Le 25/05/2017

Trouver du sens là où il n'y en a pas encore... pour redéfinir la réalité #002



Bonjour, bienvenue à la Fondation Magister, l'école des Héros du monde réel. Pour la seconde vidéo d'introduction de ce projet.

...

Je pense vraiment qu'un bon gros changement global est en train d'arriver. Que dans un futur proche il sera là, le monde aura évolué et sera un Pokémon différent.

Le truc c'est qu'on imagine ce changement comme une sorte de tempête externe qui va nous arriver sur la gueule et faire basculer les choses.

Alors que cette tempête qui arrive, ben c'est nous. C'est cet espèce de besoin latent qu'on ressent actuellement à l'intérieur, qui s'est développé en réaction à notre environnement de vie et à toutes nos expériences en son sein.

Et en ce qui me concerne je pense que c'est en trouvant le moyen de bien catalyser la transformation de ces ressentis en solutions, que l'humanité va accoucher de ce bon gros changement global.

Et c'est ce que je vais essayer de faire sur cette chaîne, catalyser la réaction d'accouchement du nouveau monde.

Oh mais quelle folle aventure !

...

Pour information quand même, je m'appelle Bertrand Coulombel, je suis actuellement doctorant en sciences cognitives, et si je devais définir en trois mots ce sur quoi je réfléchis dans la vie ce serait : réalité, conscience et adaptation.

Plus concrètement j'essaie de comprendre ce qu'on est et le bazar dans lequel on vit, j'essaie de mettre du carré dans les idées rondes et du rond dans les idées carrées, de tout connecter ensemble, aussi insensé cela peut-il paraître...

Parce qu'avant d'être du sens, le sens est du non-sens. Donc j'essaie de trouver du sens là où il n'y en a pas encore.

Et je ne détache pas la recherche fondamentale de la pragmatique, pour moi la réalité dans laquelle on vit dépend de la connaissance qu'on a du monde et de soi-même. L'action est complètement reliée à la pensée. Nos croyances sont comme des véhicules que nous utilisons pour orienter et déplacer notre vie. Elles forment le paradigme de notre existence. C'est à dire les modèles, les vérités, les règles avec lesquels on joue au jeu de la vie.

Et donc pour moi ces paradigmes existentiels qu'on utilise pour vivre, c'est la base de tout, et même s'ils sont fortement contraints par la culture, ils restent très malléables. Au bout du compte, le monde et la vie sont ce qu'on pense qu'ils sont.


Et  donc je fais beaucoup de recherche et de réflexion pour explorer les paradigmes alternatifs qu'un esprit humain peut développer, pour vivre une meilleure existence et contribuer à construire une meilleure réalité.


Mais aussi avant cela pour identifier les moyens potentiels qu'on a mais qu'on ignore de résoudre les défis globaux qui sont manifestement insolubles dans les paradigmes qu'on utilise actuellement. Parce que les résultats et les non-résultats qu'on a dans la vie, dépendent des paradigmes qu'on utilise pour vivre.

...


Ça commence à faire trèèèèèès longtemps que je réfléchis beaucoup, à toutes sortes de choses dans l'ombre. Et je pense avoir atteint une certaine maturité dans ma réflexion qui me pousse cette année à passer à l'action vis à vis d'une philosophie du changement du monde par la maîtrise de la vie.

Et mon premier mouvement concret, c'est le déploiement de ce projet de Fondation Magister, l'école des Héros du monde réel, qui a pour ambition de faire passer le développement personnel, le développement global, la vulgarisation du savoir et la spiritualité au niveau supérieur. En les connectant ensemble. En mettant en évidence que tout cela fait partie de la même toile.

Et que c'est en conceptualisant les choses ainsi, de manière hollistique et intégrée, qu'on va pouvoir s'en sortir.

...

Si vous suivez cette chaîne il y a de très grandes chances que vous appreniez plein de trucs qui vont améliorer votre vie. Changer votre façon de l'appréhender. Et au passage rendre le monde meilleur. Parce que je pense que si l'on fait bien son bien individuel, l'on fait aussi le bien du monde.


Magie. Il s'agit de prendre les solutions dans le bon sens en fait, pour développer une dynamique fonctionnelle harmonieuse entre la culture moderne et la nature "primitive".

Ce qui n'est pas évident du tout, mais qui doit être fait, si on veut faire les choses proprement.

...

Pour l'instant je vais proposer du contenu en français sur cette chaîne. Tranquillement mais sûrement, pour tester tout ce que je prépare depuis pas mal de temps, voir ce qui va, voir ce qui va pas, etc, et ajuster mon emploi du temps et mon cerveau à cette activité supplémentaire.

Et une fois que je serais bien lancé, je compte démarrer une chaîne parallèle en anglais avec un rythme plus soutenu et une communication plus agressive !

...

Je ne vais pas vous le cacher, là c'est de la préparation, mais mon objectif futur c'est de bombarder et conquérir l'Internet avec des réflexions optimistes et inspirantes quant à notre nature et notre futur.

Parce que pour moi il y a tellement de super trucs à faire dans ce foutu monde et pourtant dans notre culture actuelle on peut limite avoir l'impression du contraire, tellement on se perd dans des petites choses.

Donc je veux vraiment essayer de faire basculer les mentalités dans un paradigme différent, reconfigurer notre façon de voir le monde, faire de nous des héros du monde réel, déterminés à élever leur vie et leur monde, concentrés sur les aspects fondamentaux de l'existence humaine. Ce qui est presque bizarre à notre époque hein. Cette chaîne va être bizarre, si elle ne l'est pas déjà.


...


Bref, je m'engage vraiment dans un très long jeu avec ce projet. Un jeu de terrain. Un jeu de fond. Un jeu de fou.

Il y a un sacré chemin à faire mais je compte bien trouver tous les moyens possibles de faire du petit gland que je suis en train de planter aujourd'hui, non pas un grand chêne mais une forêt immense.

Et je ne dis pas ça de manière présomptueuse, je dis ça parce que c'est une né-ce-ssi-té.

Une fois qu'on a compris que la réalité dans laquelle on vit est fondamentalement quelque chose que l'on pense et que l'on fait entre êtres vivants et non quelque chose que l'on observe et qui existe indépendamment de notre existence et de nos actions.

Une fois qu'on a compris que cette réalité dans laquelle on vit fait partie de la vie, que c'est un grand rêve partagé entre les êtres vivants, un grand réseau biologique décentralisé qui se redéfinit en permanence par le reflet des paradigmes existentiels qu'on utilise pour vivre.

C'est à dire par le reflet de la configuration de nos consciences et des interactions qui en découlent, que ces configurations soient bonnes ou mauvaises.

Alors on comprend que développer un pouvoir de communication super puissant est une nécessité pour avoir une chance de faire évoluer les choses. Une chance de reconfigurer cette réalité dont on fait partie.

Vous n'avez pas idée à quel point la société et les médias de manière générale, sont responsables de votre sens du réel, du sens du réel que vous renvoyez aux autres, de celui qu'ils vous renvoient, etc, etc.

Si la communication et les interactions évoluent... c'est la réalité toute entière qui évolue. Elle n'est pas indépendante.

La réalité c'est le joyau de l'évolution de la vie sur Terre, c'est une conscience globale du monde qui s'est établie à travers la communication entre des consciences individuelles les unes avec les autres, et a permis à la vie de se coordonner et de se dépasser.

C'est seulement à travers l'évolution et la communion de nos consciences individuelles que la nature a finalement pris conscience d'elle même, de son existence à travers le temps, et donc de son futur.

Et donc on n'est pas juste des observateurs de la réalité, on est la réalité, à travers ce qu'on en pense et ce qu'on en fait.

On n'est pas juste des sujets individuels, on est des perceptions, des visions, des fragments de la conscience et de l'histoire du monde dans lequel nous évoluons, et que nous projetons les uns sur les autres par notre façon d'exister.

...

La réalité c'est la conscience du monde, et nous en sommes les rouages décentralisés, les porteurs responsables.

...

Et donc arriver à trouver les moyens de mettre les consciences et l'attention générale de la vie humaine non pas sur des conneries tape à l'oeil, mais sur des idées qui peuvent apporter de l'orientation, de la coordination et de la vraie valeur durable.

De sorte à ce que cette réalité partagée qui conditionne nos vies individuelles, ou cette noosphère comme certains l'appellent, puisse se rebrancher de manière globale et se mettre à jour pour servir le futur de la vie sur Terre, à défaut d'être digne du potentiel humain.


C'est pour moi le plus grand défi actuel de l'humanité. Et donc on va réfléchir à ça ici. Parce qu'à un moment donné dans le futur, si on veut vraiment faire avancer la vie, ça va devenir essentiel pour aller de l'avant et arrêter de pédaler dans la semoule.

...

Et puis avec ce projet je veux mettre en avant le principe de l'optimisme inébranlable, dont je vous parlerais dans un prochain épisode. Changer le monde en défiant l'impossible. L'optimisme inébranlable c'est un de mes principes de vie, un principe qui m'a permis de faire des trucs que personne n'arrive sérieusement à croire quand je les raconte, et dont je veux démontrer la puissance avec ce projet.

Donc là je suis tout seul, hein. Personne ne me connaît. Et je veux changer le monde.

Huh, impossible n'est-ce pas ? Et même stupide !

...

Hum, C'est ce qu'on va voir.

Mais moi je serais à la place du monde, je me ferais quand même un peu de soucis.

Parce qu'avant d'être du sens, le sens est du non sens !

Les gens qui vous disent d'être raisonnable et réaliste dans vos projets, ils ne prennent pas en compte qu'être irréaliste c'est un prérequis pour apporter quelque chose de nouveau à la réalité.



...

Merci de m'avoir écouté,

Sur ce je vous invite à vous abonner pour écouter la suite de mon message qui arrivera très bientôt, d'ici à peu près une semaine.

En attendant si ce que je vous raconte vous intéresse et vous émoustille l'esprit, affirmez vos émotions et partagez cette vidéo !

Parce que c'est à travers des petites actions comme celles-ci, que la réalité qu'on leut partage, peut finir par évoluer.


Ciao.


>> Épisode suivant : La Vie, ce truc de fou qu'il faut débanaliser #003

<< Épisode précédent : L'introduction au changement du monde

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS