LE COURAGE DE CRÉER - Ne laisse rien ni personne BRIDER ton intuition #0165



La créativité au fond, c'est une forme de rébellion contre la réalité. Si tu veux réussir créativement parlant et produire des résultats remarquables, tu ne peux pas suivre tout le temps la voie sécurisée.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.

...

Vous savez actuellement je suis en thèse de sciences cognitives.

Et l'écriture de ma thèse est extrêmement chaotique, ça va dans tous les sens.

Mon directeur de thèse n'arrête pas de me rappeler de ne pas m'égarer, de rester cadré sur le sujet, de suivre un plan organisé, etc

Pour lui en gros c'est un de mes défauts.

...

Mais je ne l'écoute pas.

Je ne l'écoute pas parce que je fais exprès de travailler comme ça.

Je sais que ce n'est pas encore le moment de mettre trop d'ordre dans l'écriture.

Je sais que si je mets trop d'ordre trop tôt, ça va étouffer le développement des idées.

Je sais que la phase de chaos est essentielle pour permettre aux bonnes idées d'arriver.

Et je sais que comme la plupart des personnes de notre culture, mon directeur de thèse n'apprécie pas la valeur à long terme qu'apporte le chaos.

...

Mais pour moi c'est très très facile de ne pas l'écouter et de défendre ma position.

Parce que si j'écoutais ce genre de remarques je ne serais pas en thèse en premier lieu.

En effet pourquoi je suis en thèse ?

Parce qu'avant ma thèse, j'ai développé mon sujet, je l'ai proposé à mon futur directeur et une fois que j'ai insisté et qu'il l'a bien compris il l'a beaucoup apprécié et trouvé très intéressant,

et c'est pour ça que j'ai pu commencer la thèse.

Autrement dit mon directeur m'a pris pour mon sujet et toutes les idées intéressantes qui vont avec.

Il ne m'a pas choisi pour mon processus créatif chaotique.

Mais le truc c'est que les deux vont ensemble.

Le procédé va avec les idées intéressantes.

En effet, mon sujet de thèse je l'ai développé avant ma thèse en utilisant ce procédé créatif ouvert et chaotique.

Je n'aurais jamais pu développer ce sujet dans mon passé si je raisonnais de manière trop ordonnée et sécurisée.

Les connexions ne se seraient jamais faites,

et donc je n'aurais pas été en thèse,

et donc je n'aurais jamais eu de directeur de thèse qui me recommande de rester cadré.

...

L'existence de ma thèse dans la réalité repose sur mon procédé créatif chaotique.

Comme probablement toutes les bonnes idées intéressantes que j'aurais dans le futur.

Toutes les bonnes choses qui sortent de ma tête dépendent de ça.

...

Pour résumer, mon directeur m'apprécie pour mes idées intéressantes.

mais le problème qu'il a avec moi, c'est que je ne reste pas assez cadré, je dévie trop des objectifs, je n'arrête pas de modifier le plan, même aux derniers moments.

Il a l'impression que c'est un défaut et que si je restais cadré dans les rangs, je serais une bête en gros,

j'aurais encore plus d'idées intéressantes et pertinentes,

ce que je fais aurais encore plus de valeur.

...

Mais le truc c'est que pas du tout, toutes mes idées qu'il a trouvé intéressantes,

dépendent du vagabondage chaotique que j'ai fait.

La qualité des idées est reliée à ce "défaut" apparent du processus,

qui encore une fois, n'est pas un défaut du tout.

C'est ça qui me permet régulièrement de fait naître des idées intéressantes.

...

Autrement dit si je suis la remarque de mon direceur et que je reste cadré,

que je supprime le vagabondage chaotique,

que je reste dans les rangs,

eh bien je tuerais dans l'oeuf mon intuition,

je lui couperais ses ailes et sa liberté d'expression,

et au bout du compte je perdrais tout.

Je n'aurais plus la base des idées vraiment intéressantes.

Je n'aurais plus de nouvelle matière à ordonner.

...

Il faut bien comprendre que la créativité a besoin d'espace et de liberté pour s'exprimer.

Et si tu veux être vraiment créatif dans ta vie,

Tu devras te battre pour garder cet espace et cette liberté.

Tu devras te battre pour garder ton intuition pleinement en vie.

Parce que tu peux être sûr que le monde va essayer de te la couper.

Et si tu le laisses faire, il va y arriver.

Sans problèmes.

...

Si tu veux être vraiment créatif dans ta vie,

Tu devras pousser ta liberté jusqu'au bout de ses limites,

Tu devras apprendre à écouter ton intuition et ne pas écouter les gens qui te disent de tempérer ta créativité aux mauvais moments.

Même si c'est tes supérieurs.

Tu devras jouer avec le feu et faire en sorte d'arrondir les angles après coup.

Tu devras te soulever contre l'autorité encore et encore.

...

Vous allez pouvoir me dire

"oulah mais attends ça a l'air dangereux et culotté ce que tu dis,

je vais me faire virer moi si je n'écoute pas mes supérieurs,

c'est trop risqué"

...

Je vais vous dire un truc.

Vous avez déjà perdu d'avance si vous pensez comme ça.

C'est une attitude de loser.

Si vous croyez que les gens qui font des trucs de fous avec leur vie ils pensent comme ça,

vous vous gourez complètement.

Vous allez juste être une personne invisible qui n'apporte aucune valeur notable.

...

Et si vous croyez qu'au fond, vos supérieurs veulent vraiment que vous restiez dans les rangs,

vous vous gourez complètement.

Les gens ils veulent que vous les fassiez vibrer, que vous leur apportiez de la valeur.

Bien sûr, mon directeur, comme tous les directeurs du monde,

il croit qu'il veut que je reste dans les rangs.

Mais en fait non.

Au fond je n'aurais aucun intérêt et aucune valeur si je restais dans les rangs.

Ça serait nul.

...

En fait il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de l'aversion à la perte.

L'aversion à la perte c'est un biais du cerveau qui nous fait considérer deux fois plus le risque de perdre ce qu'on a déjà acquis par rapport à l'opportunité d'acquérir de ce qu'on n'a pas encore.

...

Si vous m'avez bien suivi alors vous comprendrez que c'est justement

parce que je prends ces risques que je me crée des opportunités et que je produis des trucs qui ont de la valeur.

C'est justement ça qui m'a fait entrer en thèse.

Ce que j'ai à perdre, je l'ai gagné en premier lieu en prenant le risque de perdre.

Je n'aurais rien à perdre si je n'avais pas en premier lieu pris le risque de perdre.

Autrement dit c'est en réalité plus dangereux de ne pas prendre la bonne dose de risque.

...

C'est un principe général.

Si tu ne prends jamais le risque de foirer, tu vas finir par tout faire foirer.

Tu vas avoir une existence plate.

...

C'est dangereux de ne pas vivre dangereusement.

Si tu te préserves trop pour être sûr de ne rien perdre du peu que tu as,

tu vas t'assurer de perdre un futur meilleur.

C'est ce que j'appelle le paradoxe du danger.

Ne pas vivre dangereusement c'est dangereux parce qu'on risque de perdre à tout jamais le potentiel qu'on a de développer nos plus grandes opportunités, nos plus grandes valeurs, et vivre nos plus belles histoires.

...

Le gain se trouve dans le danger contrôlé.

Si tu évites le danger, tu vas éviter beaucoup de gains.

Tu as besoin de prendre la bonne dose de risque.

...

Ce qui compte vraiment à la fois pour moi et pour mon directeur,

c'est qu'au final je développe régulièrement des idées intéressantes et des résultats,

tant pis si sur le chemin ça va avec des procédés qui déplaisent.

Ça sera vite oublié et pardonné étant donné les bénéfices que ça va régulièrement apporter derrière.

Il ne m'en tiendra pas rigueur.

Et j'arrondirais facilement les angles derrière.

...

Tu ne peux pas éviter le risque.

Tu ne peux pas éviter de déplaire.

Tu ne peux pas éviter les phases de tension et d'inconfort.

Il faut rayer cette possibilité de ta tête.

Et si les gens avec qui tu travailles ne tolèrent aucun écart créatif de ta part,

alors barre toi ailleurs, tu vaux mieux que ça.

...

Si tu veux réussir créativement parlant,

tu ne peux pas suivre tout le temps la voie sécurisée.

tu dois prendre des risques encore et encore.

Parce que si tu suis la voie sécurisée,

ok tu auras sûrement une petite carrière qui va flotter,

mais tu n'auras jamais les percées de génie qui elles doivent arriver quand tu dévies du chemin en fait.

Quand tu dévies du plan,

quand tu te rebelles contre la réalité.

C'est ça la créativité au fond, c'est une forme de rébellion contre la réalité.


...

Et donc de manière plus générale,

si j’écoutais les gens qui me disent de rester cadré,

si j’écoutais mon propre cerveau quand il me dit que ce que je fais n’a aucun sens,

j’étoufferais complètement ma créativité et j'empêcherais certaines opportunités importantes d'émerger dans ma vie.

...

...

Après, encore une fois, ne vous méprenez pas.

Il y a des nuances importantes à saisir dans ce que je dis.

Déjà il faut bien comprendre que ce n'est pas que je ne fais pas de plans qui dérange.

Non, je fais des plans, c'est juste que très rapidement j'arrête de les suivre parce qu'ils me contraignent trop.

...

Vous allez pouvoir me dire quel intérêt de faire des plans si c'est pour ne pas les suivre.

Eh bien c'est pour en créer des mieux.

Faire des plans ça permet de partir, ça permet de se lancer.

Mais du coup en cours de route, dès que j'entrevois des pistes intéressantes qui ne sont pas dans le plan,

ben j'arrête de suivre le plan ou tout du moins je réorganise le plan.

Et je répète ça à l'infini, ce qui fait que le plan n'existe pas vraiment en fait.

Je pars avec un plan et au final j'arrive à un nouveau plan radicalement différent.

Encore une fois pour plus d'informations à ce propos je vous renvoie à l'épisode 21 qui traite de ce sujet.

...

Aussi il faut bien comprendre que

ce qui dérange c'est mon processus et la version intermédiaire de mes travaux.

La version finale de ma thèse sera claire et ordonnée.

On n'aura du mal à imaginer tout le bordel qu'elle a été en lisant simplement cette version finale.

Ça donnera l'impression que j'ai sorti toute cette suite d'idées riche, intéressante et claire de mon cul.

Mais pour en arriver à cette version finale,

la version intermédiaire de ma thèse a besoin d'être une sorte de bête difforme avec des branches qui poussent de tous les côté,

avant que je n'envisionne et que je taille dans cette masse d'informations la forme finale.

...

Encore une fois ne vous méprenez pas sur ce que je dis sur le chaos.

Vous ne pouvez pas vous contenter du chaos sans le travailler derrière.

Le chaos seul ça fera de vous une sorte d'artiste loufoque qui part dans tous les sens, et qui n'a aucun semblant de cohérence.

Et personne ne va vous pardonner vos errances si vous n'apportez jamais de l'ordre un moment donné.

On ne vous pardonnera vos errances que si derrière vous sortez des trucs vraiment bien foutus qui en valent la peine.

...

Cela dit pour être très créatif, vous avez besoin à certains moments du processus,

d'être cet artiste loufoque qui part dans tous les sens.

Vous avez besoin de n'en faire qu'à votre tête et d'écouter votre intuition.

Vous avez besoin à certains moments du processus d'accepter et d'embrasser le chaos,

d'accepter que ce chaos va déranger certaines personnes,

et d'avoir confiance dans ce que ce chaos va vous apporter sur la durée,

d'avoir confiance que ça en vaut la peine, et que c'est un petit mal pour un grand bien.

...

Comme je vous le disais dans l'épisode 90,

je pense que pour évoluer efficacement,

dans la direction de votre vie,

vous devez être capables, aux bons moments,

de partir complètement dans les nuages et de fermer les yeux sur les raisons qui pourraient vous en empêcher.

De la même manière que vous devez être capables, aux bons moments,

d'être hyper ancré, rationnel et terre-à-terre.

Soyez adaptifs.

Essayez de développer le meilleur des deux mondes.

...

Et sur ce, voilà qui clos cet épisode !

Je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à partager cette vidéo et laisser un pouce bleu si vous l'avez appréciée, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

>> Épisode suivant : NoFap, Porno, Branlette : Comment tenir et ne pas craquer ? 3 Clés Importantes #0166

<< Épisode précédent : Réveille ton Potentiel #0164

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !

S'ABONNER AUX VIDÉOS