la peur et la résistance comme des guides.

Et donc en ce qui me concerne, la peur et la résistance,

je les embrasse goulument.

Je suis marié avec elles depuis le temps.


Un défi il est trop grand pour toi uniquement si tu n'arrives pas à le mettre à ta portée dans ta tête.

Si tu ne te le permets pas.


Encore une fois, pour monter un escalier il faut mettre le pied sur la première marche.

Plus ça va plus je trouve ça dingue à quel point on n'est pas vraiment dissociable de ce qu'on l'on pratique régulièrement.

Plus je trouve ça dingue à quel point on peut tout apprendre si on n'a pas de barrières identitaires, narratives et émotionnelles et qu'on s'immerge complètement dans un nouveau domaine.

...

Le truc qui empêche la plupart des gens d'avoir des chances de réaliser de grands objectifs,

c'est ça,

c'est cette incapacité idéologique et émotionnelle,

et somme toute primitive à sortir de leur capsule de conscience ;

cette incapacité à se permettre certaines choses vis à vis de leur identité,

à savoir vis-à-vis de l'idéologie qu'ils ont construit d'eux mêmes,

et avec laquelle ils essaient de toujours rester en accord.

...

Beaucoup de personnes n'envisagent même pas de songer à se fixer certains objectifs,

rien que d'y penser ça déclenche plein d'émotions, du rire, de la peur, du vertige, du malaise, du doute, etc.

Qui sont des émotions de défense pour se rétracter dans sa capsule identitaire.

Et se dire "Ce n'est pas pour moi".

...

Pourtant la clé pour réussir de grands objectifs, c'est d'être à l'aise avec eux,

de ne pas se laisser impressionner du tout,

de se dire "et pourquoi pas moi ?"

...

de ne pas mettre de distance mentale entre nous et ces grands objectifs,

de ne pas les mettre sur un piedestal inaccessible.


...

C'est essentiel pour être en mesure d'avoir les prédispositions physiologiques et mentales adéquates pour suivre le processus dirigé associé à leur réalisation.

Je ne vois pas comment on peut sérieusement travailler sur quelque chose si on trouve ça ridicule ou stressant.

...

On s'en fout de ne pas savoir comment on va s'y prendre,

on s'en fout si c'est audacieux par rapport à ce qu'on sait faire,

on s'en fout si on n'est pas encore à la hauteur,

c'est là tout le piment de la vie moderne de prendre des chemins qui ne peuvent que nous faire grandir.


Comme je le redirais dans les vidéos sur les processus dirigés qui vont venir plus tard cette année,

une chose ne peut pas s'élever elle même, sinon elle serait déjà élevée.

Ce qui veut dire que c'est ce que tu vas te laisser t'arriver qui va t'élever.

..

Donc il faut accepter ça une bonne fois pour toute et se lancer dans des directions qui nous feront évoluer et qui vont enrichir notre histoire,

encore et encore jusqu'à la fin.

...

Et tant pis si ça génère des émotions négatives.

Il faut juste ne pas s'identifier avec.

Et juste se dire que c'est comme ça que notre organisme réagit à la sortie de notre zone de confort, c'est tout,

c'est juste du bruit.

Et il ne faut pas s'en occuper, ça partira.

...

Bref, morale pratique de ces derniers épisodes,

il faut prendre conscience que notre esprit vit dans une construction mentale, identitaire et idéologique,

une construction qu'il essaie de maintenir inconsciemment,

et donc il faut se responsabiliser vis à vis de ça et essayer d'en sortir consciemment.

...

Et on en reparle dans le prochain épisode !

En attendant,

je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à laisser un pouce bleu si vous avez apprécié cet épisode, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : Dépasser la peur de la peur #077

<< Épisode précédent : Sortir de la Matrice de son Cerveau (premiers conseils) #075

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS