La méditation n'est pas un exercice de respiration ! (méditer efficacement) #0141



Si vous essayez juste de vous concentrer sur votre respiration sans intention sous-jacente de calmer votre esprit, ça va être très dur de méditer, et votre pratique sera peu efficace. Vous devez faire attention à votre intentionnalité, ça conditionne tout

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Pour un petit épisode qui vient complémenter mes deux vidéos précédentes sur la méditation.


Dans l'épisode précédent je vous disais que la méditation

ça consiste essentiellement à réduire le plus possible les mouvements de pensées de son esprit.

Ou dit autrement ça consiste à calmer intentionnellement son esprit.

À le faire rester immobile.

C'est une sorte d'exercice d'équilibre de l'esprit en fait.

Ce n'est pas fondamentalement un exercice de respiration.

Non, la respiration, la posture, tout ça c'est secondaire dans le sens où c'est simplement fait pour nous aider à garder notre esprit en équilibre pendant la pratique.

...

Le travail sur le corps c'est un moyen indirect d'atteindre l'esprit.

En fait il faut bien comprendre que quand l'esprit est agité et qu'on a des pensées qui courent dans tous les sens,

le corps a tendance à être tendu ;

et par conséquent se concentrer sur la détente et le ralentissement de la respiration et donc du corps, ça aide aussi à calmer l'esprit.

Les rythmes se synchronisent.

Comme je vous le disais dans l'épisode 92, corps et esprit sont indissociables.

Et l'esprit suit davantage le corps que le corps ne suit l'esprit.

Et c'est pour ça que quand on médite c'est une bonne idée de se concentrer sur sa respiration,

de la ralentir et de la faire aller en douceur.

Et n'oubliez pas ce que je vous ai dit dans l'épisode 92, il faut fermer la bouche et respirer exclusivement par le nez.

...

Cela dit, en vérité, comme je vous l'expliquais dans l'épisode précédent,

la méditation reste fondamentalement un exercice de l'esprit.

Ce n'est pas fondamentalement un exercice de respiration.

Et si vous essayez juste de vous concentrer sur votre respiration sans intention sous-jacente de calmer votre esprit,

ça va être très dur de méditer, et votre pratique sera peu efficace.

Pour moi l'intentionnalité est extrêmement importante en méditation.

Vous devez avoir l'intentionnalité de donner votre attention au présent.

Vous ne devez ni essayer de penser au futur, ni essayer de penser au passé.

Autrement dit quand vous faites votre séance de méditation,

vous devez avoir l'intention de vous arrêter.

Votre esprit ne doit pas essayer d'aller quelque part.

...

Une pratique de la méditation qui serait en apparence bonne mais qui serait en fait mauvaise,

ça serait par exemple de mettre un compte à rebours de quelques minutes au début de la séance pour délimiter jusqu'à quand vous allez méditer ;

et ensuite pendant que le compte à rebours descend,

de n'avoir dans sa tête qu'une seule envie c'est que le compte à rebours descende à zéro

pour torcher la séance de méditation et passer à autre chose.

Ce n'est pas bon ça.

...

Même si en parallèle vous restez immobile et faites bien attention à votre respiration,

votre pratique ne sera pas de la méditation.

Même si elle aura l'apparence externe typique d'une pratique de méditation.

...

Mettre un compte à rebours, rester physiquement immobile, faire attention à sa respiration,

tout ça c'est très bien mais ce n'est pas l'essentiel.

L'essentiel c'est de ne pas avoir l'esprit qui veut partir ailleurs.

...

En fait vous n'avez vraiment pas besoin de méditer longtemps ;

si vous faites 2 minutes chaque jour sans sauter un seul jour, c'est déjà très bien.

Mais durant ces 2 minutes vous devez vraiment avoir l'intention de méditer.

Vous devez vous rendre à la pratique.

Et non pratiquer tout en pensant déjà à ce que vous allez faire après.

...

Il faut bien comprendre que de manière générale, l'intention ça peut conditionner toute l'effacité d'une technique, d'une performance, etc.

On peut faire quelque chose "machinalement" ou sans y mettre "le coeur",

mais tant qu'on ne le fait pas avec la bonne intention, l'efficacité ne sera pas au rendez vous.

Par exemple, l'intentionnalité est particulièrement importante pour les techniques de détente, tels que les étirements, la mobilisation des articulations et l'auto-massage.

Si on n'essaie pas de lâcher prise à l'intérieur, si on fait l'activité en voulant en terminer le plus vite possible pour passer à autre chose,

alors la détente physique n'aura pas lieu.

Il ne faut ni chercher de raccourci, ni attendre passivement que la technique fasse effet juste parce ce qu'on imite la technique.

Non, il faut projeter mentalement l'effet attendu, il faut y mettre du sien.

Le temps de pratique seul ne fait rien à l'affaire si l'intention ne suit pas de pair.

...

Par exemple en arts martiaux, c'est typique de voir des profs dire à des élèves de s'étirer tous les jours parce qu'ils manquent de flexibilité dans leurs jambes.

Mais bien souvent pour ces élèves là, c'est un très mauvais conseil.

Car ces élèves vont faire les exercices, encore et encore.

Mais avec très peu de progrès.

Pourquoi ?

Mais parce que depuis le début ils font les exercices d'étirement uniquement en reproduisant la position d'étirement,

comme si c'était la position d'étirement le secret.

Un peu comme une sorte d'imitation naïve.

Alors qu'en fait pour bien s'étirer il faut mettre aussi son esprit et sa respiration en "position d'étirement".

Et c'est ça qu'ils ne font pas et qui explique pourquoi ils peinent à progresser en premier lieu.

En fait, le corps de ces personnes refuse de s'étirer parce que leur esprit et leur respiration contractent leurs muscles pendant qu'ils s'étirent, et donc, in fine, empêchent l'étirement.

Et par conséquent quand ils s'étirent comme ça, ils pratiquent dans le vide, car leurs intentions ne sont pas alignées avec le propos de l'exercice.

...

Donc encore une fois avec la méditation c'est pareil, ce n'est pas parce votre corps ne bouge pas, que vous êtes dans le silence et que vous faites attention à votre respiration que ça veut dire que vous méditez.

Non.

Ce qui compte pour que vous méditez, c'est que vous vous concentrez à ce que l'esprit ne bouge pas et qu'il ne soit pas tiré dans telle ou telle direction.

...

...

Bref du reste,

pour ce qui est de la durée de vos séances de méditation,

moi je vous conseille de méditer très peu de temps.

Ce qui compte ce n'est pas de méditer longtemps mais c'est que la méditation fasse partie de votre vie et qu'elle se transfère à votre état de conscience par défaut,

pour avoir un impact bénéfique dans toutes les situations de votre vie.

Et pour ça le mieux c'est de mettre la barre très bas.

Si vous mettez la barre trop haut, le problème c'est que vous allez sauter beaucoup de jours, et éventuellement finir par arrêter complètement.

Votre intention va faiblir.

C'est quasiment assuré.

Donc c'est bien mieux de faire des mini-sessions tous les jours que de faire des grosses sessions quand ça nous chante.

Personnellement ce que je fais c'est des mini-sessions la plupart du temps.

Une mini-session quand je me réveille, une mini-session quand je me couche, et des mini-sessions pour récupérer et faire descendre la pression quand j'ai bien travaillé.

Et certaines périodes je fais des méga-sessions de plusieurs heures parce que je sens que c'est le bon moment.

...

...

Pour ce qui est de la position du corps vous n'avez pas vraiment besoin d'avoir une position de méditation particulière.

À vrai dire je pense que la meilleure position pour méditer c'est debout, les jambes écartées largeur des épaules, les bras le long du corps, sans bouger.

D'une part parce que les hanches sont davantage ouvertes quand on est debout,

ce qui est mieux pour la respiration dans le bas du ventre.

Et d'autre part parce que quand tu es debout, ton intentionnalité et ta posture mentale seront probablement mieux maintenues tout simplement parce que tu vas maintenir ta posture physique.

En effet quand on est assis on se relâche physiquement,

et du coup symboliquement on se relâche aussi de manière globale,

et donc c'est plus facile de divaguer et perdre la posture mentale quand on est assis plutôt que debout.

De la même manière c'est encore plus difficile si vous faites ça allongé, parce que vous allez tellement vous relâcher que vous allez vous endormir.

Mais cela dit c'est tout à fait possible de bien méditer assis ou allongé si on maintient sa concentration, n'en faites pas une croyance limitante.

Je pense d'ailleurs que la plupart des gens qui méditent, ils méditent assis.

Essayez juste d'avoir le dos bien droit pour rester alerte.

Après encore une fois ce qui compte le plus ce n'est pas l'apparence externe, c'est ce qui se passe à l'intérieur, dans l'esprit.

En fait si vous avez un niveau avancé vous pouvez même méditer en marchant ou en faisant tout un tas de choses.

Mais le mieux pour commencer c'est de minimiser les stimulations.

Donc pour commencer je vous conseille de ne pas bouger et même de fermer les yeux,

et d'essayer de ne penser à rien et de vous concentrer exclusivement sur votre respiration.

Après encore une fois la méditation est un exercice d'équilibre de l'esprit donc l'ideal c'est de pouvoir arriver à garder l'équilibre quand c'est difficile et qu'il y a beaucoup de forces qui nous déséquilibrent.

Par exemple lors d'une situation difficile ou lors d'une confrontation.

Que ce soit une confrontation physique, émotionnelle, verbale, etc.

Mais pour commencer à s'entraîner et à s'habituer à garder un équilibre interne,

il faut pratiquer en minimisant le plus possible la difficulté.

Et ensuite pourquoi pas l'augmenter progressivement.

...

...

Et sur ce je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : Sexe - Comment devenir meilleur au lit #0142

<< Épisode précédent : Comment Méditer ? Un Guide Simple sur la Méditation #0140

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS