Démystifier l'Éveil Spirituel #0113



Le problème avec l'éveil spirituel c'est que c'est rattaché à plein de trucs spirituels "traditionnels" qui ne vous parlent pas forcément. Il faut arriver à voir au delà de ça, car il y a vraiment quelque chose de fondamental sur l'existence à réaliser.

Bonjour et bienvenue,

C'est Bertrand de la Fondation MAGister,

l'École des Héros du Monde Réel.


Pour le huitième épisode de la série sur l'éveil spirituel et la sortie de la matrice de la perception existentielle, la matrice de notre propre création.


Comme je l'évoquais précédemment dans cette série d'épisodes,

le problème avec l'éveil spirituel c'est que c'est rattaché à plein de trucs spirituels qui ne vous parlent pas forcément.

Moi en tout cas ça ne m'a jamais vraiment parlé.

J'avais des préjugés de fous, mon esprit faisait barrage à tout ça, à tel point que je n'avais jamais mis mon nez là dedans de ma vie.

Tous les trucs spirituels ça me semblait être du mumbo-jumbo.

Des trucs de perchés.

J'imaginais vraiment que c'était infondé et que c'était juste des trucs culturels pour se rassurer,

et que les gens se racontaient ce genre d'histoires parce qu'ils n'avaient aucun sens rationnel.

Encore une fois ce genre de préjugés xénophobiques sur les idéologies, ça fait partie de l'encapsulation qui nous maintient en place, dont je vous parlais dans l'épisode 64.

Comme je vous le disais dans l'épisode 69,

les sentiments de rejet, de ridicule, d'absurdité, de condescendance et de malaise que l'on peut ressentir quand ce que raconte certaines personnes nous semble être du grand n'importe quoi.

Il ne faut pas se méprendre, c'est une réaction primitive d'encapsulation de notre part.

Pour nous pousser à nous éloigner de tout ça et rester dans notre petit monde idéologique.

Ça fait partie des mécanismes de l'ignorance nous empêchant de réaliser notre ignorance,

et nous permettant confortablement de maintenir notre estime de soi.

Autrement dit, ça nous maintient dans la matrice dans laquelle on est.

...

Bref pour en revenir à ma relation avec la spiritualité, à travers mon propre chemin d'investigation on va dire,

j'ai fini par en arriver aux mêmes conclusions et me retrouver dans les trucs typiques de la spiritualité.

Je me suis pris une baffe pourrait-on dire.

"Plus tu penses moins tu vois."

"Découvre ta vraie nature."

"La sagesse est de savoir que je ne suis rien, L'amour est de savoir que je suis tout"


Maintenant je comprends ce qui se cache derrière ce genre de phrases, et ça me paraît très sensé.

Alors qu'avant, ça me passait complètement au dessus de la tête.

Je pensais que c'était juste des phrases pour se donner un genre.

Et c'est une des raisons pour lesquelles aujourd'hui je suis radicalement ouvert à comprendre ce que je rejette et ce que je ne comprends pas.

Ça m'a ouvert les yeux sur mon aveuglement cette histoire.

...

Maintenant je comprends aussi pourquoi tant de choses m'échappaient.

Je comprends que tout peut changer et en même temps rester identique.

Et que c'est pour ça que pratiquement personne n'est amené à voir certaines choses.

...

Donc concrètement pour moi qu'est-ce que c'est que l'éveil spirituel,

ou dans mes termes qu'est-ce que c'est que sortir de la matrice de la perception existentielle ?

Eh bien c'est tout simplement d'arriver à changer la façon dont notre cerveau est tuné,

de telle sorte à ce que l'expérience et la connaissance qu'il produit atteigne un degré d'abstraction tel que tout devient unifié.

...

Rappelez vous dans l'épisode 110, je vous disais que notre système perceptif,

c'est comme un masque,

ce n'est pas un moyen de connaître le monde,

mais au contraire, c'est davantage un moyen de ne pas le connaître.

Un moyen de rester dans l'ignorance absolue permettant une nouvelle forme de connaissance relative pour guider le déroulement de l'existence.

Un moyen de créer tout un tas de séparations de telle sorte à ce que l'on soit ceci et pas cela,

tout un tas de séparations de telle sorte à ce que l'on soit ici et pas là bas, etc.

Un moyen de créer des limites à l'existence, à la fois dans le temps et dans l'espace.

Un moyen de garder certaines choses secrètes.

Un moyen de ne pas percevoir que l'on est connecté à tout.

...

L'éveil spirituel c'est l'expérience que l'on ressent et ce que l'on perçoit quand notre esprit-cerveau est tuné pour atteindre un degré d'abstraction tel que le masque disparaît et tout devient unifié,

et que l'on cesse de projeter toutes ces séparations.

Et que notre esprit-cerveau fonctionne alors sur une perception de la réalité d'un niveau hyper-ordonné.

....

Et qu'est-ce que ça veut dire ça ?

Ben je vais vous donner un exemple.

Prenons trois concepts.

Caniche. Chien. Animal.

Chien on va dire que c'est le niveau de base de notre exemple.

Caniche est un concept subordonné à chien, c'est une catégorie plus petite.

Et Animal est un concept super-ordonné à chien, c'est une catégorie plus grande.

Quand ton cerveau est tuné sur la perception existentielle, la perception de base pour un être humain,

tu perçois et haches le monde à travers des catégories et des relations relativement subordonnées on va dire.

Par rapport à ce qui est possible.

Ce qui fait qu'il y a plein plein de trucs qui t'échappent.

Parce que ça t'empêche de relier certaines choses ensemble.

C'est juste techniquement impossible de relier certaines choses ensemble quand tu es dans la perception existentielle,

parce que ton cerveau fonctionne alors sur une perception de la réalité d'un niveau trop subordonné pour se faire.

...

Et revanche quand ton cerveau est tuné sur une perception de la réalité d'un niveau hyper-ordonné,

tu perçois le monde à travers des concepts encore plus abstraits que animal,

toutes les connexions entre toutes choses deviennent possibles,

ce qui fait que tu perçois et comprends assez intuitivement des choses complètement inaccessibles aux niveaux d'ordination normaux de la perception existentielle.

Et tout ça, juste parce que tu as fait sauter les limites.

Et non pas parce que la nature du monde change en elle-même.

Rien ne change si ce n'est ta manière de réaliser le monde.

Et pourtant intérieurement, ça fait tout changer sur ce que tu pensais qu'était le monde.

Tout est recontextualisé.

C'est comme si tu passais dans une perception parallèle du monde dans lequel tu vivais depuis tout ce temps.

Le mot clé étant ici parallèle.

...

Vous savez si on avait une perception capable de zoomer sur un chien et que l'on voyait clairement les atomes interagir ensemble ?

On n'aurait plus l'impression d'être en train de percevoir un chien, on aurait l'impression de percevoir quelque chose de différent.

Eh bien là c'est un peu le même principe, mais en dézoomant, dans toutes les dimensions,

y compris la dimension temporelle.

...

...

Certaines personnes appellent ce type de perception de la réalité à un niveau hyper-ordonné,

avoir la perspective de Dieu.

Ça paraît très pompeux du point de vue de la perception existentielle,

mais si vous en sortez un jour de ce deuxième niveau de la matrice,

vous comprendrez pourquoi ils disent ça.

Et pourquoi c'est totalement justifié d'appeler ça comme ça.

...

Parce que quand votre perception atteindra le dégré d'abstraction maximal.

Elle disparaitra.

Vous ne pourrez plus la considérer en tant que perception.

Parce qu'elle fera elle-même partie intégrante d'autre chose.

À savoir la seule chose qui reste.

...

Quand votre perception atteindra le dégré d'abstraction maximal,

il ne restera en effet plus aucune divison dans votre réalité.

Il ne restera plus qu'une seule chose.

Et cette chose qui se révelera ça sera l'ensemble des ensembles.

Pas la somme des ensembles.

Non.

L'ensemble des ensembles.

Tout ce qui était dans les précédents niveau de perception, dont la perception elle-même,

toutes les dualités,

toutes les substances,

tous les êtres,

formeront une entité complètement organique,

que l'on aurait jamais soupçonnée possible en faisant simplement la somme des ensembles.

Et la raison pour laquelle on est assez naturellement tenté d'appeller cette gigantesque entité organique Dieu.

C'est parce qu'il n'y a aucun terme plus approprié tant ce qui apparait alors semble divin.

D'autres termes qui viennent à l'esprit sont le Tout avec un grand T,

l'Intelligence avec un grand I,

l'Existence avec un grand E,

la Création avec un grand C,

la Volonté avec un grand V,

ou encore le Monde avec un grand M.

...

Certaines personnes appellent aussi ce type de perception accéder à la Vérité Absolue.

Et par contre, ça pour moi c'est en même temps vrai et faux.

C'est vrai dans le sens où oui, cette perspective c'est la vérité.

Mais c'est faux dans le sens ou toutes les perspectives sont la vérité.

L'illusion c'est de croire qu'il existe vraiment des illusions.

Une illusion est toujours relative à une perspective.

...

Autrement dit quand tu sors du deuxième niveau de la matrice.

Tu es toujours dans la matrice.

Tu es juste au troisième niveau.

Tu es sur le plan divin de la matrice on va dire.

...

Et donc pour en revenir sur la vérité.

Par exemple si tu es dans le premier plan, dans la matrice du cerveau par défaut et que tu as plein de croyances et de perceptions limitantes.

Et que tu n'arrives pas à voir que tu peux être beaucoup plus que ce que tu penses être.


Est-ce que tu n'es pas ton vrai moi quand tu vis ta vie dans ces conditions ?

Si, bien sûr que tu es ton vrai moi.

Ce n'est pas parce qu'il y a un meilleur moi qui t'attend dans le deuxième niveau de la matrice que pour autant tu n'es pas ton vrai moi quand tu es encore coincé dans le premier niveau.

De la même manière que ce n'est pas parce qu'il y a une autre façon de réaliser ta nature dans le troisième niveau de la matrice que pour autant tu ne réalises pas ta vraie nature quand tu es dans les premiers niveaux.

C'est juste des vérités différentes.

...

Est-ce que Batman est le masque de Bruce Wayne ou est-ce que Bruce Wayne est le masque de Batman ?

Tout dépend de la perspective de référence que l'on prend.

...

Et donc encore une fois, si tu es coincé dans le premier niveau de la matrice, est-ce que tu vis dans l'illusion ?

Non, les croyances et les perceptions limitantes que tu as,

c'est juste ta vérité pour le moment.

Certes, quand tu seras sorti de la matrice du cerveau par défaut,

et que tu entreras dans le deuxième niveau de la matrice.

Tu te diras que tu étais dans l'illusion avant.

Tout ce qui était dans le premier niveau te semblera être une illusion quand tu entreras dans le deuxième niveau.

Mais c'est juste parce que tu as changé de perspective que ça semble être une illusion.

....

Dans le présent, quand on est immergé dans une réalité, celle-ci est on ne peut plus vraie.

...

Et tout ça devient tellement évident une fois que tu es bien sorti de la matrice de la perception existentielle.

Une fois que tu entres dans le troisième niveau.

Parce qu'une fois que tu es dans ce troisième niveau,

absolument tout ce qui était dans le premier et le deuxième niveau te semblera être des illusions.

Autrement dit la réalité telle qu'elle est conçue par 99,99 % des êtres humains t'apparaîtra être une illusion.

Et pourtant dans la pratique ça reste la réalité de la quasi-totalité de l'humanité.

Donc est-ce que c'est bien raisonnable de dire que c'est une illusion en elle-même ?

Je ne pense pas.

Parce que même avec toute la bonne volonté du monde, la plupart des personnes sont incapables de lever cette illusion sans passer par un travail de développement gargantuesque pour la dissoudre.

Autrement dit cette illusion est maintenue par une forme de solidité, qui elle, n'a rien d'illusoire.

Cette illusion et son évolution font partie du design organique infiniment intelligent de la Création.

Et donc c'est très très réducteur d'appeler ça une illusion.

C'est bien plus pertinent d'appeler ça une perception particulière de la réalité.

Une perception qui est comme elle est pour bien des raisons organiques.

...

Et surtout ce n'est pas bien raisonnable de dire que la réalité que voit les gens est une illusion en elle-même,

parce que de toute manière aucune illusion n'existe en elle même.

Une illusion c'est juste une question de perspective.

Ça n'existe pas en soit, c'est toujours relatif.

...

Et sur ce, on en reparle dans le prochain épisode !

En attendant je vous invite à vous abonner si ce n'est pas déjà fait,

à laisser un pouce bleu si vous avez apprécié cet épisode, ça m'aide pour le référencement.

Quoi qu'il en soit je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout

et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo,

Ciao

Maîtrisez votre esprit, développez votre conscience, élevez votre existence !