Des perspectives parallèles du même monde #0129



D'un point de vue physique, on peut voir le monde à travers les lunettes de la physique classique, et à travers les lunettes de la physique quantique. Et ça fait comme si on voyait deux mondes complètements différents. Avec la spiritualité, c'est pareil !

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.


Pour le vingt-deuxième épisode de la série sur l'éveil spirituel et la sortie de la matrice de la perception existentielle, la matrice de notre propre création.

...

Dans le dernier épisode on a abordé cette distinction entre la perspective relative et la perspective absolue de la réalité.

En gros la perspective relative, c'est la perspective humaine normale sur la réalité, la perspective de la vie de tous les jours,

dans laquelle tu te vois comme un personnage dans un monde, comme une forme, séparée d'autres formes.

Ce personnage tu en as le contrôle, tu le fais interragir avec le monde, tu écris et vis son histoire.

Alors que la perspective absolue c'est la perspective abstraite ou tout est infiniment connecté et ou il n'y a pas de forme individuelle si ce n'est la forme du tout.

...

Et dans l'épisode d'aujourd'hui je veux vous rappeler quelque chose que j'ai brièvement abordé plus tôt dans cette série,

à savoir qu'il ne faut pas essayer de mélanger la perspective relative avec la perspective absolue,

et essayer de les intégrer ensemble.

Ça ne fera jamais sens.

Quand bien même ce sont des informations qui arrivent à ta conscience.

C'est comme d'essayer d'intégrer les règles de la physique quantique avec les règles de la physique "classique".

C'est possible mais pas de la manière dont on intègre naturellement les choses.

...

Pour moi la façon la plus facile de ne pas se mélanger les pinceaux.

C'est de bien réaliser qu'il y a deux entités en nous.

Il y a deux passagers dans notre véhicule.

Même si l'un d'entre eux est complètement endormi chez la plupart des êtres humains.

...

La partie humaine qui est en moi se perçoit libre, elle se perçoit à la cause de ce qui se passe dans ma vie.

Et cette partie de moi, elle fait tout ce qu'elle peut pour faire avancer ma vie dans la bonne direction.

...

Mais il y a une autre partie de moi qui perçoit que la perspective relative, la perspective humaine, est un état de rêve,

et que dans l'absolu je ne suis pas libre de faire n'importe quoi

dans le sens où moi, ma volonté, et ma liberté

on fait partie d'une toile infinie de causes qui se poursuit d'instant en instant.

Et bien que ces deux parties de moi ont des perspectives contradictoires,

elles sont pourtant toutes les deux dans le vrai.

...

Ta conscience peut percevoir la réalité de manière relative, à la première personne, à travers les yeux et l'expérience de l'Ego.

Et c'est ce qui se passe normalement par défaut on va dire,

c'est comme ça que tu interprètes la réalité,

parce que c'est ça qui permet ta survie individuelle.

...

Mais ta conscience peut aussi percevoir la réalité à travers les yeux et l'expérience de Dieu.

Ou à travers personne si tu préfères.

À travers l'identité sans limites, l'identité infinie.

Ta conscience peut accéder à des informations qui ne sont pas egoïques et réaliser en quoi tout est unifié et forme une seule et même Création, une seule et même singularité infinie.

Et on ne devrait même pas considérer que c'est la même source de conscience qui accède à ces informations en fait.

Ce sont deux perspectives parallèles et fondamentalement paradoxales.

Produites par des observateurs mentaux aux capacités perceptives différentes.

Le deuxième observant le premier.

...

Lunettes relatives, lunettes absolues.

...

Encore une fois pour mieux comprendre imaginez l'analogie de la physique.

D'un point de vue science physique,

on peut voir le monde à travers les lunettes de la physique classique,

et on peut voir le monde à travers les lunettes de la physique quantique.

Et ça fait comme si on voyait deux mondes complètements différents.

Mais pourtant non c'est le même monde.

Deux perspectives parallèles du même monde.

...

Et donc pour en revenir à la spiritualité non-dualiste,

dans la perspective absolue, tu auras vraiment ce sentiment de voir ton Ego non plus comme le sujet global de ton expérience mais un peu comme si tu regardais ton coeur battre.

Comme une partie du sujet.

Une partie de ton organisme.

...

Dans la perspective relative tu t'identifes à une identité limitée, dans la perspective absolue tu t'identifies à une identité sans limites.

Il n'y a aucun croisement entre les deux perspectives.

Elles ne sont pas opposées.

Elles sont parallèles.

Elles sont toutes les deux vraies bien qu'elles soient contradictoires quand on essaie de les intégrer superficiellement ensemble.

...

De la même manière que la physique quantique n'a rien à voir avec la vie de tous les jours bien que la vie de tous les jours soit en parallèle de la physique quantique ;

eh bien la perspective spirituelle absolue et non-dualiste n'a rien à voir avec la vie de tous les jours,

bien que la vie de tous les jours soit en parallèle cet Absolu.

...

Il n'y qu'une seule vérité.

Mais celle-ci est multi-perspective et on peut difficilement l'appréhender étant donné que notre esprit fonctionne perspective limitée par perspective limitée.

Et notre esprit a ce vilain biais, il essaie de réduire et de faire rentrer la vérité toute entière dans une seule et unique perspective limitée.

Ce qui est impossible.

Typiquement, beaucoup d'amateurs qui entrent dans le domaine de la spiritualité non-dualiste et qui commencent à prendre conscience de la perspective absolue et non-dualiste,

se mettent à rejeter la perspective relative et dualiste qu'ils avaieint depuis toujours,

comme si c'était une illusion.

Parce qu'elle est en contradiction avec ce dont il prenne conscience.

Mais faire ça, c'est un peu comme de rejeter la valeur de la physique classique quand on prend conscience de la physique quantique.

C'est absurde.

Ces amateurs ils commencent à rejeter la perspective relative et dualiste comme si c'était l'opposé de la perspective absolue et non-dualiste,

et que seule cette dernière existait vraiment.

Autrement dit leur esprit entre dans une forme distordue de non-dualité puisqu'il oppose la dualité à la non-dualité.

Mais par définition, tu ne peux pas être dans la non-dualité quand ton esprit fait ça puisque tu opposes deux choses.

Et que le principe de la non-dualité c'est justement de rassembler des choses, de mettre en évidence qu'il n'y a aucune séparation.

...

Le relatif ne s'oppose pas à l'absolu.

Le relatif fait partie de l'absolu.

Le relatif doit être intégré à l'absolu, et non exclu.

Comme je vous le disais dans l'épisode 113,

la perception relative,

la perception qu'on a de la vie de tous les jours,

ce n'est pas une illusion.

La perception qu'on a de la vie de tous les jours fait partie du design infiniment intelligent de la Création.

La perception qu'on a de la vie de tous les jours, elle est comme elle est pour bien des raisons.

Chacun de ses paramètres est au centre d'une toile infinie de causes.

...

Et sur ce on continue de parler de tout ça dans le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à laisser un pouce bleu si vous avez apprécié cet épisode, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !