Le 22/06/2020

Les gens ont-ils perdu la tête ? - Comprendre le comportement d'un point de vue énergétique #0239



Les valeurs que l'on a ne sont pas inertes, ce ne sont pas des concepts statiques, non, ce sont comme des énergies ("valeurgies") qui ont leur propre vie à travers nous, leurs propres cycles, et qui sont à la source de nos comportements.

Bonjour et bienvenue,

c'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Si vous avez suivi les débats pro et anti Raoult vous pensez peut-être que les gens ont soudainement perdu la tête.

Mais la vérité c'est que les gens sont exactement comme avant.

L'intérieur a toujours coloré l'extérieur.

Et c'est pour ça qu'au fond tous les détails de l'histoire n'impactent pas vraiment le déroulement des choses, comme si ces détails n'existaient pas.

Ce qui impacte le déroulement des choses ce sont les émotions, les énergies, les symboles et les valeurs internes sous-jacentes au débat.

Parce que les gens n'interprètent pas le débat au regard des informations qui arrivent maintenant,

mais au regard des énergies, des symboles et des valeurs qu'ils ont en eux et autour desquels ils gravitent depuis des années et des années.

C'est ça qui colore leur perception.

...

Par exemple de toute évidence beaucoup de gens n'attendaient qu'un événement comme le covid 19 sur lequel projeter leurs énergies et leurs symboles conspirationnistes,

autour desquels leur esprit gravitaient depuis des années et des années.

Ce qui est pourquoi c'est tellement facile et évident pour eux de sortir des arguments conspirationnistes maintenant,

ils le faisaient déjà bien avant toute cette histoire,

et leur cerveau a simplement à ajuster un peu tous ses schémas pré-existants pour coller avec la situation actuelle.

Ils étaient chargé d'une certaine énergie, et cette énergie s'exprime.

...

Aussi, depuis bien avant le coronavirus certaines personnes étaient dans l'attente d'une figure comme le professeur Raoult sur laquelle projeter leurs besoins émotionnels et symboliques.

Ils l'attendaient bien avant qu'ils ne le connaissaient.

Et aujourd'hui encore ils ne le connaissent pas en fait.

Ce qu'ils connaissent c'est leur projection subjective et symbolique du professeur Raoult.

Comme s'ils avaient en eux un socle symbolique dans lequel l'image du professeur Raoult s'ancre bien.

C'est assez flagrant au niveau de tous les messages d'admiration, d'adoration voire de louanges qui présentent le professeur Raoult comme un sauveur pur, brillant, honnête, formidable, animé par la lumière et l'honneur, se battant contre le mal.

Il y a un archétypique symbolique derrière tout ça.

Et cet archétypique symbolique ne vient pas de l'extérieur.

C'est un archétype symbolique que beaucoup de personnes avaient besoin de voir exister et de projeter sur quelqu'un,

peu importe que ce soit approprié ou pas.

Beaucoup de personnes sont tellement en manque d'une personne courageuse et honnête qui va les sauver,

qu'elles projettent cette image à tort sur certaines personnes qui ne correspondent pas vraiment à ce symbole.

Et en disant ça je ne suis pas en train d'insinuer que le professeur Raoult est un sale type,

non je suis en train d'insinuer que c'est un être humain plutôt normal et que la projection presque évangélique qu'en font certains vient de l'intérieur.

Ce qui est intéressant c'est que l'on peut trouver beaucoup d'informations conflictuelles sur le professeur Raoult.

Et parmi toutes ces informations conflictuelles disponibles sur le professeur Raoult,

l'esprit de certaines personnes décide de le voir comme une sorte de saint.

Et elles n'ont aucun envie de vérifier si c'est justifié ou pas.

Pour eux la question de la vérification ne se pose même pas.

Ça en dit long sur ce qui est le plus déterminant entre l'intérieur et l'extérieur.

L'intérieur colore l'extérieur.

Les émotions et les énergies internes sont comme des filtres.

Les premiers filtres.

C'est à dire que notre esprit n'absorbe pas objectivement toutes les informations externes pour ensuiter les traiter.

Non, depuis la base les informations que l'on absorbe sont absorbées par nos énergies internes, et donc correspondent et sont colorées par ces énergies internes.

Car une énergie interne ne peut apporter que des informations de la même nature.

Ce qui est pourquoi nous avons des trous béants dans notre absorption des informations.

Car si nous n'avons pas certaines énergies, nous n'absorberons pas les informations associées.

... 

Ces personnes qui projettent le professeur Raoult comme un saint,

ça fait très longtemps que leur esprit était dans l'attente d'un saveur, d'un homme providentiel.

Il était échaufadé pour ça, le symbole intérieur était prêt et chargé.

À l'apparition du professeur Raoult, l'énergie qui était en eux n'a fait que sauter sur l'occasion pour associer le symbole interne avec cette personne.

...

Si vous voulez ce sont grosso-modo les mêmes dynamiques que la passion amoureuse que l'on peut avoir pour une personne.

Quand on tombe amoureux d'une personne

de 1 / notre cerveau aime davantage la projection subjective et idéalisée de la personne que la personne en elle-même.

Autrement dit notre cerveau aime davantage le symbole que représente cette personne pour lui.

Un peu comme s'il aimait son propre amour en fait.

Mais qu'il avait besoin de l'associer avec quelqu'un de réel pour ça.

et de 2 / notre cerveau était déjà prêt à aimer une personne pouvant représenter ce symbole bien avant qu'on rencontre cette personne là.

Il était déjà dans une recherche inconsciente d'une personne pouvant être associée à ce symbole,

dans un besoin d'expression de ce symbole dont l'énergie associée était chargée.

Pour s'autoriser à exprimer la valeur de ce symbole, il voulait simplement trouver une personne correspondant un minimum.

...

Autrement dit notre esprit est comme une sorte de terrain miné de symboles et de valeurs,

et les mines explosent quand notre esprit rentre en contact avec le moindre événement, le moindre objet, la moindre expérience pouvant être associé avec.

Par exemple, pour les conspirationnistes, 

les conspirations sont comme des mines bien amorcées dans leur esprit.

Et au moindre événement émotionnel ces mines se déclenchent.

"C'est la faute du gouvernement, c'est la faute des milliardaires, etc"

Et ils dramatisent tout sans demi-mesures "C'est terrible ce qui se passe en ce moment", etc, etc.

Ces schémas narratifs sont tellement renforcés et amorcés qu'ils peuvent exploser au moindre événement pouvant être suspecté.

Comme un système d'alarme trop sensible qui détecte des fausses alertes.

Ces personnes font des projections externes des symboles et des valeurs conspirationnistes qui les animent à l'intérieur.

Elles ont des hallucinations symboliques et conceptuelles.

C'est à dire qu'ils n'hallucient pas des formes sur le monde, mais du sens.

Quand tu es dominé par la peur, la méfiance et l'inquiétude.

La peur, la méfiance et l'inquiétude colorent ta réalité.

Elles dégoulinent et débordent sur tout le reste, elles se répandent de manière irationnelle.

Aussi, les gens ont tendance à projetter les sentiments de leur vie personnelle sur le monde.

C'est à dire que par exemple quand tu as peu confiance dans tes relations personnelles locales ou que tu manques de relations personnelles de confiance,

ça crée une atmosphère existentielle qui fait que tu auras tendance à être méfiant de toutes sortes de choses plus globales, comme le gouvernement et les medias par exemple.

Le local colore le global.

Alors que quand tu es remplis de confiance dans tes relations personnelles locales,

ça apaise ta méfiance sur tout le reste.

Un autre exemple, quand on vit une crise et de gros boulversements dans notre vie personnelle,

ça va créer une atmosphère existentielle qui fait qu'on va avoir beaucoup plus l'impression que le monde est sur le point de changer.

...

Avec Internet c'est assez facile de se rendre compte des dynamiques énergétiques internes qui sont derrière l'expression externe,

parce que beaucoup de commentaires conspirationnistes se ressemblent énormément comme s'ils venaient du même cerveau et qu'ils étaient animés par la même intelligence, par le même esprit.

La structure est la même, la logique est la même, les mots sont les mêmes, le ton est le même, les sentiments sont les mêmes, l'intention semble la meme, etc.

Comme si les gens s'étaient concertés ensemble.

Ce qui est pourquoi j'apparente le terme énergie avec les termes esprit et valeurs.

Par exemple si j'ai envie de lire un manga, j'ai envie de retrouver l'esprit manga, j'ai envie de retrouver les valeurs et les « codes » de ce type de bande-dessinée.

Quand on pense à l'armée et aux militaires, on pense à l'esprit militaire, les valeurs militaires, etc, comme s'il y avait un esprit uniforme.

Quand tu es animé par une énergie particulière, c'est comme si tu étais animé par un esprit et des valeurs particuliers.

...

Bref, au bout d'un moment quand on lit les commentaires conspirationnistes,

on a vraiment l'impression d'avoir déjà lu les mêmes commentaires plusieurs fois, il n'y a plus aucune originalité,

ça tourne en boucle.

Les commentaires forment une masse informe.

On n'a vraiment pas l'impression que ça vient de personnes différentes.

On dirait pratiquement des bots en fait,

des bots qui sortent et recyclent automatiquement la même chose à deux trois variations près.

Ça casse l'illusion d'individualité et d'agentivité individuelle.

Ça devient clair que l'avis des gens ne leur appartient pas vraiment individuellement,

et que les vrais personnages du théâtre de la vie, ce sont les énergies.

On passe dans un paradigme d'agentivité énergétique.

Dans lequel c'est l'énergie qui cause et inspire les comportements et leurs propriétés.

Chaque énergie étant partagée à travers plusieurs organismes.

...

Les gens ne vont pas exprimer leurs énergies internes totalement indépendamment des circonstances,

mais pas loin.

Le lien entre l'expression et les circonstances sera très lâche.

C'est à dire qu'il suffira que les circonstances évoquent d'une moindre manière une énergie qui est forte dans une personne,

pour que cette personne exprime cette énergie.

Ce qui est pourquoi les gens ont une identité reconnaissable et prévisible d'ailleurs.

Peu importe les circonstances, leur attitude et leurs réactions sont fidèles à eux-mêmes.

...

Le truc c'est que quand tu es face à une seule personne qui exprime des idées qui te paraissent insensées,

tu peux assez facilement te lancer dans l'entreprise de la "raisonner", comme si c'était possible et raisonnable.

Quand il n'y a qu'une seule personne dans ton environnement direct,

ça ne paraît pas vraiment fou d'essayer de lui faire changer d'avis.

Parce que le fait qu'il n'y ait qu'une seule personne,

ça te laisse penser qu'elle a les idées qu'elle a un peu par hasard,

et qu'avec les bons arguments tu pourras facilement la faire changer d'avis.

Comme si au fond la personne était indépendante de sa position.

Et qu'on pouvait changer sa position sans la changer elle.

Mais comme je vous l'ai déjà dit dans de nombreux épisodes, c'est une grosse erreur.

C'est de la folie de croire qu'on peut changer la logique d'une personne

et la faire changer de position sur une courte fenêtre de temps.

En fait bien souvent c'est de la folie de croire qu'on peut ne serait-ce qu'échanger avec une personne.

La communication en tant qu'échange, c'est souvent une illusion.

Parce qu'encore une fois nos énergies agissent comme des filtres.

Et donc si tu n'as pas les mêmes énergies que ton interlocteur, l'échange est techniquement impossible.

Même si on vous laisse parler pendant des heures et des heures et des heures,

il n'y aura aucun échange.

Comme si vous étiez bloqués dans des dimensions parallèles qui ne peuvent se toucher.

Et que vos paroles se confrontaient à des murs invisibles.


...

Mais grâce à Internet on est dissuadé de croire à cette possibilité illusoire.

Parce que de voir sur Internet tous ces commentaires s'accumuler et tomber comme la pluie,

ça te fait prendre du recul et réaliser qu ça n'a rien à voir avec le hasard.

Ça te fait réaliser qu'essayer de changer la position d'une personne sans la changer elle,

est pratiquement aussi absurde que d'essayer de changer le type de feuilles qui poussent d'un arbre sans changer l'arbre.

C'est comme essayer de vouloir faire de la vraie magie.

Ça te fait réaliser qu'on fait partie des énergies de la nature,

et que cette expression énergétique il s'agit d'un phénomène naturel.

De la même manière que la pluie est un phénomène naturel.

Et il est pratiquement aussi insensé de vouloir arrêter la pluie en argumentant contre le ciel,

qu'il est insensé de vouloir arrêter l'expression de ces idées en argumentant contre les énergies d'où elles sortent.
...

Et c'est pareil pour toutes les autres énergies.

Par exemple toute la masse de personnes qui font des commentaires de louanges, de grands remerciements et de respect au professeur Raoult,

tu sens qu'ils ne comprennent pas vraiment eux-mêmes pourquoi ils font ça.

Ils sont simplement poussés à le faire de l'intérieur par une de leur énergie qui s'est ancrée sur le professeur Raoult.

Ils se sont mis à ressentir cette énergie vis-à-vis du professeur Raoult avant de connaître les détails de la situation et du personnage.

Et encore une fois pour beaucoup, ils ne les connaissent toujours pas.

Encore une fois c'est exactement comme quand l'amour qu'on a à revendre s'ancre sur une personne.

On devient poussé à rationaliser cet ancrage et l'amour que l'on ressent pour cette personne.

Mais contrairement à ce qu'on pense il n'y a pas un flux énergétique qui circule de cette personne vers nous,

comme si cette personne irradiait de l'énergie.

Non c'est une illusion, c'est à l'envers.

Le flux énergétique circule de nous vers cette personne.

Comme une sorte de saignement.

Même si encore une fois, tout se passe en interne, c'est l'image symbolique de cette personne qui est en jeu.

...

Et au passage c'est aussi pareil pour tous les zététiciens qui ont fait des critiques sur Raoult,

leur énergie et leurs valeurs internes à eux,

elles attendaient un cas comme Raoult bien avant qu'il n'arrive pour se déverser sur lui.

Pour eux c'est aussi facile et stimulant de faire de la zététique sur le sujet que pour d'autres c'est facile et naturel de faire de la zèle pro-Raoult.

De plus beaucoup de zététiciens sont également animée par l'énergie de debunker.

Et cette énergie entraîne je pense une forme de fermeture d'esprit par défaut vis-à-vis de beaucoup de choses.

Chacun exprime ses énergies dominantes avec de bonnes intentions, en pensant être juste.

Chacun a du plaisir à exprimer ce qui l'anime.

Les zététiciens ne l'admettront peut-être pas, mais pourtant c'est le cas, ils ne font pas juste ça pour l'exercice ou parce qu'ils ont décidé malgré eux que c'était la chose à faire alors qu'ils préféraient faire autre chose.

Non ils aiment faire ce qu'ils font, ils ne se forcent pas.

Personne ne fait exprès d'exprimer des choses qui dérangent les autres.

Chacun ne fait qu'exprimer sa nature...

La vérité c'est que le phénomène Raoult est propulsé par des forces psychologiques qui n'ont rien à voir avec le débat sur ses travaux ou tout autre détail.

C'est pratiquement un choc d'énergies pré-existantes.

...

Et justement pour en revenir à ce que je disais dans l'épisode 223,

C'est pour ça que le look du professeur Raoult a été bien plus décisif que certains ne l'imaginent.

Son look s'ancre bien dans un socle symbolique et conceptuel bien établi.

Vercingétorix, Gandalf, Père Fouras, Dumbledore.

Il y a plein de gens qui ont fait le rapprochement.

Et ces personnages symbolisent l'autorité, la sagesse, la direction, etc.

Ce qui veut dire que son apparence s'ancre très bien dans un certain socle conceptuel,

ça induit un rôle et des valeurs associées aux personnages qui ont ce type de look,

et cette induction joue énormément dans le jugement que les gens ont de lui.

Parce qu'encore une fois les gens vont halluciner le symbole interne.

Et ils vont apprécier non pas la personne objective, mais le symbole interne qu'ils projettent sur l'extérieur.

Et quand vous comprenez ça vous comprenez pourquoi c'est parfaitement logique que le professeur Raoult soit quasimenent considéré comme Jésus ou comme Dieu par certains.

Pour beaucoup, Dieu est en effet une hallucination symbolique qui émane d'un trop fort besoin d'avoir une figure symbolique représentant la direction, l'autorité, la sagesse, etc.

Parce que oui, nos besoins d'expression ne sont pas du tout les mêmes.

Plus notre besoin dans une certaine valeur est fort, plus on va halluciner cette valeur.

Par exemple les conspirationnistes sont des personnes qui ont un trop fort besoin d'expression à ce niveau.

Certaines personnes ont un très gros besoin d'une figure symbolique représentant la direction, l'autorité et la sagesse,

mais personne de concret sur lequel ancrer cette énergie.

Cependant comme c'est un besoin, il leur faut quelque chose.

Et ainsi,  Dieu, c'est grosso-modo une hallucination que leur esprit produit pour combler leur besoin d'expression en l'absence d'une figure concrète sur laquelle ancrer ce trop d'appétence énergétique.

Le trop plein d'énergie crée l'hallucination symbolique, afin que l'énergie puisse se dissiper sur quelque chose.

Et donc avec Raoult on est sur quelque chose d'intermédiaire.

C'est toujours une hallucination symbolique mais ancrée sur une figure qui existe réellement.

Mais ce sont les mêmes valeurs : direction, autorité, sagesse, etc.

...

Et encore une fois les gens vont apprécier non pas la personne objective, mais le symbole interne qu'ils projettent sur l'extérieur.

De la même manière que quand on aime une personne,

on aime surtout la projection subjective et idéalisée qu'on a de la personne.

On aime le symbole que l'on projette, on aime notre propre amour qui est ancré sur cette personne.

C'est une manifestation d'un biais qui s'appelle l'effet de halo.

Certaines personnes ont critiqué la vidéo où je parlais du rôle décisif du look de Raoult,

comme quoi c'était ridicule.

Alors que l'effet de halo est un biais super solide.

Je veux dire le casting dans le cinéma repose pratiquement sur cet effet.

Les gens veulent voir des acteurs et des actrices qui correspondent aux rôles des personnages.

Parce que c'est ça qui crée la crédibilité conceptuelle du rôle.

C'est ça qui va les faire vibrer et les immerger durant le film.

C'est à dire que c'est ça qui autorise le cerveau à projeter de la crédibilité et les émotions qui vont avec.

Ou le manque de crédibilité si justement il n'y a pas de correspondance.

Notre esprit peut exprimer et ressentir des énergies,

il peut vibrer,

mais il ne va pas exprimer et ressentir les énergies si aucun ancrage pour ces énergies n'est approprié.

Il faut les bonnes clés.

Plus il y a un ancrage approprié, plus il va vibrer, et exprimer et ressentir les énergies.

...

...

Et donc on en vient au pourquoi du comment les arguments pour faire changer d'avis se font dans le vide.

À partir du moment où une personne est entré dans une position idéologique, l'a accepté comme vraie et s'y est attaché sans jamais raisonner sur les fondements de cette position,

il est souvent vain de croire qu'on pourra utiliser les manques de fondements de cette position pour la raisonner à en sortir.

...

Imaginez que vous êtes fou amoureux d'une personne.

Mais que ce n'est pas vraiment réciproque et que cette personne ne peut pas être avec vous.

Cette personne elle va pouvoir essayer de vous convaincre qu'elle n'est pas la bonne personne pour vous, elle va vous exposer ses défauts, elle va vous lister plein de raisons pour lesquelles ce n'est pas une bonne idée, etc.

Mais est-ce que ça va éteindre votre amour ?

Non.

Ça ne va pas marcher.

Pourquoi ?

Parce que depuis le début la rélité objective ne compte pas,

elle n'a jamais vraiment compté plus que ça,

tout vient essentiellement des symboles et des valeurs intérieurs.

Et tant qu'il n'y a pas une exctinction de l'expression de l'intérieur sur l'extérieur,

ça ne changera pas.

...

Pour terminer je voudrais revenir encore une fois sur le terme énergie,

et pourquoi j'emploie ce terme.

Quand je parle de psychologie, je ne suis pas du tout quelqu'un qui utilise le terme énergie en référence à des ondes ou des vibrations physiques,

ou tout autre concept de bas niveau.

Non je parle d'énergie en tant qu'extension psychologique et émotionnelle du terme.

En tant que quelque chose de très reliée à notre expérience subjective, de très reliée à notre humanité et à nos valeurs.

Mon utilisation du terme énergie se rapproche des termes émotions, humeurs, esprits, forces vitales et valeurs.

Valeurs que l'on ressent à l'intérieur, qui nous attirent, que l'on exprime et que l'on incarne.

Valeurs qui nous rassemblent ou qui nous opposent.

Intuitivement les termes valeur et énergie sont distants,

mais je les associe pour mettre en évidence que les valeurs que l'on a ne sont pas inertes,

ce ne sont pas des concepts statiques,

non, ce sont comme des entités qui ont leur propre vie à travers nous, leurs propres cycles,

et qui sont à la source de nos comportements.

Je devrais peut-être inventer un néologisme, quelque chose comme valénergie ou valeurgie,

pour clarifier mes propos.

Mais en gros l'idée, c'est que nos organismes génèrent continuellement certaines charges de valeurs internes, certaines énergies.

Cette génération crée des besoins d'expression des valeurs, un besoin de les ressentir.

En gros un moment donné, il faut que ça sorte.

Et donc nos organismes doivent continuellement trouver des moyens externes de libérer les différentes charges énergétiques qui sont remontées,

ce qui mène à des comportements et à divers engagements dans telle ou telle chose, telle ou telle activité, ...

Et pour assouvir cette expression, on privilégie les ancres qui nous passent sous la main et qui sont les plus appropriées à la valeur.

Même si nos critères s'élargissent de plus en plus quand la charge monte mais que ça fait longtemps qu'il n'y a pas d'ancre adéquate qui nous est passé sous la main.

...

Je parle davantage de ces dynamiques énergétiques dans l'épisode 190,

et à l'avenir je vous ferais pas mal de vidéos sur ce thème.

J'ai plein plein de choses à dire et je n'ai encore pratiquement pas fait de vidéos sur le sujet.

Parce que c'est plutôt un thème que j'ai bien poncé au début des années 2010,

donc je suis passé à l'approndissement d'autres sujets depuis.

Mais il faut vraiment que je fasse des vidéos là dessus car peu de personnes ont conscience de ces dynamiques énergétiques de la manière dont je les conçois.

...

Bref, en l'occurence toute cette histoire sur le professeur Raoult est une ancre sur laquelle beaucoup de "valeurgies" qui existaient avant se sont ancrées pour s'exprimer.

Et le déroulement de cette histoire en dit plus long sur ces valeurgies sous-jacentes que sur le débat spécifique en lui-même.

Le débat et ses spécificités sont pratiquement sans importance en fait,

ça n'affecte pratiquement pas le déroulement de ce qui se passe.

...

Ce qui est pourquoi tout est très émotionnel autour de cette histoire.

Tout le débat n'est pas dirigé par l'intellect du tout.

Contrairement à ce qu'on peut imaginer, l'essentiel de cette histoire n'est vraiment pas à propos du professeur Raoult et des détails spécifiques au débat Raoult.

En réalité je pense qu'il doit y avoir à tout casser 1 % des gens qui ont intégrés les détails spécifiques de cette histoire avant de s'exprimer.

Tous les autres ont réagi par défaut, de manière automatique, en se basant sur leurs propres valeurgies.

Pratiquement comme des robots en fait.

Et leurs valeurgies étaient chargées comme ça bien avant toute cette histoire.

Repensez à l'image des mines qui sont prêtes à détoner.

Ce qui est pourquoi encore une fois, les spécificités jouent un rôle très très secondaire.

Beaucoup ne sont même pas conscients des spécificités mais s'expriment quand même en se basant sur les valeurs générales qu'ils ressentent.

Et parmi ceux qui sont conscients des spécificités,

pour la majorité ce sont pratiquement des excuses pour exprimer telle ou telle énergie.

Autrement dit les énergies profitent de toute cette histoire pour s'exprimer.

Comme elles le font depuis la nuit des temps.

...

De l'énergie émerge les idées, les positionnements, etc qui correspondent.

Donc ça ne sert à rien d'agir au niveau intellectuel pour convaincre quelqu'un de changer d'idées.

Ou tout du moins ça ne sert à rien de chercher à le faire dans une discussion.

Ce que je fais personnellement, c'est que je m'engage de temps en temps dans les arguments mais sans chercher à obtenir un changement, sans attachement à un résultat particulier.

Je pars du principe qu'il n'y a rien que je puisse faire intellectuellement pour empêcher la personne de penser comme elle pense, d'interpréter comme elle interprète, et d'exprimer ce qu'elle exprime.

Parce que tant que l'énergie associée aux anciennes idées reste active dans une personne ou que cette énergie n'est pas déviée sur une autre ancre,

la personne ne changera pas.

On ne peut pas résoudre les conflits au niveau intellectuel.

Le changement est possible, mais pas dans une discussion d'arguments, l'échelle de temps est beaucoup trop courte.

Vous savez quand on est amoureux d'une personne on est incapable de lui voir de défauts.

C'est à dire que les mêmes défauts qui pour nous ne passeraient pas du tout sur une autre personne,

sur elle on trouve que ça fait partie de son charme, que c'est mignon, etc,

on rationalise et minimise tous ses défauts.

On lui donne un passe-droit.

Parce que l'on ressent toujours aussi fortement l'énergie de l'amour et de l'admiration vis-à-vis de cette personne,

alors on se dit naturellement que ses défauts ne peuvent pas être si importants.

Parce que si ces défauts étaient vraiment importants on ne ressentirait pas toute cette énergie positive, n'est-ce pas ?

Pour les adorateurs du professeur Raoult, c'est pareil.

Même quand le professeur Raoult mettait en avant son ego de manière assez exagérée,

il y a des supporters qui arrivaient toujours à le trouver humble.

Quand on projette tellement de lumière sur quelque chose,

même ses points noirs peuvent paraître blancs.

Ils étaient comme envoutés par l'amour et l'admiration.

Le professeur Raoult aurait pu dire n'importe quoi qu'il y en aurait toujours eu des gens à lui faire des louanges tellement ils s'étaient convaincus et tellement ils avaient besoin d'exprimer cette valeurgie sur quelque chose,

et que ce quelque chose était pour eux le professeur Raoult.

Parce qu'en premier lieu ces personnes se sont ancrées sur le professeur Raoult non pas à via des arguments,

mais via l'ignition d'une valeurgie qui était déjà bien chargée en eux.

Pour ces personnes le professeur Raoult n'est qu'une ancre qui leur permet d'exprimer ce qu'ils sont déjà.

Qui leur permet d'exprimer certaines de leurs valeurgies internes.

Ce qui veut dire que c'est aussi absurde d'essayer de leur faire changer de position que de les faire changer tout court.

Car elles ne sont pas indépendantes de leur position.

Notre organisme est incapable d'instancier à la volée l'expression d'une valeurgie en réaction à un événement externe.

C'est une vision très naïve de l'émotion.

En amont d'une expression énergétique, il y a toujours le chargement d'un stock d'énergie.

C'est complètement fantaisiste de croire qu'une énergie peut subitement apparaître de nul part,

ça va contre les lois de la thermodynamique.

Je répète avec d'autres termes : un organisme vivant ne peut pas instantanément synthétiser un ressenti, une émotion, un sentiment, etc, à la demande, sur le moment, en réaction à un événement externe.

L'événement n'est pas ce qui crée l'énergie qui est exprimée.

L’ancrage de l'énergie sur un événement se prépare bien avant que cette possibilité d'ancrage n'existe.

L’expression d'énergie en relation à un événement n’est que l’aboutissement d’un processus interne d'accumulation d'énergie qui peut avoir commencé depuis très longtemps.

...

Pensez à la période réfractaire après vous avoir vidé d'une émotion.

Votre stock pour cette émotion est vide, vous ne pouvez plus la ressentir avant qu'elle ne se recharge.

Ce qui veut dire que ce qui a déclenché cette émotion n'est pas ce qui a crée l'émotion.

...

Bref sur ce voilà qui clos cet épisode.


>> Épisode suivant : La théorie de l'évolution n'est-elle qu'une simple théorie ? Pourquoi dérange-t-elle tant ? #0240

<< Épisode précédent : Pourquoi tu ne pourras jamais réaliser tes rêves #0238

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS