Comment ne jamais perdre la motivation d'avancer #0180



Dans cet épisode on parle de ce sur quoi il faut se concentrer pour garder la motivation sur la durée !

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour le dixième épisode de la série sur le thème de la reconnaissance, du succès externe, de la patience, de la confiance, de la vision, de la résolution, de l'abondance, de l'audace et de la loi d'attraction.


Dans les deux précédents épisodes j'ai commencé à vous parler des principes directeurs très importants pour mieux comprendre la méthode que j'utilise pour avancer dans ma vie et dans mes projets,

à savoir le principe de me concentrer sur le développement de la vision,

et le principe de garder une bonne position intérieure indépendamment des résultats extérieurs.

Dans l'épisode d'aujourd'hui, on va parler d'un autre principe important de la méthode que j'utilise pour avancer dans ma vie et dans mes projets.

...

À savoir le principe de canaliser mon attention et mon énergie sur le processus de développement.

et d'éviter qu'elles aillent ailleurs.

C'est un principe qui s'articule très bien avec les deux précédents,

sur la vision, la bonne position intérieure et l'indépendance envers les résultats.

...

D'une certaine manière,

je cherche à être invincible mentalement.

Du moins à m'en rapprocher.

Ma stratégie n'est pas du tout d'avancer vite.

Pas du tout.

Ma stratégie est d'être invincible et instoppable.

Comme un rouleau compresseur,

qui avance lentement mais sûrement.

...

En ce sens, je n'ai aucunement envie que mon mental,

et plus largement mon existence au jour le jour soit dépendante de ma reconnaissance.

Tout ce que ça va faire, c'est me rendre fragile et malheureux.

C'est un putain de piège.

Et c'est précisément pour ça que jusque là je n'ai fait aucun effort particulier pour être reconnu.

Je ne veux pas rentrer dans ce jeu là.

Avec ma chaîne, je fais des efforts pour proposer le contenu que je valorise, qui me passionne, que je veux mettre en avant et dans lequel je veux me développer moi.

Pas le contenu qui va attirer les vues.

...

Je ne veux pas m'habituer à entrer dans un cercle de dépendance.

Je veux à l'inverse m'habituer à être bien, sans dépendre de rien d'extérieur,

juste à travers le processus de développement et de création.

Parce que ça devrait être largement suffisant.

...

Cela dit attention ne vous méprenez pas,

proposer le contenu que l'on valorise et que l'on veut mettre en avant,

ça ne veut pas dire ne penser qu'à sa gueule.

Non, si vous faites ça vous êtes foutus.

Chaque vidéo que je crée et que je publie j'estime vraiment qu'elle peut aider et apporter de la valeur à ceux qui m'écoutent.

Autrement dit mon processus de création de contenu est équitablement pensé et guidé

à la fois par ce que je valorise

et à la fois pour apporter de la valeur aux autres.

Si je néglige l'un des deux, il y a un problème.

...

Et en faisait ça, sur le long terme, j'augmente trois choses.

Premièrement, j'augmente mes chances d'attirer les personnes qui résonnent vraiment bien avec ce que je raconte.

Et je filtre celles qui ne m'intéressent pas.

...

Deuxièmement j'accélère le développement de mon expertise unique et donc de ma valeur,

qui sur le long terme est un avantage compétitif énorme.

Si tu es le meilleur dans ce que tu fais, si ce que tu fais est unique et poussé, il y aura toujours au moins un petit marché pour toi.

Il y a toujours de la place pour les meilleurs.

...

Et troisièmement, j'augmente mon épanouissement parce que je fais ce que j'aime et que je ne dépends de rien d'externe.

Je n'investis pas mon attention et mon énergie aux mauvais endroits.

...

Je les vois bien à notre époque, tous les jeunes et même les moins jeunes dont le bonheur est complètement dépendant de leurs vues sur Internet.

Et je ne veux en aucun cas rentrer dans ce jeu là.

À chaque fois que je sens que je commence à rentrer dans ce jeu, je fais attention de me rattraper.

C'est tellement facile de rentrer dans ce petit jeu là si on ne garde pas de recul.

C'est très facile de devenir un junkie de la reconnaissance.

Et à partir de là le développement de ton expertise unique et de ta valeur en prennent un coup

parce que tu es trop concentré à trouver comment avoir des résultats, comment avoir des vues et donc à te conformer,

et donc à ressembler à tout le monde et à n'avoir aucune identité remarquable.

...

Moi-même,

quand j'ai commencé à produire du contenu il y a 10 ans

et que je n'avais pas du tout travaillé les principes de développement personnel que je mets en avant maintenant,

eh bien ça me rendait stressé, inquiet, triste et malheureux que personne ne s'intéresse à ce que je produisais.

Parce que justement je n'opérais pas dans le bon paradigme.

Je n'avais pas encore appris à apprécier le processus pour le processus.

J'étais dépendant de la reconnaissance pour avancer,

je n'avais pas encore réalisé à quel point c'était toxique et contre-productif ;

Je laissais ça me bouffer de l'intérieur.

Et j'avais beaucoup de phases de démotivation à cause de ça.

Ma motivation, c'était les montagnes russes.

Tout simplement parce que je ne la cherchais pas au bon endroit.

Je ne la cherchais pas dans un endroit fiable.

...

Et progressivement ça m'a fait réaliser que c'était problématique,

que ça m'affectait trop,

que j'étais en train de me transformer en perdant.

Et donc ça m'a fait réaliser que c'était important de faire évoluer mon état d'esprit si je ne voulais pas bloquer et ruiner ma propre progression.

Parce que ma capacité de production et d'inspiration elle était à son top quand je me sentais bien et que j'étais relaxé.

J'ai réalisé que maintenir une sérénité d'esprit, peu importe qu'elle soit justifiée ou non,

propulse les performances globales du corps et du cerveau alors que le stress et l'inquiétude font exactement l'inverse.

Ça ferme nos capacités.

Et pour en savoir plus à ce propos je vous renvoie à l'épisode 20.

Dans cet épisode 20 je vous parle de trucs qui vont à l'opposé de tout ce que la plupart des coachs de développement personnel vont vous dire pour réussir.

Mais vous pouvez être sûr que c'est grâce à cet état d'esprit que j'aurais créé ma réussite.

...

En fait on est à une époque où le monde va tellement vite que l'on n'a plus de patience.

Dès qu'on commence un projet et qu'on est encore un amateur,

on veut directement avoir de la reconnaissance sinon ce n'est pas normal,

on est stressé, on est inquiet, on n'est pas bien et on n'a plus envie de continuer.

Mais le monde ça ne marche pas comme ça à la base.

Avant l'époque d'Internet et les medias modernes,

si tu voulais être reconnu tu avais plutôt intérêt d'être sacrément développé.

Et de ne pas avoir attendu d'avoir de la reconnaissance pour travailler ton métier.

Et pas juste de travailler vite fait comme ça.

Non de travailler pendant des années.

Et bien sûr c'est encore comme ça que ça marche dans beaucoup de carrières.

Il faut construire un capital carrière pour être bien reconnu.

Et il va sans dire que ça marche aussi comme ça dans beaucoup d'activités sportives.

Tu ne vas jamais maîtriser un art martial en deux ou trois ans par exemple.

Tu as besoin de beaucoup plus que ça pour devenir un maître digne d'être reconnu.

Beaucoup plus que ça.

...

Internet a changé tout ça.

Avec Internet les gens s'attendent à la reconnaissance sans développer d'expertise.

Et c'est très tordu et malsain quand tu y penses.

...

Dans les premières années du processus de développement,

le simple fait que la reconnaissance soit dans ta tête est un problème

qui va te parasiter et te créer de la misère à l'intérieur plus qu'autre chose.

...

C'est un peu comme si une femme s'attendait à ce que son bébé sorte d'un jour à l'autre dès qu'elle apprend qu'elle est enceinte.

Alors même qu'on sait très bien que ça n'arrivera pas avant plusieurs mois de développement.

Peu importe l'investissement mental qu'on fait.

...

Ce n'est pas normal de dépendre de la reconnaissance au début du processus.

Tout ce que ça fait c'est te rendre inutilement inquiet, faible et stressé.

Comme un putain d'enfant gâté qui croit que tout lui revient de droit de naissance et qui déprime quand on lui refuse le moindre petit truc.

...

Avoir des attentes en décalage avec la réalité, c'est un des trucs les plus toxiques qui soient mentalement.

C'est bien de viser grand.

Je vous invite vraiment à viser aussi grand que vous le pouvez.

Mais ne soyez pas pressé et ne soyez pas dépendant de la reconnaissance.

Soyez patients et indépendants.

Beaucoup de créateurs de contenu sont frustrés de ne faire quelques centaines ou quelques milliers de vues quand ils postent un contenu parce qu'ils pourraient faire beaucoup plus.

Alors qu'en fait c'est déjà énorme.

Avant l'avènement des medias modernes, il fallait être un roi pour avoir ce genre d'audience de manière régulière.

En fait non, même le roi d'un pays n'avait pas ce privilège.

Sans technologie, si tu as des milliers de personnes qui te regardent régulièrement, tu es le roi du monde !

...

Mais bien sûr comme notre foutu cerveau s'adapte,

on veut toujours plus pour être satisfait,

sinon ça n'en vaut pas la peine.

...

Je suis quasiment certain qu'une infinité de personnes se sont lancées sur Internet et ont abandonné parce qu'elles n'avaient pas la reconnaissance attendue.

Et que c'était trop dur à supporter pour elles sur la durée,

ça les a bouffé de l'intérieur.

Ce qui au fond est ridicule.

Il n'y a aucune raison objective d'être bouffé par ça.

C'est juste une souffrance auto-infligée par une très mauvaise gestion mentale à l'intérieur.

...

Par exemple pas plus loin que la semaine dernière j'ai vu un commentaire de détresse sur une autre chaîne,

qui mettait parfaitement en évidence les problèmes à éviter que je décris depuis trois épisodes.

Et on en reparlera d'ailleurs dans le prochain épisode,

car c'est une bonne illustration pour synthétiser les erreurs à ne pas faire pour rester motivé.

...

...

Moi ?

Mais avec les méthodes que j'ai intégré, je ne suis pas prêt d'arrêter.

...

Si vous croyez que je suis proche d'arrêter,

là encore vous n'avez rien compris à ma philosophie.

Ça n'arrivera jamais.

Je suis engagé à vie.

Rien d'autre que moi ne me fera arrêter.

...

Parce que j'ai appris à me concentrer sur le processus et non les résultats.

J'ai appris à valoriser les bonnes choses.

J'ai appris à privilégier l'invincibilité intérieure à la vitesse extérieure.

J'ai appris à apprécier la lenteur et les petits pas du chemin.

J'ai appris à mettre mes attentes aux bons endroits.

J'ai appris à oublier les résultats, à me les sortir de la tête,

et à les voir comme des effets secondaires qui vont de toute manière arriver en temps et en heure de manière collatérale à ma focalisation sur le processus.

...

Bref pour terminer cet épisode, je préciserais que bien que cette philosophie soit une clé pour devenir inarrêtable.

Ça ne sera jamais très populaire pour la simple et bonne raison que ça va contre ce que recherche le cerveau par défaut.

Le cerveau par défaut, il est obsédé par les résultats et il ne veut pas entendre parler du chemin et du processus.

Il veut les résultats en évitant au maximum le travail et les difficultés.

Même si paradoxalement et ironiquement on finit par avoir plus de résultats en se concentrant sur le processus.

Être obsédé par les résultats est en fait une forme de diversion et de gâchis d'énergie

qui mène à beaucoup de misère mentale et d'insatisfaction.

...

Également,

si vous voulez en savoir plus sur le principe présenté dans cette vidéo je vous conseille deux livres.

Ils sont en anglais mais ils sont vraiment excellents.

Le premier c'est "Mastery" de George Leonard.

Et le second c'est "So Good They Can't Ignore You" de Cal Newport.

...

Sur ce on s'arrête là pour aujourd'hui,

et on continue de parler de tout ça dans le prochain épisode.

En attendant, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour la visibilité.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : Les avantages de savoir être un loup solitaire pour évoluer dans la jungle du monde moderne #0181

<< Épisode précédent : Voilà pourquoi tu as du mal à avancer dans ta vie et dans tes projets #0179

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS