Le 19/06/2017

J'agis, parce que la vie me le permet #005



Bonjour et bienvenue à la Fondation Magister, l'école des Héros du Monde Réel, pour la cinquième vidéo d'introduction.

Dans les épisodes précédents, je vous disais qu'actuellement on a beaucoup de moyens.

Plus que jamais on a les potentialités de faire quelque chose de grand et de sensé avec nos vies si on se bouge.

Je ne dis pas que c''est toujours facile de se prendre en main.

La tentation est grande de passer son temps libre à se toucher la nouille et de se dire que de toute façon on ne peut rien y changer au monde.

"Ne te prend pas la tête avec tout ça Bertrand, laisse tomber les idéaux c'est pour les enfants. Fait comme tout le monde, laisse toi aller et rentre dans le système, tout le reste c'est du flan de rêveur !"

Ça rend la vie plus facile de se dire qu'on ne peut rien y changer au monde.

Parce que vivre en se disant qu'on peut faire quelque chose si en s'en donne les moyens, mais qu'on ne fait rien... Ouille. Bonjour les névroses.

Ça donne le vertige de se dire qu'on a tous les moyens de changer notre existence et la réalité dans laquelle on vit, que tout cela pourrait être complètement différent si on essayait vraiment... alors on préfère ne même pas essayer. Et se laisser porter par l'inertie culturelle.

Comme ça on ne réalise pas vraiment. Et c'est moins stressant de vivre dans l'illusion.

...

Mais en ce qui me concerne me convaincre que je ne peux rien y faire, que je dois plier, et me conformer au système actuel.

Pour vivre dans la dissonance avec le sentiment de ne même pas avoir essayé. Ça ne me fait pas vraiment rêver. Je n'arrive juste pas à m'y faire.

Par exemple, moi je ne peux pas aller voter, et me dire c'est bon j'ai fait mon devoir de citoyen, je peux me sentir bien jusqu'aux prochaines éléctions.

Facile. Trop facile.

...


Et après de quel droit j'aurais de me plaindre du monde et de la vie si je n'utilise même pas les moyens qu'ils m'offrent pour les changer ?

...

Pour moi le vote, bien souvent ce n'est pas de la responsabilité c'est de la déresponsabilité. Parce que si vous croyez que voter c'est votre seul pouvoir pour changer les choses... Vous vivez dans ce qu'on appelle la dissonance cognitive.

...

Au delà de nos pouvoirs conventionnels, on a plein d'autres pouvoirs naturels beaucoup plus puissants, que l'on n'ose pas reconnaître. Parce que les reconnaître ça nous rendrait responsable. Et au fond on ne veut pas être responsable, on veut être tranquille.

On se plaint de la politique, mais avoir juste à écrire un nom sur un bout de papier ça nous arrange pas mal au final.

Alors oui, je ne suis pas vraiment fan du monde culturel dans lequel on vit.  Il est un peu trop absurde et dissonant à mon goût ce monde.

Mais ça n'empêche que je suis dedans. Et je vis moi aussi. Ma vie est en train de se passer dans ce monde. Et j'ai la possibilité de faire autre chose que de me plaindre de ce qui se passe. Je peux bouger, je peux réfléchir, je peux parler, je peux rêver.

Et pourquoi le ferais-je ?
Mais parce je suis un être humain, et que j'ai besoin de donner du sens à mon existence. J'ai besoin de croire.

Et en ce qui me concerne j'ai l'esprit un peu trop rationnel pour trouver ce sens dans une religion toute faite, ou dans une spiritualité illusoire. Je ne veux pas gagner un sens pour en perdre un autre.

Je comprends les gens qui sont attachés à la religion ou à la spiritualité mystique. Vraiment je compatis. On a tellement besoin de croire qu'il y a quelque chose au delà, qu'on utilise nos capacités de rêveur pour s'inventer des histoires grandiloquentes et rassurantes sur l'existence.

Mais ces capacités de rêveurs, on devrait plutôt les utiliser pour inventer des choses tangibles qui peuvent nous faire avancer vous ne croyez pas ?

Être trop rationnel ce n'est pas une bonne chose, mais ça n'empêche qu'on est dans le monde réel, pas dans du Disney.

En ce qui me concerne il n'y a aucun foutu Dieu ici. Aucun grand plan divin. Aucune magie de l'univers sur lesquels on peut se reposer.

Au diable toutes ces béquilles placebos qui détournent notre attention du véritable potentiel et des vraies solutions. Ayons le courage de regarder les choses en face.

...

La seule magie qu'il y a ici sur Terre, c'est celle qui nous fait vivre dans la conscience responsable.

La seule chose qui se rapproche des Dieux, c'est nous. Nous et nos capacités de faire des choses incroyables.

Et le seul plan "divin" qui pourra jamais exister, c'est celui qu'on se sera bougé le cul à mettre en place.

Rien ne se fera tout seul. Personne ne viendra nous sauver. C'est à nous de le faire.

Ici et maintenant.

...

Alors ce sens dont j'ai besoin dans ma vie et que je ne peux trouver nul part, il ne me reste plus qu'à faire ce qu'il faut pour le créer.

Et oui... toutes les choses de notre monde n'ont pas à nous être données. Sinon à quoi bon avoir les pouvoirs de les créer ?

...

Croire c'est une chose. Agir s'en est une autre.

...

Et par conséquent, oui, il y a effectivement quelque chose au delà de ce que l'on perçoit de la vie. On a raison d'y croire. Mais ce n'est pas quelque chose à trouver. Ce n'est pas quelque chose qui existe déjà.

C'est quelque chose à créer. Un futur. Notre futur.

La magie de la vie pour moi elle est là. Et elle existe seulement quand on la fait exister.

Par nos choix, par nos actions, par notre façon d'être.


Et si on arrive à maîtriser cette "magie" là, cette magie qui a le potentiel de donner un sens plus fort à la vie, le potentiel de faire de nos idéaux une réalité, et bien on aura tout gagné.

Et on aura certainement plus besoin d'un Dieu.

...

Et oui au fond les enfants de Mère Nature n'ont besoin d'aucun grand papa tout puissant. Parce qu'elle leur a donné tout ce qu'il faut pour s'en sortir comme des grands. Il faut juste qu'ils en prennent conscience.

...

Comprenez bien qu'il n'y a rien de statique avec la vie, tout est dynamique.

En jouant au jeu de la vie, on change les règles du jeu de la vie.

Parce que qu'on le veuille ou non, on est une partie intégrante de ce foutu jeu.

Alors ça ne sert à rien de chercher les règles et les vérités de ce jeu là pour savoir comment s'y prendre. Ça ne sert à rien de chercher le sens profond de la vie comme si tout était déjà écrit. Ce qu'il faut c'est les définir. Pour avancer.

C'est à ça qu'elle sert notre capacité d'imagination. À designer le futur vers lequel on veut aller.


...

Et donc malgré ce contexte culturel qui ne me fait vraiment pas rêver, je fais abstraction, et je prends conscience de ce qu'est ma vie au delà de ce voile.

Moi aussi j'ai gagné ma place dans le théâtre de la Vie sur Terre, j'existe, et je suis libre d'essayer de refaçonner ce voile qui ne me plaît pas. Libre de faire exister le futur que je veux faire exister.

Alors oui peut-être que je suis tout seul, mais ça n'enlève rien à mes pouvoirs d'être humain. Ça n'excuse rien.

Alors j'utilise tous les moyens qu'elle m'a donné la vie, pour jour après jour prendre le temps de trouver les moyens de dépasser mes limites actuelles, de renouveler mes objectifs, et honorer la chance que j''ai d''exister avec de tels pouvoirs sur mon existence.

Même si je suis tout seul dans mon délire. Je n'en ai rien à faire. Je suis un grand garçon. Je porterais mes rêves par l'action, contre vents et marées, à la sueur de mon front, jusqu'à mon dernier putain de souffle.

..

Et alors seulement je pourrais me dire que j'ai vécu. Vécu une vie d'homme.

...

Parce que notre condition humaine, ce n'est pas commun du tout ça en fait. À l''échelle de la physique et de ses lois déterministes, c''est clairement des super-pouvoirs de Héros d''avoir la possibilité de prendre en main son existence. La possibilité de créer un impact positif sur le monde dans lequel on vit.

Quelles autres entités ont la possibilité de faire ça ? Aucune dont on a conscience.

...

Oh oui le monde dans lequel on s'enferme peut être d'une banalité ennuyeuse et aveuglante. Mais pourtant nous. NOUS. On est des créatures fascinantes. L'être humain peut aller très loin du banal s'il se le permet. Son potentiel ne connaît aucun équivalent.

Et c'est donc si regrettable qu'il soit dormant.

...

Sur ce, je vous remercie de votre attention.

Et je vous invite à vous abonner pour ne pas rater la suite de cette vidéo qui va arriver d'ici à peu près une ou deux semaines.

En attendant si ce que je vous raconte vous émoustille, affirmez vos émotions et partagez cette vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : Sortir de la bulle culturelle pour redescendre sur Terre #006

<< Épisode précédent : Que sommes-nous et quelle histoire sommes nous en train d'écrire ? #004

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS