Développez votre conscience des fonctionnements de votre esprit et de la réalité,

et utilisez ce savoir pour élever votre existence !

Surclasse ton cerveau #035



Les différents algorithmes de notre cerveau par défaut, qui influencent nos décisions d'engagements et d'actions, sont très mal calibrés pour le monde moderne. Et c'est pour ça qu'il faut devenir plus intelligent que son propre cerveau !

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.


Dans le dernier épisode,

je vous expliquais que notre biologie ne sait pas du tout de quoi elle est capable à l'époque moderne.

Elle a de gros angles morts sur son potentiel de développement,

et donc elle ne sait pas nous guider efficacement.

Parce que pour elle ce qu'elle peut faire,

c'est ce qu'elle a déjà exploré et exploité dans le passé.

En d'autres termes, pour que la biologie d'un organisme sache de quoi elle est capable,

pour qu'elle soit équipée d'un sens commun, de croyances et de théories naïves lui permettant instinctivement d'anticiper quelles conditions mènent au développement de tel avantage,

elle doit avoir eu l'occasion de le découvrir à répétition pour que ça puisse influencer la sélection naturelle et re-paramétrer le code génétique.

Occasions que notre biologie n'a jamais eu à des échelles de temps assez grandes.

Mais qu'elle a de nos jours sans vraiment le savoir.


Et donc je vous disais que ça ça renvoie à ce que j'appelle le potentiel biologique inexploré.

C'est à dire tout ce dont on est biologiquement capable en tant qu'être humain,

mais dont on ne pourra jamais savoir qu'on est capable tant qu'on n'en aura pas eu la preuve qu'on en était capable.


Bref notre biologie elle a de gros angles morts sur son potentiel de développement.

Et elle ne sait pas du tout comment utiliser ce potentiel pour atteindre le succès à notre époque.

Ses algorithmes de compromis exploration-exploitation,

d'estimation de retours sur investissement,

d'estimation de retours sur risques, etc,

qui influencent nos décisions d'engagements et d'actions sont très mal calibrés pour le monde moderne.

Notre biologie elle ne connaît pratiquement rien de l'étendue des concepts de construction,

d'inertie existentielle,

de répercussion,

de retour sur investissement,

de gratification différée,

de coût de renoncement,

de développement progressif,

distribué, partitionné et émergent.

...

D'ailleurs si c'est du chinois pour vous tout ça.

Petites explications.

L'inertie existentielle en gros c'est l'idée que chaque expérience, chaque effort, chaque apprentissage de notre vie,

au delà de son impact sur la situation présente,

laisse aussi une petite trace étendue qui va s'insérer dans une dynamique de répercussions sur le déroulement du futur de notre existence.

Ces petites traces des évènements du passé (càd des expériences, des efforts, des apprentissages, ...) restent et finissent par entraîner des effets combinés significatifs sur le présent.

Le futur profite de (ou subit) l'inertie du passé de manière difficilement anticipable par notre cerveau par défaut.

Je vous invite à écouter les épisodes 19 à 21 pour plus d'informations à propos de ce concept de l'inertie existentielle.

...

Pour ce qui est du retour sur investissement, en gros c'est tout simplement l'idée que parfois il faut beaucoup donner pour recevoir.

...

La gratification différée c'est un peu la même idée, à savoir qu'une récompense peut venir très longtemps après les efforts que l'on fait,

à tel point que notre cerveau par défaut n'est pas capable de ressentir le lien entre les deux.

...

Le coût de renoncement ça renvoie aux opportunités que tu perds en concentrant tes ressources sur une cible particulière, qui n'en vaut pas forcément la peine.

On a naturellement tendance à sous-estimer les coûts de renoncement tout simplement parce que de nos jours le nombre d'opportunités est complètement disproportionné par rapport à ce à quoi nos ancêtres ont été habitué.

Autrement dit on surestime la valeur d'une opportunité particulière à laquelle on a accès.

L'exemple le plus frappant c'est tout simplement le sentiment amoureux.

Pourquoi on peut avoir autant de mal à se détacher d'une personne alors qu'il y en a des milliers d'autres que l'on peut rencontrer ?

Eh bien tout simplement parce que nos sentiments vivent encore à l'époque où les êtres humains ne rencontraient que très très peu de personnes au cours de toute leur vie.

Une époque où la probabilité de renoncer à quelqu'un qui nous attire beaucoup était un mauvais plan, parce qu'on ne retrouvera peut-être jamais personne pour la remplacer.

...

Bref ça c'était le coût de renoncement, passons.

Pour ce qui est du développement progressif, c'est le micro-développement subtil,

quand on s'améliore très lentement par pas de 0.01% en 0.01%,

et donc qu'on ne se rend pas vraiment compte qu'on s'améliore à un niveau macro.

Le développement distribué c'est la possibilité d'interrompre un développement et de le reprendre plus tard.

Le développement partitionné c'est la possibilité de diviser un gros développement en plusieurs développements indépendants de plus petite taille.

Et enfin le développement émergent c'est la part de développement non-calculé qui découle d'un développement calculé.

Étant donné que le monde moderne est hyper-connecté,

c'est très typique que l'engagement dans un processus de développement donne lieu à plusieurs ramifications non-anticipées.

...

En s'engageant dans une "voie" on est presque obligé de croiser la route de plein de choses,

parmi lesquelles des choses qui vont faire évoluer notre vie de manière inattendue.

...

...

Et donc la "fitness", la calibration des courbes motivationnelles de notre biologie sont ajustées à une échelle de temps beaucoup trop petite pour prendre en compte toutes ces choses là qui sont pourtant des clés du succès moderne.

...

Pour atteindre le succès notre biologie connaît juste les trucs bateaux,

qui étaient normaux et fonctionnaient  du temps de nos ancêtres lointains.

L'anticipation naturelle est extrêmement limitée et limitante.

Et c'est pour ça que le développement personnel est nécessaire à notre époque.

Comme je vous le disais dans l'avant-dernier épisode, on peut se demander.

Mais c'est quand même bizarre qu'on soit obligé de faire du développement personnel pour réussir sa vie.

Notre organisme devrait naturellement nous aider à réussir.

Alors pourquoi est-ce qu'on est obligé de se convaincre que la persévérance ça marche.

De se convaincre que l'échec ce n'est pas purement négatif parce que ça pave le succès futur.

Pourquoi est-ce qu'on n'est pas naturellement inspiré à passer à l'action au quotidien.

Pourquoi est-ce qu'on est obligé de lire et d'écouter des trucs pour nous redonner la motivation d'avancer et nous inspirer.

...

Et donc la réponse c'est parce que sans ça, on redescend à notre fonctionnement biologique par défaut.

Et lui croit bien faire,

mais il est en décalage complet avec ce qu'il nous faut vraiment pour réussir.

...

Bref, et pour en revenir à notre potentiel inexploré.

Le truc de fou, c'est qu'à l'heure actuelle, même à un niveau conscient, on ne sait pas de quoi on est capable non plus.

Le potentiel biologique inexploré reste énorme.

Car il faut bien vous rendre compte qu'on en est encore à la pré-histoire de l'éducation et du développement.

Les paramètres culturels qui déterminent une bonne éducation et un bon développement sont toujours en train de se définir.

On est vraiment dans une phase d'expérimentation à ce niveau.

Les systèmes scolaires actuels par exemple, seront probablement vus comme des aberrations d'efficacité dans un futur pas trop lointain.

...

Je veux dire, la recherche en psychologie en est encore à ses débuts.

Il y a plein de trucs qu'on ne comprend pas bien.

Plein de trucs.

Et donc logiquement on est très très loin d'avoir des systèmes éducatifs optimaux pour le développement,

puisque même les personnes les plus expertes sur Terre n'ont pas une compréhension parfaite de comment ça marche.

Très loin de là.

...

Il y a des systèmes alternatifs qui émergent,

mais le meilleur moyen de s'éduquer et de se développer à l'heure actuelle,

c'est de se prendre en main,

de suivre les dernières avancées notamment dans les domaines de l'expertise et de la maîtrise,

et d'expérimenter soi-même, d'explorer son potentiel comme un chercheur.

...

Et donc sur cette chaîne j'essaierais de vous pousser à faire ça en vous expliquant mes méthodes.

Et ce que j'essaie de vous expliquer depuis un paquet de vidéos maintenant,c'est

...
Sur ce, on en reparle dans le prochain épisode,

Je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

Et je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout,

Ciao