Le 05/08/2019

Principes du Développement selon Bruce Lee #0153



Comment s'instruire et développer sa propre voie selon Bruce Lee.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Il y a peu, j'ai lu un livre sur la philosophie de Bruce Lee dans lequel ça parlait beaucoup de développement,

donc c'est l'occasion d'en faire une petite vidéo.

...

En fait, ce que Bruce Lee met en avant au niveau du développement,

c'est un processus permanent de recherche pour créer sa propre voie.

Et il identifie 4 principes directeurs dans ce processus.

...

Principe 1 / Explore et investigue ta propre expérience

Principe 2 / Absorbe ce qui est utile

Principe 3 / Laisse tomber ce qui est inutile

Principe 4 / Ajoute ce qui est spécifique à toi seul


Le principe numéro 1,

Explore et investigue ta propre expérience

ça renvoie à l'idée que plutôt que de chercher les réponses à l'extérieur il faut les développer soi-même de l'intérieur.

Il faut développer son propre chemin et tirer des leçons de sa propre expérience plutôt que prendre des leçons toutes faites, des leçons de seconde main.

Au delà de ça les principes 2 et 3,

"Absorbe ce qui est utile"

"Laisse tomber ce qui est inutile"

renvoient à l'idée qu'il faut essayer d'explorer les influences, mais avec un esprit critique.

Et à partir de toutes ces influences, de créer son propre mix.

Par exemple, pour créer son style de combat, le Jeet Kune Do,

Bruce Lee a étudié beaucoup de styles existants,

il les a analysés et a gardé ce qui lui convenait dans chacun des styles.

...

Et c'est quelque chose que l'on peut faire dans tous les domaines de la vie.

Par exemple avec les idéologies.

Que ce soit les idéologies philosophiques, politiques, spirituelles, ou que sais-je.

Il faut être ouvert et ne pas considérer tout un système idéologique comme étant nul et inutile parce qu'on n'adhère pas à l'idée générale.

Non, si on creuse, il y a sûrement du bon à prendre dans chacun d'entre eux.

Il s'agit de filtrer et de faire le tri de manière plus consciencieuse.

Le problème c'est que beaucoup de gens n'arrivent pas à opérer et filtrer à un niveau élémentaire en fait.

Non ils opérent et ils filtrent à un niveau grossier.

Ils considèrent les choses ensemble par ensemble,

comme des gros blocs,

et donc bien souvent ils jettent le bébé avec l'eau du bain,

ou alors à l'inverse ils gardent des mauvais éléments qui sont rattachés à de bons éléments.

...

Par exemple quand il y a un auteur qu'ils n'aiment pas,

beaucoup de gens vont être fermés à la possibilité que cet auteur puisse produire quelque chose qu'ils aiment et donc passer à côté de ce potentiel.

À l'inverse quand il y a un auteur qu'ils aiment bien, ils vont être aveuglés et ne pas voir les défauts de certaines de ses productions.

C'est ce qu'on appelle plus généralement l'effet de halo.

Pour Bruce Lee, un esprit intelligent c'est celui qui apprend constamment, sans jamais conclure définitivement.

...

...

Bref, dans cette idée d'absorber ce qui est utile, on retrouve également cette idée dont je vous ai déjà parlé, l'idée d'intégrer à son être et de s'approprier les choses.

Et non de simplement avoir des idées et des connaissances superficielles.

...

Ce qui est difficile et remarquable ce n'est pas d'avoir tous les éléments d'une solution,

mais de les avoir progressivement intégrés à son être de sorte que l'on a même plus à y penser pour les exprimer.

On les incarne comme une seconde nature.

...

C'est pour ça que je dis souvent qu'on ne peut pas gruger l'expérience,

même avec le meilleur programme d'enseignement intensif.

Une personne qui a un paquet d'expérience au compteur, ça ne trompe pas.

C'est complètement différent d'une personne qui sait quoi faire en théorie, mais qui a intégré très peu d'expérience.

À ce propos on peut d'ailleurs sortir la fameuse citation de Bruce Lee

"Je ne crains pas l’homme qui a pratiqué 10.000 coups une fois, mais je crains l’homme qui a pratiqué un coup 10.000 fois."

...

On retrouve aussi une notion de liberté et d'émancipation dans tout le processus de développement que décrit Bruce Lee.

Personnellement je fais aussi beaucoup d'arts martiaux,

et ce que je préfère pratiquer ce n'est pas un style prédéfini,

non, c'est le freestyle.

C'est à dire que tu sors un peu de tout les styles et de tous les mouvements comme tu le sens.

Tu laisses la musique se jouer à travers toi.

...

Et quand certaines personnes me demandent quel est mon style préféré et que je leur réponds que c'est le freestyle

elles me disent "ah oui mais ça c'est parce que ça fait longtemps que tu pratiques,

c'est le niveau supérieur, où tu peux te permettre de tout mélanger".

Et c'est vrai, il y a de ça, mais pas que.

En fait c'est surtout un truc à déclencher.

Pour tout vous dire je me rappelle que je faisais du freestyle quasiment dès le début de ma pratique.

Alors que d'autres personnes pratiquent depuis des années et des années et n'en font jamais.

Justement parce qu'ils ne se le permettent jamais.

...

En fait la plupart des pratiquants d'arts martiaux ne font pas de freestyle, ils suivent rigoureusement les formes enseignées.

Alors que tu peux être débutant et te dire "Je tente des trucs, je crée le flow !"

Même si tu fais n'importe quoi tu auras déclenché cet état d'expression.

Il faut lâcher prise en fait.

Lâcher prise sur l'ordre.

Il ne faut pas hésiter à mettre sa patte et à se donner soi-même la permission.

Et c'est très difficle pour la plupart des gens dans notre culture.

Se dire qu'on peut se permettre de faire des choses.

Accepter qu'au début ce qu'on tente ne ressemble à rien, etc.

Beaucoup de peur à surmonter mine de rien.

Mais après tu te sens libre, c'est super.

...

Et tout ça rejoint cette image de l'eau que Bruce Lee employait souvent.

Il disait "

Vide ton esprit, sois informe, sans contours, comme l’eau.

Si tu mets de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse.

Tu mets de l’eau dans une bouteille et elle devient la bouteille.

Tu la mets dans une théière, elle devient la théière.

L’eau peut couler ou elle peut s’écraser.

Rien au monde n'est plus souple et plus doux que l'eau;

elle pénètre les surfaces les plus dures.

Insubstantielle, elle trouve sa voie là où il n'y en a aucune.

Elle est si fluide qu'elle est impossible à saisir.

Frappez-la et elle ne souffrira pas; poignardez-la, et elle ne sera pas blessée."

...

Et ça ce côté invincible de l'eau,

c'est très réminiscent de ce que je vous disais dans l'épisode 44.

Pour moi, c'est quand tu peux gagner les combats intérieurs que tu peux gagner les combats les plus durs.

Quand tu peux continuer d'avancer efficacement quand tous les signaux et toute la perception extérieure ne cessent de te pousser à douter et à reculer.

...

Mais le truc c'est que ce combat intérieur, ça n'a pas forcément besoin d'être un combat.

C'est à dire qu'avancer dans le monde comme une force indépendante,

ce n'est pas une question de consciemment faire barrage aux signaux extérieurs et de forcer comme un malade pour tenir.

Non, c'est une question de développer une mentalité qui rend ça beaucoup plus inconscient et naturel.

C'est à dire que si tu gères bien, les signaux extérieurs ne devraient même pas pénétrer ta conscience.

...

En fait il y a grosso-modo deux stratégies pour être mentalement invincible.

Développer un mental d'acier de sorte à être capable d'encaisser tous les coups sans ralentir.

Ou se positionner de telle sorte à ce que les coups ne peuvent pas nous atteindre.

Un peu comme un mental océanique qui passe à travers les coups sans s'en préoccuper.

Donc,

Incarner l'acier capable d'encaisser tous les coups sans ralentir.

Ou incarner l'eau qui passe à travers les coups sans même s'en préoccuper.

...

La première stratégie, la stratégie de l'acier, c'est bien de savoir l'utiliser.

Mais il va s'en dire que sur le long terme, se baser sur la seconde stratégie, la stratégie de l'eau, est beaucoup plus efficient.

...

Parce qu'à notre époque,

réussir des choses qui nous dépassent,

il faut vraiment voir ça comme un marathon et non comme un sprint.

Et c'est avant tout une épreuve d'endurance avec soi-même en fait.

Car au final c'est à ce niveau que la friction se joue.

Et donc ce qu'il faut bien gérer ce n'est pas l'endurance en elle-même,

mais la minimisation des frictions qui la font diminuer notre endurance.

Plus on évite la possibilité de frictions, plus ça va être facile d'aller loin.

...

Les gens qui arrêtent en cours de route, ce n'est pas forcément parce qu'ils ne sont pas endurants mentalement,

mais c'est parce qu'ils subissent trop de frictions.

Ils laissent trop de choses rentrer dans leur tête.

Ils laissent trop de choses les atteindre.

Au début ça va ils arrivent bien à encaisser.

Mais au bout d'un moment à force d'érosion, ils n'en peuvent plus d'encaisser.

...


Enfin le dernier conseil de Bruce Lee c'est de vider sa tasse.

Quand ta tasse est déjà pleine on ne peut pas te servir et toi même tu ne peux plus la remplir.

Il faut que tu la vides avant.

En gros c'est une métaphore pour montrer plusieurs choses.

La première c'est qu'il ne faut pas être présomptueux et croire qu'on connaît tout, sinon on ne peut rien apprendre.

La deuxième c'est que personne ne pourra t'apprendre quoi que ce soit si tu ne laisses pas de l'espace en toi pour accueillir ce qu'ils ont à t'enseigner.

Et la troisième, c'est qu'une fois qu'on a développé un paradigme, c'est difficile de s'en émanciper.

On devient enraciné dans des routines et des schémas de pensées, de croyances, de comportements, etc qui sont bien ancrés.

On arrive plus à voir les choses que d'une seule manière.

Et donc ici vider sa tasse ça veut dire de détruire notre paradigme et de repartir à zéro.

D'essayer de redevenir un bébé, de laisser notre ego de côté, et d'avoir l'ouverture d'esprit du débutant.

Comme je vous l'expliquais en détails dans l'épsode 12 d'ailleurs !

...

Sur ce, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : L'Ingrédient Essentiel pour Changer de Réalité #0154

<< Épisode précédent : Carte du Développement de la Psyché - Quelles couleurs dois-tu travailler ? #0152

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS