Pourquoi il ne faut pas se fier au confort #072



Il ne faut pas se fier au confort, comme si c'était un signe objectif qu'on fait ce qui nous correspond authentiquement. Quand on est habitué à un mauvais confort, rentrer dans le droit chemin sera pénible et désagréable et semblera inadapté !

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'école des héros du monde réel.

...

Vous savez ce qui se passe quand depuis l'enfance, une personne habitue son corps à une mauvaise posture ?

Eh bien cette mauvaise posture deviendra sa posture de confort à cette personne.

Même si elle lui créera un paquet de problèmes sur le long terme.

...

Tous les muscles de son corps vont progressivement s'adapter à une longueur et à une puissance ajustées pour un bon équilibre postural avec cette mauvaise posture.

Autrement dit son corps va fusionner avec la posture incorrecte :

il va ajuster chaque muscle, chaque sensation, chaque tonus, chaque proprioception, etc à cette posture incorrecte pour trouver un équilibre.

...

Et donc une fois que cette personne sera bien habituée à cette mauvaise posture,

eh bien la "bonne" posture à adopter, la posture correcte, sera probablement très inconfortable pour elle.

Elle lui semblera moins bonne pour elle que la posture qu'elle utilise depuis toujours.

Pour elle, essayer de maintenir cette bonne posture sera comme une petite torture.

Comme si finalement cette soit disante bonne posture ne lui correspondait pas à cette personne.

Comme si elle n'était pas faite pour elle.

...

Vu que les paramètres de son coprs ne sont pas adaptés à cette bonne posture,

vu qu'il n'a pas développé l'équilibre pour,

cela lui créera de la fatigue et de la douleur d'utiliser cette posture correcte.

Encore une fois car des parties de son cerveau et ses muscles se sont adaptés à une longueur, à un tonus et à une puissance ajustées pour le "mauvais" équilibre postural.

...

À partir du moment où on change de posture,

ce n'est pas pour autant que le cerveau et les muscles vont changer d'un coup,

et par conséquent maintenir cette posture va demander de l'énergie consciente,

et ça va tirer trop à certains endroits, et pas assez à d'autres.

En gros ça sera fatiguant et pas confortable du tout.

...

Mais le truc c'est que tout cela est transitoire et pourra finir par changer avec de la persévérance.

Ce n'est pas que cette personne elle n'est fondamentalement pas faite pour avoir cette bonne posture.

C'est juste qu'encore une fois, depuis le temps, son corps a fusionné avec la posture incorrecte : il a ajusté chaque muscle, chaque sensation, chaque tonus, chaque proprioception,

etc à cette posture incorrecte pour trouver un équilibre.

Et il s'agit de réajuster péniblement tout ça.

Et ainsi éviter les problèmes à long terme associés à la posture incorrecte.

...

Ça va prendre du temps.

Ça va sembler bizarre.

Ça va être inconfortable.

Mais ça va valoir le coup.

...

Bref, ce que je veux faire passer comme message avec cette vidéo,

c'est qu'il ne faut pas se fier au confort qu'apprécie notre organisme,

comme si c'était un signe objectif qu'on fait ce qui nous correspond authentiquement.

Non.

Il faut prendre du recul pour ne pas se faire leurrer par le confort.

Pour être sur qu'on n'est pas en train de se piéger avec.

...

Et donc ça ça vaut pour la posture.

Mais de manière analogique.

Ça vaut pour notre système de croyances.

Pour notre identité.

Pour nos loisirs.

Pour nos goûts.

Pour plein de trucs qui semblent nous correspondre.

Qui semblent être vraies pour nous.

Qui semblent justes.

Mais qui sont en fait uniquement des choses auxquelles on s'est fortement habitué.

Qui semblent justes, justement parce que notre organisme s'efforce de tout ajuster pour rendre ça juste.

Et éviter au maximum la friction et la dissonance.

...

Changer pour le mieux.

Changer dans la bonne direction.

Sera probablement inconfortable avant de devenir le nouveau confortable.

...

Parce que tout vrai changement.

Est fondamentalement une révolution.

C'est très rare de pouvoir changer un élément isolé.

Sans devoir changer tout le reste.

...

Parce que rien n'est vraiment isolé.

Tout est connecté.

...

Pour en revenir à la posture.

Si vous avez un problème au niveau du bassin, ou au niveau du cou, ou au niveau des épaules, ou au niveau du sternum, ou au niveau des genous, ou au niveau des pieds, ou au niveau du dos, ou que sais-je ;

Eh bien probablement tout le reste de la chaîne posturale est mal positionné.

Et il y a de fortes chances que le problème particulier que vous essayez de résoudre,

soit un symptôme d'autres mauvais positionnements.

...

C'est à dire que beaucoup de parties de votre corps sont peut-être mal positionnées tout simplement pour trouver et maintenir un équilibre.

C'est à dire pour compenser le mauvais positionnement d'autres parties.

Et donc vous ne pourrez pas corriger un point qui va mal, sans corriger tous les autres.

Il faut prendre du recul et voir tout ce qui relie les problèmes qu'on a.

Il faut avoir une vision et une stratégie holistiques.

Vous ne pourrez pas forcer la correction d'un point particulier, si tout votre équilibre force dans l'autre sens.

Vous allez vous épuiser pour rien.

...

Et encore une fois, avec les croyances c'est pareil.

Comme je le disais dans l'épisode précédent,

toutes nos croyances visent en fait à diriger, servir, rationaliser et défendre ce qu'on fait dans le monde avec notre vie.

Ce n'est pas justes des croyances anodines et déconnectées les unes des autres.

Elles font partie d'un écosystème.

C'est tout un paradigme existentiel.

...

Et on reviendra là dessus, mais on ne peut pas corriger et résoudre les problèmes inhérents à un paradigme,

en restant dans ce paradigme.

Ça semble con et évident,

et pourtant quand on a des problèmes,

ce qu'on privilégie c'est systématiquement de se focaliser sur le problème particulier,

tout en restant dans notre paradigme,

tout en s'y accrochant plus ou moins consciemment.

Et en essayant d'arranger les choses, de bidouiller deux trois trucs, pour que le problème disparaisse.

Alors même que le problème fait partie du paradigme.

Et qu'il faut tout simplement se résoudre à l'abandonner complètement,

pour résoudre le problème.

...

Sur ce,

On continue de parler de tout ça dans le prochain épisode !

En attendant,

je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à laisser un pouce bleu si vous avez apprécié cet épisode, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

Développez votre conscience des fonctionnements de votre esprit et de la réalité,

et utilisez ce savoir pour élever votre existence !