Le 15/09/2019

NoFap, Porno, Branlette : Comment tenir et ne pas craquer ? 3 Clés Importantes #0166



Comment tenir et ne pas craquer quand on essaie d'arrêter la masturbation et le porno ? C'est difficile pour beaucoup de personnes. Et c'est difficile parce que "comment tenir et ne pas craquer", ce n'est pas du tout la bonne question à se poser.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

L'addiction au porno et à la masturbation névrotique a de nombreux effets négatifs sur la santé physique et mentale.

Pour résumer on peut dire que ça nous prédispose à manquer d'énergie et d'intérêt pour avancer dans la vie réelle.

D'où le mouvement "NoFap" qui promeut l'arrêt de ces pratiques.

Mais comment tenir sur la durée et ne pas craquer ?

C'est difficile pour beaucoup de personnes.

...

Et c'est difficile parce que "comment tenir et ne pas craquer", ce n'est pas du tout la bonne question à se poser.

Quand tu résistes ça indique que tu n'es pas dans le bon paradigme pour t'en sortir.

Carl Jung le fameux psychologue disait

"Ce à quoi tu résistes persiste"

Et non seulement ça persiste, mais ça grandit.

Autrement dit "essayer de tenir" l'arrêt de quelque chose dans son mode de vie,

n'est pas le bon paradigme.

Parce qu'indirectement en essayant de repousser ce quelque chose, tu nourris sa présence dans ta tête.

...

Le bon paradigme ce n'est pas de dégager ce qu'on ne veut plus de son mode de vie,

non,

c'est de recréer son mode de vie de sorte qu'il n'y a plus de place pour ce qu'on ne veut plus.

...

Donc concrètement,

pour arrêter le porno et la masturbation naturellement,

tu dois trouver des projets et des occupations qui te prennent tellement la tête,

qu'ils prennent toute la place dans ton espace mental.

Et que par conséquent tu te sens tellement complet que tu ne penses plus compulsivement au porno et à la masturbation et donc que tu n'as plus besoin de résister parce qu'il n'y a plus à rien à résister.

...

Au passage j'en profite pour préciser que la plupart des conseils que je donne dans cette vidéo ils sont ciblés sur l'addiction au porno et à la masturbation névrotique,

mais ils peuvent s'appliquer à toutes les addictions.

...

En fait, il faut bien comprendre que tu ne peux pas simplement dégager quelque chose de ton mode de vie ;

parce que ce quelque chose n'est pas là par hasard.

Ce quelque chose aussi nocif et toxique soit-il, il joue un rôle dans ta vie.

Et si tu essaies de le dégager sans remplacer son rôle.

Qu'est-ce qu'il va se passer ?

Eh ben il va revenir très vite à la charge,

parce que ce rôle a besoin d'être comblé,

et que ton cerveau n'est conditionné qu'à ça pour le combler.

...

Il faut bien comprendre que notre cerveau nous pousse à ces comportements nocifs que l'on veut éviter (manger des cochonneries, regarder des cochonneries, etc) pour combler un vide.

Autrement dit,

si ce vide intérieur est déjà comblé les compulsions disparaîtront comme par magie !  

...

Bref d'une certaine manière, on peut dire que NoFap est son propre ennemi

...

Parce que le but c'est de ne plus y penser au porno et à la masturbation,

le but c'est d'oublier.

De sorte à ne pas avoir à résister.

...

Et donc, il faut arrêter de compter les jours par exemple.

En faisant NoFap il y a plein de gens qui comptent les jours depuis qu'ils ne se sont pas masturbé.

Mais c'est complètement con.

Encore une fois, le but c'est de ne plus y penser, c'est d'oublier.

Et quand tu comptes les jours, qu'est-ce que tu fais ?

Ben tu maintiens dans ton espace mental ce que tu veux dégager de ta vie.

Ça n'a aucun sens.

...

Bien sûr,

je comprends pourquoi les gens comptent les jours,

c'est une sorte de repère pour mesurer leur progression.

Mais ne faites pas de ça !

Notez quelque part le jour où vous avez commencé à arrêter pourquoi pas ;

mais ne comptez pas les jours, vous allez saboter vos efforts.

Parce qu'en pensant à NoFap tous les jours,

indirectement vous pensez à la masturbation et au porno.

Parce que tout ça fait partie du même réseau sémantique dans votre cerveau.

Ça fait partie du même champ d'informations, du même domaine.

Et si vous maintenez active une partie du champ d'informations,

c'est tout le champ qui est maintenu actif.

...

D'ailleurs moi j'en ai eu l'expérience directe en écrivant ces vidéos.

J'ai eu beaucoup beaucoup plus d'envies et de pensées sexuelles les jours où j'ai écrit ces vidéos,

que les jours où j'écris sur des sujets qui n'ont rien à voir avec le domaine du sexe.

...

...

Troisième clé très importante à comprendre.

Se masturber et éjaculer c'est une forme de libération d'énergie.

Et donc il faut canaliser et transmuter cette énergie que tu as en toi dans une autre libération.

Évidémment le plus évident et primitif,

c'est l'exercice physique et la musculation.

Si vous vous déchargez bien pendant le sport,

vous n'aurez plus autant de charge qui a envie de sortir après

Donc trouvez vous une activité physique dans laquelle vous dépenser.

Ça a tellement d'autres bénéfices en plus, ça serait vraiment con de négliger ça.

...

Au delà de ça trouvez des projets constructifs,

trouvez des activités créatives dans lesquelles verser et canaliser votre énergie.

Il faut faire queque chose de plus excitant que la masturbation et le porno.

Quelque chose qui aura une force d'attraction tellement forte qu'elle va naturellement vous tirer et vous éloigner de tout ça.

...

La masturbation ça nous met dans un certain état physiologiquement très similaire à ce qu'on appelle le flow.

L'état de flow, c'est un état de conscience et de concentration assez primal qui se déclenche typiquement quand on est immergé dans une activité excitante.

C'est un état assez primal parce que quand tu es dans le flow,

toute la couche du cerveau moderne associé à l'ego, à la petite voix intérieure, qui juge, qui critique, qui doute, qui fait sans cesse des reflexions négatives, etc,

elle est pratiquement débranchée et éteinte dans cet état de flow.

Et l'énergie qui est libérée par cette déconnexion se verse dans le reste du cerveau et permet une expression puissante de notre subconscient,

qui se traduit par une sorte d'éveil des sens et une concentration fluide sans aucun parasitage mental.

D'où le nom de cet état.

Flow en anglais ça renvoie à tout ce qui s'enchaîne très fluidement comme s'il y avait un puissant courant porteur derrière.

Du coup le flow c'est un état dans lequel on se sent bien, dans lequel on s'oublie, dans lequel on est pleinement éveillé, dans lequel on est captivé, absorbé, dans la "zone",

complètement en phase avec ce qui se déroule,

comme porté par un courant magique.

Et c'est un état très addictif.

...

Et donc le sexe, le porno et la masturbation c'est très lié au flow.

Pour la faire courte, regarder du porno ça libère de la dopamine dans le cerveau,

la dopamine créé le focus, crée la concentration,

et le focus créé le flow.

...

Et donc c'est ça qu'il faut retrouver ailleurs en fait pour ne plus être addict au porno et à la masturbation.

Il faut retrouver ce putain de flow dans d'autres activités.

Il faut que vous trouviez d'autres sources de flow que ça.

...

Et le flow en gros vous pouvez le déclencher dans les activités dans lequelles vous êtes challengé,

mais dans lesquelles en même temps vous avancez bien,

et vous avez des raisons motivantes d'avancer.

...

Quand on travaille sur quelque chose et qu'on est dans le "flow",

on est déjà dans cet état d'ébulition et d'échappement que l'on recherche et on n'a plus vraiment envie d'aller voir ailleurs.

Au contraire on n'a pas envie que ça s'arrête.

Et donc dans ces conditions, on n'a pas vraiment envie de distractions.

On n'a plus besoin d'elles et donc elles n'ont plus de pouvoir d'attraction sur nous.

Et ça, c'est vraiment une clé à comprendre.

La raison principale pour laquelle vous allez vers les distractions,

c'est parce que les activités de votre mode de vie ne vous fournissent pas déjà cet état d'excitation addictif que notre cerveau recherche.

...

Dans cet état de Flow, même si quelqu'un nous proprosait un truc qui normalement nous ferait très envie,

on lui dirait "plus tard".

Parce qu'on est déjà en train de vivre une aventure excitante et addictive en interne.

C'est dire la puissance de cet état, c'est comme une drogue interne en fait.

...

Ne vous méprenez pas,

une personne qui est passionnée par quelque chose de productif,

dans son cerveau, c'est plus ou moins les mêmes circuits cérébraux que l'addiction qui se cachent derrière sa passion.

Autrement dit on peut voir une passion comme une forme d'addiction de qualité.

...

Et donc la vérité, c'est que notre cerveau cherche les addictions.

Et si tu ne fais pas d'efforts pour développer des addictions de qualité,

qui impliquent de créer, de construire, de réfléchir, de développer, d'apprendre, de devenir meilleur, etc

eh bien tu vas sûrement te retrouver par défaut avec des addictions de basse qualité.

Comme la masturbation, le porno, les drogues en substance,

et dans une certaine mesure la télé, youtube, les réseaux sociaux, les jeux-vidéo, etc.

...

Le flow dans des activités constructives permet de se débarasser naturellement des distractions à la con.

Parce que quand tu es dans le flow, tu es rempli, tu n'as rien besoin de plus.

...

Encore une fois la raison principale pour laquelle on va vers les distractions,

c'est parce que les activités de notre mode de vie ne nous fournissent pas déjà cet état d'excitation que l'on recherche.

Elles ne nous fournissent pas assez de courant.

Elles ne nous remplissent pas, et donc on se sent un peu vide,

on est dans une sorte de manque.

Et à partir du moment où on est dans cet état de manque, chercher des distractions comme la masturbation et le porno devient compulsif.

On est come obligé de se distraire pour ne pas ressentir ce manque et cette anxiété légère.

...

...

Imaginez votre espace mental comme le ciel,

et les distractions, le porno et compagnie comme des étoiles.

Vos activités principales ça doit être comme un soleil qui brille super fort.

Pourquoi ?

Parce que quand le soleil brille suffisamment, il masque les étoiles,

on ne les voit même plus.

Elles n'ont plus de pouvoir.

...

Les étoiles vous les voyez seulement quand le soleil commence à baisser,

quand il perd en puissance.

Et quand le rayonnement du soleil a trop baissé, ça devient inévitable de les voir les étoiles.

On ne peut plus y échapper.

...

Et donc si vous essayez de dégager une étoile de votre ciel,

mais qu'en même temps vous n'essayez pas de créer un putain de soleil.

Eh bien vous vous faites du mal pour rien.

Ce que vous faites n'est pas malin.

Parce que quand vous aurez crée un putain de soleil,

l'étoile à la con elle va automatiquement devenir invisible sans rien faire du tout à son propos.

...

Et on peut faire le même parallèle avec le son.

Imaginez les activités de votre mode de vie comme un orchestre de musique.

Et imaginez les distractions comme des bruits parasites ambiants.

Quand la musique de votre orchestre est suffisamment puissante,

elle étouffe les bruits ambiants et vous n'en avez même plus conscience de ces bruits,

vous ne les entendez pas, ils sont insignifiants.

...

Alors que quand vous êtes dans le silence, parce que votre orchestre est tout pourri et n'a aucun volume,

eh bien ces mêmes bruits ambiants, ils vous prennent la tête,

c'est impossible de ne pas les entendre et de ne pas y penser.


...

Bref, tout ça,

créer le soleil dans votre vie,

créer un orchestre épique qui anime votre existence,

ça doit être le coeur de votre stratégie pour vous débarasser des habitudes à la con.

Et ensuite seulement vous devez penser à différentes techniques.

Techniques dont on parlera d'ailleurs dans le prochain épisode !

...

Donc pour résumer encore une fois,

prenez de la hauteur,

ne soyez pas ce gars qui passe son temps à gérer les fuites d'eau à l'intérieur de sa maison

alors que sa maison a un toit tout pourri.

...

N'agissez pas pérpetuellement contre des forces que vous pouvez éviter d'avoir à gérer.

...

Si vous êtes malin, alors vous ferez tout pour organiser votre vie de telle sorte à maximiser les états de consiences altérés comme le flow

étant donné les conséquences énormes que ça a sur la gestion de soi, les pulsions négatives, sur le bien être, sur les performances et plus encore.

Quand tu es dans le flow tu ne fais qu'un avec l'activité dans laquelle tu es engagé,

ton ego est pratiquement éteint, tu perds la notion du temps et de toi-même,

et par conséquent tous les problèmes du contrôle de l'ego disparaissent avec,

et donc tu n'as plus besoin de t'en occuper puisque leur source n'existe plus.

...

Pourquoi s'embêter à gérer les problèmes associés à un état de consicence

alors que tu peux éviter d'être dans cet état de conscience ?

Principe de Pareto, 20% des efforts qui donnent 80% des résultats.

On est en plein dedans là

Et je vous reparlerais en détails de tous les moyens qui existent pour maximiser le flow dans une prochaine vidéo.

...

...

Pour finir,

Je terminerais juste en reprécisant que tout ce que j'ai expliqué dans cette vidéo c'est valable pour toutes sortes d'addictions dont on veut se débarasser.

C'est valable pour arrêter d'avoir des pensées négatives,

c'est valable pour suivre des régimes alimentaires et arrêter de manger certains aliments,

c'est valable pour arrêter de gâcher trop de temps à jouer aux jeux-vidéo,

à regarder la télé, netflix, tout ça, etc, etc

C'est valable pour pratiquement tout.


Sur ce, je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : NoFap, Porno, Branlette : 8 Techniques pour Contrôler les Envies #0167

<< Épisode précédent : LE COURAGE DE CRÉER - Ne laisse rien ni personne BRIDER ton intuition #0165

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS