La Vie, ce truc de fou qu'il faut débanaliser #003



Bonjour et bienvenue à la Fondation Magister, l'école des Héros du monde réel, pour la troisième vidéo d'introduction à ce projet.


Dans les épisodes précédents, je vous disais que qu'avec ce projet, j'étais parti pour changer le monde.

J'imagine que cet objectif que j'ai doit paraître ridicule et complètement fou pour certaines personnes. Mais vous savez ce que j'en dis moi ? C'est que c'est une protection de leur esprit parce que ça leur semble complètement hors de leurs standards de changer le monde. Complètement irréel.

En fait dans la culture dans laquelle on baigne, quand un type se ramène et balance qu'il va changer le monde, c'est forcément un rigolo. Un clown. C'est juste pas possible autrement !

Ce qui en dit long sur le niveau d'impuissance mentale auquel on est rendu quand même...


De quel côté vous êtes vous ?

Moi, je ne suis pas quelqu'un qui laisse une petite culture m'imposer ses petits standards et sa vision étriquée du réel. C'est un coup à déprimer et à devenir faible de l'intérieur sans s'en rendre compte, sans comprendre pourquoi. Et gâcher sa vie.

...

En ce qui me concerne je connais la valeur de ma vie, je sais ce que je vaux de l'intérieur. Et c'est ça et uniquement ça qui définit ma direction et ma vision du réel.


Vous savez si vous me prenez pour un clown avec mon discours et mon projet de changer le monde, mais ça ne serait pas la première fois qu'on me prend pour un clown...

Le truc c'est que ça m'est arrivé tellement de fois de ne pas être pris au sérieux dans ma vie, et de renverser la situation dans mon sens, que je n'arrive plus à prendre au sérieux les gens qui ne me prennent pas au sérieux.

Systématiquement c'est eux les vrais clowns de l'histoire qui n'ont pas su voir venir ce qui allait arriver.

Après làààà c'est vrai que j'expérimente un peu comme un clown pour trouver le style adéquat à ce projet. Donc bon. C'est compréhensible que vous me preniez un peu pour un clown, j'avoue. D'ailleurs à ce propos je vais essayer de faire cet épisode et les suivants dans un style plus posé et naturel.

...

Bref ce que je voulais dire,  c'est qu'on se laisse tellement aller de nos jours, qu'on n'arrive plus à croire qu'il peut se passer des trucs de fous dans la réalité dans laquelle on vit. On s'est enfermé dans une vision limitée et passive du réel dans lesquels les mots ne sont que des mots. On n'arrive plus à rêver la réalité.

Ce qui est quelque part un paradoxe.


[Voix ridicule]

"Ce serait complètement fou qu'un type se ramène sur Internet et parvienne à changer le monde. N'est-ce pas. Ce serait de la folie. Qu'est-ce qu'une personne pourrait bien y faire au monde hein ?

Allons, arrêtons la fantaisie, c'est impossible de changer la réalité. On ne peut rien y faire. Elle est comme elle est, c'est comme ça, il faut faire avec. Restons rationnels."

[/Voix ridicule]

...

Et bah les amis vous croyez ce que vous voulez à propos des limites du réel, mais moi c'est clair et net, je n'ai pas émergé dans le théâtre de la vie sur Terre pour être spectateur.

Rendez-vous compte, prenez du recul sur l'opportunité de ce qu'on vit en tant qu'êtres humains.

On essaie de trouver des planètes comme la notre qui abritent la vie, mais on en trouve pas.

Ici sur Terre, il y a tout ce phénomène de la conscience, de la pensée, des sens, des émotions, des valeurs, du contrôle, du développement, du langage, des histoires, des sentiments, du putain de drama dont on fait l'expérience tous les jours.

Rendez-vous compte il y a même des types sur Internet qui parlent de changer le monde dans des vidéos que tout le monde peut regarder !

Tout cela a réussi à exister parmi les atomes, les étoiles et tout le bordel du Cosmos.

On ne sait pas trop bien comment, mais ça a réussi, on est là, on en fait l'expérience.

...

En ce moment même, chacun de mes mots donne lieu à une réaction dans votre réalité individuelle. Ils créent du sens, ils ont le pouvoir de vous faire réagir.

...

Ça nous paraît tellement "normal" ce qu'on peut vivre ici qu'on n'arrive plus à prendre de recul sur la valeur que ça a.

Alors que c'est du putain de délire quand on y pense ! C'est un truc de fou et ça se passe vraiment. Puisque c'est de nos vies qu'on parle.

...

À travers toute l'immensité et la froideur de la Voix Lactée, un théâtre est apparu sur Terre. Le théâtre de la Vie.

C'est comme si parmi toutes ses planètes inertes, l'une d'entre elles s'était mise à rêver.

Car franchement comment mieux décrire le phénomène qu'on est en train de vivre à l'échelle de la physique sans être réducteur ? Hum ?

...

La vie maintenant c'est ça ! Des êtres animés dont la perception du monde et de l'existence des choses s'apparente davantage à du rêve. Nous ne recevons pas le monde, nous n'observons pas l'existence des choses, nous les projetons, nous les rêvons chacun à notre manière.

Et quand deux de ces rêveurs que nous sommes se croisent, ils se synchronisent et leurs rêves individuels s'influencent et se restructurent l'un l'autre.

...

Actuellement, ma perception des choses, mon rêve individuel est en train de se synchroniser avec le votre par exemple. Et par ce fait cet échange que nous avons permet à la structure de la réalité que nous partageons, d'évoluer un tout petit chouïa.

Parce qu'en s'échangeant et en articulant nos perceptions individuelles, nos rêves les uns autour des autres, encore et encore, nous façonnons et partageons la même grande vision des choses, le même grand rêve de la planète qu'est la réalité. Le contexte narratif de notre existence.

...

Et ainsi les fragments de conscience que nous sommes, rêvons et actons notre existence, et par émergence rêvons et énactons ensemble ce monde, cette histoire, cette épopée de la Vie sur Terre, pour le meilleur et pour le pire.

...


...


Bref, On fait partie d'un phénomène cosmique super rare sinon unique en son genre. Le rêve d'une planète, le théâtre de la Vie avec un grand V.

La Vie sur Terre a tellement évoluée qu'elle est arrivée à un stade où elle peut comprendre sa propre existence, réaliser ses propres actions, et décider de son sort futur. Elle est devenue littéralement responsable de la réalité dont elle fait partie.


...

Dans une telle extraordinaire situation, dans ce théâtre cosmique sorti de nul part, qui défie l'ordre de l'Univers, excusez moi du peu. On se dit qu'il doit se passer des trucs plus fous les uns que les autres. Que les acteurs de ce théâtre du vivant doivent être des champions surpuissants, s'attelant à construire une grandiose vision du futur.

...

Alors comment expliquer ce qu'on fait. Comment expliquer que les chanceux que nous sommes d'exister dans ce théâtre unique soient spectacteurs ou s'attribuent un petit rôle, voire un rôle de merde.

Comment se fait-il que nous ne vivons qu'à moitié ce qui nous est permis de vivre ? Comment se fait-il que tant de personnes croient qu'il est impossible de développer un idéal, que c'est de la folie ? Alors que notre existence même défie l'impossible cosmique ?

C'est quoi votre excuse pour ne pas essayer d'incarner vos rêves ? C'est quoi votre putain d'excuse ? Qu'est-ce qu'il vous manque, qu'est-ce qui vous retient  pour agir et grandir ?

Vous ne trouviez pas ça assez délirant, d'être le produit de circonstances presque miraculeuses, vous vous êtes dit tant qu'à pousser le délire de vivre dans ce qui pourrait être le seul théâtre cosmique de l'Univers, on va faire tomber à plat toute la magie du truc et en faire un théâtre burlesque du laisser-aller, du gâchis et de la connerie ? Hum ? C'est ça l'idée ? Parce qu'on dirait !

...

Naaan. Nan. Ça c'est pour faire réagir et réfléchir que je dis ça. Je sais que la vérité c'est plutôt que vous ne vous êtes rien dit du tout. Parce que personne ne vous y a fait réfléchir et que vous n'avez pas pris le temps d'y réfléchir de vous-même.

En fait c'est probablement la première fois de votre vie qu'on vous parle de votre vie de cette manière. Vous n'étiez pas tellement conscient que votre existence s'inscrivait dans un contexte narratif aussi grandiloquent.

Et oui, depuis tout ce temps, vous vous étiez laissés portés par le contexte culturel, par l'inertie de sa narration, qui malgré son rythme effréné, véhicule une vision très banale de la vie...

Cet ennuyeux segment de l'histoire que l'humanité joue actuellement est devenu votre réalité à vous aussi. Sans vous en rendre compte, vous l'avez laissé vous définir.

Parce que les autorités donnent l'impression de tout savoir et d'être en contrôle de la situation globale, alors êtres sociaux que nous sommes on a naturellement tendance à se dire qu'il n'y a rien de plus à savoir sur la vie que ce qu'on nous en dit et que ce qu'on en vit. Et qu'il faut s'y faire et suivre la mélodie.

Même si en fait c'est très loin d'être le cas. Personne ne comprend vraiment la situation globale, on est tous autant que nous sommes dans notre petite capsule de rêve, à essayer de suivre le rythme et de jouer le rôle qu'on pense qui est le notre, même les "puissants".

La vérité mes amis, c'est que nous n'avons jamais vraiment quitté la jungle. Nous l'avons juste progressivement transformée, urbanisée, maquillée. Mais au fond rien n'a encore vraiment changé, il nous reste tout à faire, tout à comprendre des arcanes et des subtilités du monde et de la vie. Tout à réaliser de notre véritable nature et du rôle de notre rôle au sein de cette entité transformiste qu'est la réalité.

...

Tantôt l'humanité a joué les chevaliers et projeté une réalité moyenâgeuse, tantôt elle a joué au cow-boys et aux indiens, tantôt elle a joué aux romains, tantôt à la Grèce antique, tantôt à la révolution industrielle.

L'histoire de l'Humanité est parsemée de ces spectacles énactés du vivant.

Aujourd'hui je ne sais pas vraiment à quoi on joue, j'ai un peu de mal à comprendre l'histoire que l'on écrit et les rôles que l'on incarne.

Mais ce que je sais, c'est que peu importe le film que l'on projette actuellement, on est si immergé dans sa narration au rythme effréné, qu'on ne réalise pas encore la merveille d'évolution et l'extension des êtres que nous sommes. Et c'est bien dommage. Parce que ce manque de recul nous fait complètement passer à côté d'une réalité et d'une histoire fantastiques qu'on a complètement les moyens de générer si on se responsabilise.

Sur ce, je vous remercie de votre attention. Et je vous invite à vous abonner pour ne pas rater la suite de cette vidéo qui va arriver d'ici à peu près une ou deux semaines.

En attendant si ce que je vous raconte vous émoustille, affirmez vos émotions et partagez cette vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : Que sommes-nous et quelle histoire sommes nous en train d'écrire ? #004

<< Épisode précédent : Trouver du sens là où il n'y en a pas encore... pour redéfinir la réalité #002

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS