Le 12/07/2019

Le Développement de la Pensée Systémique et de la Méta-Conscience #0147



Stade développemental Jaune du modèle des Dynamiques Développementales en Spirale (Spiral Dynamics).

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

Dans le dernier épisode j'ai commencé à vous introduire les différents stades développementaux de l'esprit humain adulte,

décrit par le modèle des Dynamiques en Spirale,

ou Spiral Dynamics en anglais !

Pour bref rappel le modèle des Dynamiques en Spirale s'intéresse à l'évolution dynamique du fonctionnement de l'esprit humain, de sa vision du monde, de ses valeurs, de ses priorités en relation avec l'évolution des conditions de vie.

Comme je vous l'expliquais dans le dernier épisode, ce modèle différencie plusieurs stades,

et à chaque stade il associe une couleur.

Chaque nouveau stade est crée et entraîné par l'existence prolongée du stade qui le précédait.

Toute l'évolution est connectée et logique en fait.

Dans le dernier épisode, on a vu les 6 premiers stades : Beige, Violet, Rouge, Bleu, Orange,

et on s'était arrêté au stade Vert.

Stade Vert qui a émergé en réponse aux problèmes et aux limites causés par l'existence prolongée du stade qui le précédait, le stade Orange.

Pour rappel, le stade Orange c'est le stade développemental où l'esprit valorise l'indépendance, le développement, la performance, le matérialisme, le succès, le progrès, tout ça.

Mais au bout d'un moment, quand on pousse ce paradigme Orange à bout,

on se rend compte que la recherche perpétuelle d'avoir plus à l'extérieur mène à l'éternelle insatisfaction à l'intérieur.

et aussi à une destruction de l'environnement.

L'indivdualisme poussé à l'extrême crée un manque de liens entre les gens.

L'argent et l'abondance matérielle externe ne suffisent pas à tout combler à l'intérieur.

On se rend compte qu'avec ce mode de vie tout est superficiel et creux, ça manque de profondeur.

Le manque d'humanité et de spiritualité se faire sentir.

Les inégalités deviennent énormes.

L'argent et la technologie ne sont pas la réponse à tout.

Et ce sont ces conditions qui vont polariser et incuber le développement du stade développemental Vert.

Le stade Vert valorise la conscience, la paix intérieure, l'épanouissement, l'harmonie, le partage, la connexion humaine, l'acceptation de la diversité, l'inclusion et la compassion.

Dans le stade Vert, le bien être de tout le monde est valorisé, pas seulement le bien-être de ceux qui sont ambitieux et compétitieurs.

Tout le monde à droit au bonheur.

L'humanité toute entière est vue comme une grande famille.

Le matérialisme externe ne compte plus, ce qui compte c'est la richesse intérieure. Les sentiments.

On s'implique dans des causes sociales et dans l'écologie.

Notre conscience s'élargit, on regarde beaucoup plus loin que le bout de son nez, on se soucie des autres et du monde.

La pensée du stade Vert est très relative et pluraliste, chacun à sa vérité, il n'y a pas d'absolu,

il n'y a rien qui soit mieux ou moins bien, c'est juste différent.

Tout est décentralisé, la voix de chacun compte autant que celle d'un autre.

...

Mais quand l'existence du stade Vert est prolongée et poussée à bout,

certains individus commencent à se rendre compte

que tout ça c'est bien gentil, mais ça ne fait pas changer grand chose.

Au stade Vert, on pointe tous les problèmes qu'il y a dans le monde mais on est incapable de les résoudre.

C'est trop simpliste, trop idéaliste. Trop rêveur.

Il y a trop de complaisance.

Il n'y a pas d'organisation, il n'y pas de méthodes, il n'y a pas de systèmes sérieux et bien pensés long terme qui soient mis en place pour régler ces problèmes.

On ne fait que stagner.

Et ce sont ces problèmes et ces limites qui vont faire que certains individus vont se distancer du groupe parce que ça les ralentit,

et passer au stade suivant, le stade Jaune.

...

Le stade Jaune est essentiellement caractérisé par une pensée complexe, globale, nuancée et intégrative.

Typiquement l'individu au stade Vert il se rend compte qu'il y a des problèmes dans le monde : les inégalités, la pauvreté, le racisme, le sexisme, la pollution, le climat, etc,

et il s'élève contre ces problèmes.

Mais son problème à lui c'est qu'il a une pensée trop simpliste et trop idéaliste.

Il ne comprend pas vraiment toutes les intrications des problèmes qu'il pointe.

Il ne réfléchit pas vraiment de lui-même.

Et il n'a pas les moyens de mettre en oeuvre les idéaux auxquels il pense.

Il n'a développé ni méthode ni système pour organiser le changement qu'il désire.

...

Ce qui différencie un individu du stade Vert de celui du stade Jaune, c'est que justement au stade Jaune on s'intéresse à la mise en oeuvre des idéaux.

Au stade Jaune on observe toutes les intrications d'un problème complexe.

On réfléchit de nous-même et de manière poussée. On développe de la méthode.

En gros l'individu au stade Jaune il arrête de se plaindre des problèmes, de ne faire que manifester, tout ça,

parce qu'il réalise que ça ne sert pas à grand chose.

Il ne se contente pas de se plaindre des problèmes du monde, il s'efforce de les comprendre à un niveau systémique pour développer des solutions qui fonctionnent.

En fait le stade Jaune il prend la survie du monde au sérieux, parce qu'il sait qu'elle est aussi importante que sa propre survie individuelle.

...

En plus de sa pensée complexe, ce qui caractérise le stade Jaune, c'est une conscience meta.

Une conscience meta qu'est-ce que ça veut dire ?

Ben ça veut dire que le stade développemental Jaune c'est le premier stade dans lequel on commence à prendre du recul et comprendre d'où on est parti et où est-ce qu'on va.

On n'est plus confiné à une vision locale et egocentrée.

Autrement dit c'est le stade où on commence à prendre conscience de tous ces stades justement ;

on commence à prendre conscience de toutes ces dynamiques d'évolution en spirale dans laquelle l'humanité est prise.

Bien sûr, on prend aussi conscience qu'on n'est pas une exception à tout ça, non,

on prend conscience qu'on fait totalement partie de tout ça.

On prend conscience que comme tout le monde, on est un produit des courants actuels de la spirale,

et qu'on aurait jamais pu naître comme on est actuellement et devenir la même personne à une époque éloignée,

durant laquelle les courants de la spirale étaient radicalement différents.

...

On prend conscience que nos envies, nos valeurs, nos idées, nos aspirations, nos buts, nos convictions, nos priorités, etc

sont beaucoup moins personnelles et uniques qu'on le pensait.

On prend conscience que nos envies, nos valeurs, nos idées, nos aspirations, nos buts, nos convictions, nos priorités,

ben ce n'est pas vraiment nous en tant qu'individu qui les avons subitement amenés dans le monde.

Quelque part elles étaient déjà là.

Dans l'air du temps, si l'on peut dire.

C'est plutôt l'état actuel des courants de la spirale qui nous ont amené avec.

...

On prend conscience que comme tout être humain qui vit à notre époque,

on est un amalgame de certaines couleurs de l'état actuel des courants de la spirale,

et qu'on n'est pas les seuls à être comme on est et à évoluer comme on évolue.

D'autres ont vécu ce qu'on vit bien avant nous d'ailleurs.

Parce qu'ils ont été pris dans les mêmes types de courants que nous.

...

On prend également conscience que le changement de l'esprit humain est un phénomène naturel qui s'inscrit dans les mouvements de cet océan invisible que forme la spirale.

On prend conscience de comment cette évolution fonctionne.

On prend conscience des différents stades développementaux, de leur rôle, de leur nécessité, etc.

Avant le stade Jaune, les stades ne se comprennent pas les uns les autres.

Ils sont comme aveuglés.

Chaque stade y compris le Vert, se voit comme le système ultime et idéal, l'aboutissement de l'esprit humain,

et il essaye d'imposer le déploiement de la façon dont il fonctionne parce qu'il est convaincu que c'est la meilleure chose pour tout le monde.

Le stade Jaune quant à lui comprend que son propre stade n'est que de passage et qu'il y a une évolution qui l'attend derrière.

Avant le stade jaune, chaque stade est relativement intolérant envers les autres stades.

Il y a beaucoup de réactions émotionnelles négatives à la différence.

Quand tu es dans un stade avant le Jaune, la mentalité des individus des autres stades paraît être de la folie.

Tu as l'impression qu'ils racontent n'importe quoi.

Avant le stade Jaune, chaque stade pense que les autres stades se trompent complètement dans leur approche de la vie,

et que c'est à cause d'eux que le monde a autant de problèmes.

...

En revanche, quand on arrive au stade Jaune, l'esprit comprend que chaque stade a sa place.

Il comprend le rôle de chacun des stades, pourquoi ils sont comme ça et pas autrement.

Il comprend que ça ne pouvait être autrement,

et que l'état actuel des courants de la spirale sont des forces de la nature, qui dépassent complètement notre individualité,

étant donné que notre propre individualité a été elle-même déterminée par l'état des courants de la spirale à chaque instant de notre vie,

et ce depuis notre conception.

...

L'individu Jaune n'a pas de réactions émotionnelles négatives à la différence parce qu'il comprend pourquoi les gens sont aux stades où ils sont.

Il comprend que loin de se tromper, ils sont exactement où ils en sont dans le grand processus.

Il comprend à l'avance que les gens ont une sorte de filtre de vision et de pensées spécifique à leur stade,

et donc à partir de là la vision du monde et la façon de penser qu'ont les gens lui paraît logique et inévitable.

Pour lui, il n'y a aucune raison de s'énerver, ce serait complètement stupide de perdre de l'énergie là dessus,

parce que ça ne changera jamais d'un claquement de doigt.

On pourrait dire que l'esprit Jaune développe une sorte d'Aïkido de la pensée.

Dans sa communication et ses interactions avec les autres, il utilise les codes des stades de ses interlocuteurs .

Il fait preuve d'empathie idéologique, comme une sorte de caméléon.

Il connait trop bien les systèmes et donc il ne va pas bêtement contre les forces de la nature ;

à l'inverse il applique stratégiquement ses ressources là où l'impact peut être le plus grand sur le long terme.

...

Enfin troisième élément qui caractérise le stade Jaune, la flexibilité.

L'individu Jaune comprend que tout est nécessaire.

Il accepte les paradoxes et passe d'une perspective à une autre sans attachement rigide.

Il les contre-balance.

Il active en lui tous les stades précédents de manière adaptative.

Il reconnaît qu'il y a du bon à prendre dans tous les stades.

Et ça c'est un aspect très très important, parce qu'en fait c'est pour ça que je vous ai introduit à ce modèle.

Pour devenir une personne équilibrée il faut parvenir à intégrer de manière saine les aspects fonctionnels de tous les stades.

Et on reparlera concrètement en détails d'ici trois épisodes, de ce que ça veut dire.

...


Ce qui permet à l'esprit Jaune d'avoir une pensée flexible, meta, hollistique, multi-perspectives, systémique et même éco-systémique.

C'est sa capacité d'avoir beaucoup plus de paramètres et de variables en même temps dans la tête.

Les esprits avant le jaune passent d'une perspective limitée de la réalité à une perspective limitée de la réalité,

contenant à chaque fois très peu de paramètres en même temps.

Ce qui fait qu'il y a plein plein de trucs qu'ils ne regardent jamais ensemble.

Un esprit jaune a une lentille beaucoup plus large. Comme s'il avait plus de recul en permanence.

Il va relier ensemble des choses qu'aucun esprit des stades précédents n'aurait eu l'idée de lier.

Il va intégrer les perspectives limitées.

...

Le stade Jaune réagit négativement à ce qui est trop simpliste,

à ce qui le fait stagner et qui fait stagner le monde,

à ce qui nivelle son développement et le développement du monde vers le bas.

À l'inverse il réagit positivement à ce qui nivelle son développement et le développement du monde vers le haut

et qui apporte de nouvelles connaissances et de nouvelles solutions riches et pertinentes.

C'est ça qui le stimule.

Et étant donné que les choses simples l'ennuient profondément, il en est presque addict à ce renouvellement.

Il s'ennuie très rapidement sinon.

...

Ce stade Jaune est très peu représenté actuellement, mais ce qui pousse le développement au stade suivant, le stade Turquoise, c'est essentiellement quatre choses.

Et on en reparle dans le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao


>> Épisode suivant : 4 étapes vers le développement maximal de la conscience #0148

<< Épisode précédent : La Grande Histoire du Développement de l'Esprit #0146

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS