Le 18/05/2019

Dieu et les Origines de la Spiritualité #0121



Beaucoup de gens balaient tout ce qui est associé à Dieu, comme si c'était simplement de la superstition. Mais l'expérience du divin, si chère à tant de traditions spirituelles ne sort pas de nul part, elle est profondément enracinée dans notre nature.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour le quatorzième épisode de la série sur l'éveil spirituel et la sortie de la matrice de la perception existentielle, la matrice de notre propre création.

Peut-être que vous pouvez vous demander mais comment on peut sortir de notre propre perception ?

Comment on peut sortir du plan humain alors qu'on est des êtres humains.

...

Et c'est vrai. On des êtres humains.

Mais pas que.

On est aussi la conscience du monde. Ce qu'on pourrait appeler Dieu si vous voulez.

Il y a une co-évolution.

Notre organisme évolue en parallèle une psyché egoïque qui se réalise séparée de tout,

et une psyché divine qui se réalise unifiée à tout.

Et ces psychés ont toutes deux un aspect conscient et un aspect inconscient.

...

Selon moi notre organisme évolue une psyché divine pour trois raisons spéculatives.

Raison spéculative numéro 1 / Parce que c'est vrai. D'un point de vue purement rationnel la psyché divine est tellement plus dans le vrai que la psyché egoïque.

Elle ne se voile pas la face sur ce qu'est la réalité et sur ce qu'elle est.

C'est vraiment l'auto-duperie qui permet toute la psyché egoïque.

Mais d'un autre côté c'est cette duperie qui permet d'augmenter la survie de l'organisme.

Comme je vous le disais dans l'épisode 63, un organisme qui perçoit la vérité plutôt que de percevoir ce qui permet de maximiser sa survie,

ben automatiquement ce n'est pas un champion de la survie.

Encore une fois, notre système perceptif est davantage un moyen de ne pas connaître le monde, que de le connaître.

...

Cela dit il doit forcément y avoir des bénéfices à être capable de percevoir la vérité malgré tout,

et c'est pour ça que je pense qu'on a co-évolué cette psyché divine.

...

Raison spéculative numéro 2 pour laquelle on a évolué une psyché divine, c'est parce que je pense qu'à certaines époques de la vie, il y a très très longtemps.

Nos ancêtres ont développé cette psyché divine parce que ça les a beaucoup aidé.

Le problème c'est qu'il y a une compétition entre les deux psychés.

Entre la psyché egoïque et la psyché divine.

Et devinez quoi ? La psyché egoïque a gagné.

Autrement dit les individus à dominance egoïque, qui étaient compètement pris dans le jeu et les délires de la perception existentielle,

ont davantage survécu que les individus à dominance divine.

Il est fort probable que les groupes d'individus a dominance egoïque ont du aussi massacrer les groupes d'individus à dominance divine.

...

Imaginez dans votre tête l'exemple de Jésus.

Ça c'était un individu à forte dominance divine.

On pourrait même dire qu'il était "egopathe" tellement sa psyché egoïque était dangereusement faible.

Et le mec s'est laissé crucifier sans rien dire,

tellement la conception entre le Mal et le Bien n'existait pas pour lui.

À partir de là c'est facile de comprendre pourquoi cette psyché divine a disparu de nos jours.

...

Après attention ça ne veut pas dire que la psyché divine a disparu de notre code génétique.

Non.

C'est très difficile d'effacer quelque chose du code génétique.

Beaucoup plus facile de simplement le désactiver.

Et donc selon moi la psyché divine existe toujours en nous,

prête à resurgir quand l'épigénétique l'y prédisposera.

Ce qui est la raison pour laquelle certaines personnes ont des expériences mystiques à travers certaines pratiques.

Elle est juste désactivée par défaut cette psyché divine.


Et enfin raison spéculative numéro 3 /

Notre organisme évolue une psyché divine parce qu'il sait que la psyché egoïque,

est à grande échelle vouée à juste être mécanisme temporaire dans l'histoire de la vie,

et que plus loin dans l'histoire, on aura besoin d'une psyché beaucoup plus puissante pour poursuivre notre évolution,

à savoir la psyché divine.

Parce que dans l'absolu, c'est beaucoup plus fonctionnel d'être Dieu.

Petit à petit, l'évolution cherche l'ordre macroscopique qui intégre le plus de variables possibles.

Parce qu'à long terme, la survie égoïque non intégrative, n'est tout simplement pas viable.

...

Dieu est en ce sens une intelligence que l'on porte déjà dans nos organismes,

et qui fera de nous les cellulles unifiées d'un organisme plus grand.

...

Du moins c'est comme ça que j'interprète comment ça se fait que nos esprits puissent déjà accéder à Dieu à travers divers procédés.

...

Comme je vous le disais dans l'épisode 74, il y a une compétition interne en nous pour définir qu'est-ce qu'on est.

Qu'est-ce qui est au pouvoir.

Parce qu'il y a plein de gènes que l'on porte en nous, avec des fonctions différentes,

mais qu'à un moment donné on n'active pas tous les gènes,

il n'y a que certains gènes qui sont révéillés et qui sont au pouvoir.

...

Et si vous m'avez bien suivi il y a une compétition cachée entre les perceptions.

On co-evolue depuis des milliers d'années différentes façons de percevoir l'existence et non une seule.

Et ces systèmes de perceptions, comme nos différents traits, s'activent de maniere épigénétique.

C'est à dire qu'il y a des portes dans notre comportement, dans notre mode et dans nos conditions de vie, qui nous permettent d'accéder à ces différents systèmes de perceptions.

Bien sûr quand on vit une vie d'être humain, l'intelligence de notre ADN maintient en place la perception existentielle egoïque.

Parce que l'intelligence de notre ADN comprend, épigénétiquement que cette perception egoïque est nécessaire pour mener cette forme de vie là.

Comme je vous l'ai évoqué il y a quelques épisodes, la structure de notre esprit est façonnée et maintenue en place par nos conditions de vie.

Notre esprit n'est pas indépendant du monde dans lequel il se situe.

...

Et c'est là que vous comprenez pourquoi les mystiques vont s'isoler dans des retraites solitaires, pour méditer pendant des jours et des jours, et entrer en connexion avec la conscience divine.

Quand on fait ça, épigénétiquement, l'environnement, les conditions et le mode de vie ne sont plus vraiment humain on va dire.

Ils n'exercent plus du tout la même force pour structurer l'esprit.

Ce qui est la raison pour laquelle des prisionniers qui sont au trou pendant longtemps,

complètement dans le noir et dans le silence,

affamés d'entrées perceptives extérieures,

peuvent avoir des méga-trips hallucinatoires.

...

Et donc petit à petit, quand on reste dans ces conditions, quand on cesse de vivre une vie d'être humain,

l'intelligence de notre ADN lâche prise sur la perception existentielle egoïque et permet l'activation de la perception divine.

La structure de l'esprit se relâche et laisse s'exprimer certaines dimensions.

C'est super astucieux quand on y pense.

Parce que seuls ceux qui sont prêts à renoncer à leur vie egoïque peuvent vraiment accéder à Dieu.

Dieu ne se révelera jamais à quelqu'un qui le cherche de manière egoïque.

Autrement dit, notre ADN s'assure de ne pas donner les codes nucléaires à des personnes possédées par leur ego.

Le système de sécurité est enfoui en nous.

...

Paradoxalement la raison pour laquelle j'ai eu des expériences mystiques relativement jeune,

c'est que je n'en avais rien à foutre.

Je n'étais absolument pas intéressé par une quelconque spiritualité ou une quelconque connexion avec le divin.

Mais alors vraiment pas du tout.

En fait si j'avais su que mes recherches m'auraient mené à ça,

je ne les aurais sûrement pas entamées,

parce je n'aurais pas pu trouver ça sérieux.

Non.

Je voulais juste comprendre ma propre nature, comprendre ma consicence, ma perception, etc.

De manière beaucoup plus insistante que la plupart des gens.

Et j'étais extrêmement ouvert dans mes pistes de réflexions.

J'ai suivi authentiquement ce chemin introspectif pendant très longtemps,

sans chercher à en retirer un bénéfice externe,

sans savoir qu'il était possible de bidouiller sa perception,

et au bout de plusieurs années de navigation dans le labyrinthe de mon esprit,

de réalisation en réalisation,

ma perception s'est débloquée.

...

Bref,

Et donc c'est là que vous comprenez que l'ouverture du troisième oeil, c'est pas des conneries.

C'est là que vous comprenez que la communication avec Dieu, que l'on retrouve dans diverses religions, c'est pas des conneries.

La pratique religieuse étant un moyen épigénétique d'accéder à cette perception hyperordinale, cette perception divine, et donc d'obtenir des réponses inaccessibles à la perception egoïque.

Quand tu es vraiment dans la merde dans ta vie et que tu en fais appel à Dieu,

c'est des conditions épigénétiques aigues pour accéder à Dieu,

parce que l'intelligence egoïque n'est manifestement plus suffisante.

...

Et donc je pense que la plupart des personnes qui ont vraiment accédé à Dieu de manière circonstancielle et temporaire au cours de l'histoire de l'humanité n'ont pas du tout compris ce qui leur arrivait,

et ont complètement dissocié cette expérience de leur ego,

et ont ensuite essayé de rationaliser ce qui leur est arrivé vis-à-vis de leur paradigme existentiel actuel.

D'où l'image classique de Dieu en tant qu'entité externe, capable d'entendre nos prières et d'y répondre à distance.

Parce que pour ces personnes, avec ce qu'elles savaient du monde,

c'était le seul moyen d'expliquer ce qui s'est passé.

...

Alors que Dieu en fait, c'était nous.

C'est juste une façon alternative de se réaliser comme le Tout et non comme une individualité séparée du reste.

Une façon de se réaliser qui est enfouie dans notre ADN.

...

Bref, et c'est pour ça aussi que je pense que dans les expériences de morts imminentes,

ce qui se passe en fait c'est que l'organisme lâche prise sur la perception egoïque et se connecte à la perception divine.

Parce que ça n'a plus aucun sens de s'attacher à la perception existentielle egoïque dans ces conditions.

Dans son état normal, notre esprit/cerveau force sans qu'on ne s'en rende compte pour filtrer la réalité, maintenir le masque pragmatique de la perception existentielle et l'encapsulation de notre conscience.

Quand certaines zones du cerveau sont éteintes et cessent leur activité, notre conscience se désencapsule et notre perception commence à devenir débridée !

Un débridage qui peut être "mécaniquement" induit par le sommeil, par des carences ou par l'usage de substances psychédéliques.

D'ailleurs dans toutes les traditions spirituelles qui sont davantage "chamaniques" on va dire,

il y a beaucoup cet usage de substances pour se connecter et s'unifier à l'esprit de la Nature.

Encore une fois Dieu, le Tout, l'esprit de la Nature dans cette perspective c'est synonyme pour moi.

Il faut voir au delà des mots, car les mots sont simplement des pointeurs vers des expériences.

Si vous commencez à pinailler sur les mots vous allez passer à côté de ce qui est vraiment pertinent.

...

...

Bref,

On peut voir le monde et l'existence à travers les yeux de l'Ego.

C'est à dire à travers ce que j'appelle le masque de la perception existentielle.

Mais on peut aussi voir le monde et l'existence à travers les yeux de Dieu.

...

Si vous voulez c'est un peu comme si on avait tous un trouble dissociatif de l'identité.

Qu'on est à la fois nous en tant qu'individualité humaine, et nous en tant que Dieu.


Et sur ce on continue d'en parler dans le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à laisser un pouce bleu si vous avez apprécié cet épisode, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : La Magie de l'Ego, Dieu, et l'Évolution #0122

<< Épisode précédent : Contrôler sa "frame" grâce à l'éveil spirituel ! #0120

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS