Développez votre conscience des fonctionnements de votre esprit et de la réalité,

et utilisez ce savoir pour élever votre existence !

Travaille le Bonheur de l'Intérieur pour Mieux le Trouver à l'Extérieur #038



Le bonheur pour moi ce n'est certainement pas juste une réaction permanente et passive de bien être. C'est justement une des forces actives les plus puissantes que l'on puisse générer pour agir et écrire de belles histoires dans la matière de la réalité.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.

À la fin du dernier épisode, je vous disais que pour rester en contrôle de la création de sa propre réalité et rester maître de son expérience et de son histoire,

le but c'est de toujours de maintenir la connexion interne avec les systèmes et les émotions positives,

et de maintenir la déconnexion interne avec les systèmes et les émotions négatives.

Étant donné que l'on part du principe encore une fois qu'une grande part de ces choses qui font partie de notre histoire, est générée de l'intérieur.


Et à ce propos, vis-à-vis du bonheur, pour moi le bonheur qui viendrait de l'extérieur c'est un mythe.

Je suis convaincu que le bonheur ça vient essentiellement de l'intérieur et que toute personne qui prétend le contraire n'a pas trouvé le bonheur ou veut vous vendre quelque chose qui va soit disant vous apporter le bonheur.

...

Comprenez moi bien.

Bien sûr que le bonheur ultime dépend de nos relations avec le monde extérieur.

Quand on a le sentiment d'être à notre place dans le monde,

quand on a une activité externe qui donne du sens à notre vie,

quand on a les bonnes personnes qui nous entourent et pour lesquelles on ressent de l'amour, etc

Bordel mais bien sûr que ça fait une différence gigantesque.

...

Mais pour autant est-ce que le bonheur dépend essentiellement de ça ?

Non.

Le bien être il vient d'une dynamique particulière de ce qui est synthétisé dans l'organisme, et en particulier dans le cerveau.

Et le cerveau il est à l'intérieur.

Donc ça veut dire que si vous voulez le bonheur à long terme,

il faut apprendre à vous sentir à votre place où que vous soyez dans votre vie,

il faut apprendre à ressentir de l'amour et aimer l'expérience de la vie de manière indifférenciée.

Il faut trouver tous les moyens possibles d'aimer les moments de merdes qui sont inévitables dans notre périple de vie.

C'est comme ça que l'on devient mentalement invincible.

En renforçant la connexion interne de sa conscience avec les sensations de bien être de manière indépendante des circonstances externes.

Ce qui implique d'élever sa conscience,

parce que c'est quasiment impossible d'arriver à faire ça en gardant une conscience très limitée de la réalité.

Vous devez atteindre un stade de conscience telle que l'expérience que votre esprit génère approvisionne votre bien être.

...

...

Toutefois ça ne veut pas dire qu'il faut essayer de trouver et maintenir le bonheur à l'intérieur et ensuite ne plus rien faire de sa vie et se couper du monde.

Non le bonheur ce n'est pas une fin en soi ;

ça pour moi c'est une des plus grandes aberrations des paradigmes dans lesquels on vit.

Au contraire le bonheur je vois ça comme une forme d'engagement vis à vis de la vie.

C'est à dire une force interne que l'on active et qui va nous permettre de faire et d'apporter de belles choses dans le monde, d'écrire de belles histoires.

C'est une sorte de plate-forme mentale de laquelle on peut opérer à un niveau de conscience plus élevé.

...

Quand tu te sens mal, c'est très difficile de se concentrer et de penser à des choses inspirantes.

Au contraire tu as envie d'échapper à ta souffrance par tous les petits moyens possibles.

Ton esprit est préoccupé et n'est pas propice à la productivité.

...

Pourquoi moi je veux que mon bonheur soit invincible ?

Mais parce que j'ai envie de faire plein choses dans ma vie.

Et pour faire ces choses et ne pas flancher face aux obstacles et aux difficultés,

je vais avoir besoin d'être solide comme un roc à l'intérieur.

...

Bref pour résumer mon propos, le bonheur, ça sert à rendre le monde meilleur.

...


Dans la plupart des paradigmes classiques de la psychologie,

les émotions c'est plutôt considéré comme des réactions de l'organisme.

Dans mon paradigme de réflexion vous allez comprendre que c'est plutôt l'inverse,

les émotions c'est davantage les points de départs à l'intérieur,

auxquels on va se connecter consciemment ou inconsciemment,

et qui vont permettre d'initier des intentions, des actions,  des histoires, etc.

Les émotions c'est ce qui met les corps en mouvement, ce sont des histoires en devenir.

Donc le bonheur pour moi ce n'est certainement pas juste une réaction permanente et passive de bien être,

c'est justement une des forces actives les plus puissantes que l'on puisse générer pour agir et écrire de belles histoires dans la matière de la réalité.

Mais pour en arriver à ce bonheur moteur et proactif, cela nécessite bien souvent de changer de paradigme existentiel et de faire un travail sur soi.

Autrement dit, il faut arrêter d'être passif vis-à-vis du bonheur, il faut arrêter de l'attendre comme si le monde nous le devait.

Il faut s'en responsabiliser.


Sur ce,

merci de m'avoir écouté,

je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao.